Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %

03 décembre 2019 à 11h35
0
champagne-france.jpg
© PixabayX

Plusieurs produits emblématiques comme le champagne ou le fromage sont concernés par les potentielles sanctions américaines, en réponse à la taxe GAFA nationale.

Comme promis, les États-Unis ont annoncé les résultats de leur enquête menée ces derniers mois sur la taxe française des géants du numérique. Et ils sont assez radicaux puisque Washington menace la France d'imposer des droits de douane supplémentaires pouvant aller jusqu'à 100 %, comme l'a déclaré lundi le Bureau du représentant américain au Commerce (USTR).

De nombreux produits symboliques visés, le vin épargné

Les USA visent une extension des droits punitifs sur l'équivalent de 2,4 milliards de dollars qui porterait sur des produits comme le champagne, de nombreux fromages, ou encore les yaourts. L'USTR a aussi évoqué la possibilité de surtaxer des produits cosmétiques et des articles de luxe comme le savon, le maquillage ou les sacs à main. Le vin, longtemps évoqué par Donald Trump, serait donc pour l'instant épargné.


Après avoir scrupuleusement étudié la taxe française sur les géants du numérique, dont Google, Apple, Facebook et Amazon sont les principaux acteurs visés, le Bureau du représentant américain au Commerce a déclaré que la taxation était « incompatible avec les principes en vigueur de la politique fiscale internationale et inhabituellement lourde pour les entreprises américaines touchées. »

La France ne compte pas renoncer à la taxe

L'agence américaine a annoncé continuer de collecter les observations du public jusqu'au 14 janvier concernant la liste proposée de tarifs, ainsi que l'option d'imposer des frais ou des restrictions aux différents services français. Pour l'instant, on ignore la date d'entrée en vigueur de ces droits de douane supplémentaires, mais elle ne pourra en tout cas pas intervenir avant la mi-janvier.


Lundi, et avant même la publication des résultats de l'USTR, le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, avait prévenu que la France ne comptait pas renoncer à sa taxe sur les géants du numérique, en profitant au passage pour reprocher aux États-Unis de ne finalement plus vouloir un accord international sur la fiscalité du numérique, comme il était attendu à l'OCDE.

Donald Trump et Emmanuel Macron doivent se rencontrer, mardi après-midi à Londres, dans le cadre du sommet de l'OTAN. Les résultats de l'enquête américaine devraient s'inviter dans les discussions entre les deux présidents.

Source : NYT
Modifié le 03/12/2019 à 14h30
30
22
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top