Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %

03 décembre 2019 à 14h30
30
champagne-france.jpg
© PixabayX

Plusieurs produits emblématiques comme le champagne ou le fromage sont concernés par les potentielles sanctions américaines, en réponse à la taxe GAFA nationale.

Comme promis, les États-Unis ont annoncé les résultats de leur enquête menée ces derniers mois sur la taxe française des géants du numérique. Et ils sont assez radicaux puisque Washington menace la France d'imposer des droits de douane supplémentaires pouvant aller jusqu'à 100 %, comme l'a déclaré lundi le Bureau du représentant américain au Commerce (USTR).

De nombreux produits symboliques visés, le vin épargné

Les USA visent une extension des droits punitifs sur l'équivalent de 2,4 milliards de dollars qui porterait sur des produits comme le champagne, de nombreux fromages, ou encore les yaourts. L'USTR a aussi évoqué la possibilité de surtaxer des produits cosmétiques et des articles de luxe comme le savon, le maquillage ou les sacs à main. Le vin, longtemps évoqué par Donald Trump, serait donc pour l'instant épargné.


Après avoir scrupuleusement étudié la taxe française sur les géants du numérique, dont Google, Apple, Facebook et Amazon sont les principaux acteurs visés, le Bureau du représentant américain au Commerce a déclaré que la taxation était « incompatible avec les principes en vigueur de la politique fiscale internationale et inhabituellement lourde pour les entreprises américaines touchées. »

La France ne compte pas renoncer à la taxe

L'agence américaine a annoncé continuer de collecter les observations du public jusqu'au 14 janvier concernant la liste proposée de tarifs, ainsi que l'option d'imposer des frais ou des restrictions aux différents services français. Pour l'instant, on ignore la date d'entrée en vigueur de ces droits de douane supplémentaires, mais elle ne pourra en tout cas pas intervenir avant la mi-janvier.


Lundi, et avant même la publication des résultats de l'USTR, le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, avait prévenu que la France ne comptait pas renoncer à sa taxe sur les géants du numérique, en profitant au passage pour reprocher aux États-Unis de ne finalement plus vouloir un accord international sur la fiscalité du numérique, comme il était attendu à l'OCDE.

Donald Trump et Emmanuel Macron doivent se rencontrer, mardi après-midi à Londres, dans le cadre du sommet de l'OTAN. Les résultats de l'enquête américaine devraient s'inviter dans les discussions entre les deux présidents.

Source : NYT
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
22
Matrix-7000
C’est là que l’on se rend compte que le partenariat commercial n’en n’est pas un… Les américains veulent tout chez tout le monde. Il est grand temps, pour l’Europe, d’investir massivement dans les nouvelles technologies afin de ne plus être dépendant des systèmes étrangers, que ce soit ceux des Américains ou des Chinois.
Fulmlmetal
C’est bien là le problème, l’europe a tout fait pour la mondialisation qui a eu pour conséquence de délocaliser tout notre industrie et notre savoir faire et aujourd’hui, alors que les USA et la chine font du protectionnisme on se rend compte qu’on est les idiots du village et qu’on s’est fait avoir. Pire on continue à croire que la mondialisation c’est bien et au final on perd notre richesse, notre savoir faire, nos emplois, et on est devenu totalement dépendant alors que l’europe aurait la capacité de devenir une grande puissance industrielle et technologique si elle le voulait.<br /> Y a plus de doute, on va devoir faire machine arrière, faire du protectionnisme, pénaliser les délocalisations et inciter à reconstruire chez nous nos industries sinon on va droit dans le mur, et il est tout proche.<br /> au final les seuls qui s’en sortiront seront peut etre les anglais qui auront les mains libre sur leur choix, leur règle, leur marché et leur monnaie. Ce sera dur pour eux au début mais au final ils pourraient bien devenir le Singapour européen si on ne corrige pas rapidement nos persistantes erreurs.
Popoulo
lol ce viol collectif des produits fr. Croyais quoi le macaron avec son ue à 2 sous ?<br /> Comme dit Matric-7000 : d’investir massivement dans les nouvelles technologies.
yeerum
Ce soubresaut de dignité risque de coûter cher à la France si les américains vont jusqu’au bout de leur idée…<br /> Mais bon pourvu que ce soit le début du démantèlement d’un américanisme culturel / économique exacerbé.
RaoulTropCool
Si c’est vraiment pour concurrencer à niveau de service et fonctionnalités égal OK. Mais si c’est pour faire comme ce qu’ils essaient ou ont essayé pour concurrencer Netflix ou le Cloud ils peuvent abandonner tout de suite.
Saulofein
Bien fait, la taxe GAFA est d’une injustice sans nom!<br /> Je ne vois pas a quel moment les entreprises du CAC 40 ont le droit de défiscaliser en Irlande, et pas les GAFA.<br /> A force de vouloir pénaliser les entreprises américaines, on se prend le revers de la médaille!<br /> Et quand je vois la chute du cours de LVMH en bourse suite a cette annonce, j’espère qu’Emanuel Macron est fier de lui, car il en est le seul responsable !
megadub
En même temps, ils avancent un argument juridique qui n’est pas dénué de sens : une taxe rétroactive et discriminante sur les produits américains ne parait pas tout à fait être conforme aux règles de l’OMC.<br /> Quand on est partenaire, on ne se met pas à taxer comme ça à tord et à travers.
merotic
Pour le lait: on achète du lait aux producteurs européens et on vend le nôtre aux USA… Folie !<br /> Pour les cosmétiques, la majeure partie est fabriquée hors de France.<br /> Au final, rapatrier chez nous ce qu’on ne fabrique plus créerait des emplois, mais les actionnaires retraités qui ont besoin de marge pour se payer 4x par an des vacances hors de France ne l’accepteront jamais.<br /> La plupart des produits visés ici pourraient être vendus chez nous sans que l’on achète ailleurs ce que l’on sait produire chez nous.<br /> Idem pour le porc qu’on achète en Allemagne car moins cher…quand on voit le gaspillage alimentaire, on peut se dire qu’une augmentation du prix de la viande (française) ne serait pas un drame pour la grande majorité des français.
xryl
Question toute simple dont la réponse montre que la France a tout à gagner: Quelle est la balance commerciale de la France ?<br /> Réponse: Vu qu’elle est très négative (-60 milliards d’euros), la France importe en masse dont notamment 2.5 milliards des USA (et quasiment 30 milliards de la Chine). Dans une course à la taxe de douane, les USA ont plus à perdre. Ils peuvent gigoter tant qu’ils veulent, tu ne dis pas à un client qui t’achète pour 2.5 milliards de bien qu’il aille se faire f…tre.<br /> Après, c’est une politique nationale, certains acteurs comme LVMH risquent de l’avoir mauvaise, j’espère que le gouvernement résistera aux lobbies. Je ne m’en fais pas pour LVMH, vu comment ils optimisent leur fiscalité (IIRC: 85 millions d’euros de bénéfice pour Pilinvest, 0 impôts payés à la France), tout en profitant de « l’image de marque » de la France pour quasiment gratos.
tfpsly
La France ne compter pas renoncer à la taxe<br />
AlexLex14
:o merci pour l’attention, c’est retiré <br /> Un bon point pour toi
kisama56
Taxer les produits fr ? Les gens passeront par le canada.
megadub
Mais oui bien sûr… comme si on ne payait pas la TVA française si on fait passer la marchandise par le Luxembourg
kellog89
L’essentiel est de ne pas être dépendant, du moins, pas d’un unique « partenaire », que ce soit les USA ou la Chine (En informatique, on appelle ça le SPOF, single point of failure). Mais tout reconstruire localement, et activer le protectionnisme, une fausse bonne idée, on ne peut pas repartir de zéro. Nous avons besoin les uns des autres, et c’est avec les échanges qu’on s’enrichit (pas seulement économiquement), culturellement, humainement…
kisama56
Si tu commandes sur amazon.de tu paie la TVA allemande non ?
megadub
Non, tu payes la TVA française C’est particulier en plus parce que c’est en Europe <br /> Mais si t’achètes en Chine, tu dois payer les taxes françaises… c’est rarement déclaré mais je te pris de croire que si la douane tombe dessus, ça peut faire mal
Fodger
blablabla on ne doit pas baisser le pantalon c’est tout.
nikon561
sauf que aujourd’hui, je vois assez mal comment.<br /> on a fait le test sur nos produits, conçus en France, fabriqués en chine et vendu dans le monde entier.<br /> 3 produits a 60, 150 et 400€ prix public (afin d’avoir un panel representatif de nos gammes), deja etablis et amortis.<br /> et bien le resultat est sans appel, si on produisait en europe, meme en baissant nos marges au max, le prix public est quasi multiplié par 2. en dessous, on fait pas d’argent donc on coule la boite ou on fait pas ces produits, a ce prix la, on vend pas car la concurrence existe. et on parle de produits dont les investissement de développement sont DÉJÀ amortis.<br /> donc c’est bien gentil mais tes propositions, d’une facon ou d’une autre, ben elles font que soit on renonce au marché européen, soit on ferme l’entreprise. dans les deux cas, c’est des emplois en moins en france. et des ingénieurs qui irons chercher du taf a l’Étranger.
megadub
Puis il y a un problème dont on parle peu : nous n’avons plus les compétences en France. Certains métiers n’existent plus parce que les experts sont partis à l’étranger, là où les entreprises produisent.<br /> On a toujours une excellente ingénierie mais pas dans tous les domaines.
Fulmlmetal
Non nikon, tu n’as pas compris l’astuce, la solution c’est le protectionisme, c’est ce que fond Trump et la Chine chez eux. Ta vision c’est celle du défaitisme qui consiste à baisser les bras.<br /> Dans ton pays tu fais en sorte d’aider à la fabrication en local, des aides et tout le tralala. Ca fait des emplois, donc moins de chomage et aussi et surtout plus de recettes (impot, charge, cotisation, etc) et les gens qui ont un emploi ont plus d’argent et consomme. En gros tu boostes le pouvoir d’achat et l’économie locale au lieu de la tuer.<br /> Mais ça ne suffira pas à face à une concurrence bien moins chere, et c’est là qu’intervient le protectionnisme en taxant durement les importations (tout du moins celle que tu peux faire chez toi) pour les rendre équitable en prix. après c’est la qualité et la préférence local qui prendra le dessus sur le consommateur. voila comment ramener chez soi de l’activité, du travail, des emplois, de la consommation, et donc des recettes. C’est une mécanique à effet boule de neige et les américains et chinois l’ont bien compris. Pendant ce temps nous ont détruit nos industries, nos emplois, notre savoir faire en ouvrant nos portes à tous et en favorisant les délocalisations.
Bezenman78
Exactement, et tu prêches un converti. <br /> Au lieu de laisser les portes grandes ouvertes à la mondialisation, l’Europe aurait dû construire ses fondations sur un socle - à minima - social et économique commun. Or, du fait des disparités de chaque pays et l’ouverture à ceux de l’ancien bloc de l’Est, qui représentent la zone de production historique de l’Allemagne, chaque ex-nation indépendante s’est vue imposer des règles de concurrence effrénée dans la zone Euro, avec la sacro-sainte libre circulation des biens et des personnes (à but économique, bien sûr).<br /> Bref, on se bat entre nous pour tenter de survivre, sans parvenir réellement à nous entendre, là où la Chine et les USA font preuve d’un protectionnisme sans égal.<br /> Si une Europe unie n’est pas (plus ?) envisageable, peut-être serait-il grand temps de (re)fermer les frontières françaises, tout en établissant des règles d’échange avec l’extérieur, ce qui n’a rien de nouveau puisque cela existait avant avec des pays dits tiers. Et, contrairement à ce que nous serinent les pro-européens, ce n’est en rien un enfermement sur soi, mais plutôt une prise de conscience du danger de la mondialisation, telle qu’on nous l’inflige aujourd’hui, avec cette idée libérale de mondialisme futur. Cette idéologie n’est ni plus ni moins qu’une uniformisation, par le bas, dans tous les domaines.<br /> Les anglais l’ont bien compris et se heurtent à la cohorte des ultra-libéraux et autres Européanistes convaincus, qui leur souhaitent tout le mal du monde et font ce qu’ils peuvent pour les sanctionner.
Bezenman78
Pas faux. Si la taxe GAFA est tout à fait souhaitable, il faudrait également mettre fin à l’optimisation fiscale, pour les grandes multinationales de tout bord, et interdire tout paradis fiscal au sein de l’Europe.
nikon561
attendu que la majeur partie de notre CA est fait hors de france, voir meme d’europe, dans notre cas, la reponse est claire.<br /> le résultat d’une telle politique, dans notre cas ce serait quoi? que notre produit a 400€ se retrouve a 800€ pour le consommateur, et du coup les produits concurents aussi (via les taxes d’importation)?<br /> donc l’astuce c’est de faire exploser les prix. mais bien sur. du coup on commence par faire x2 sur les salaires au passage non?<br /> le soucis de produire en france / europe, ce n’est pas le cout des matieres premières ou du transport (ca se retrouve entre l’import de matieres premières vs pieces / produits assemblés, la difference n’est pas si enorme.), c’est le cout /h de main d’oeuvre.<br /> d’autant que ce serait exacerbé avec des taxes d’importation elevés, car certains composant, electroniques par exemple, devraient etre importés egalement. donc a nouveau un surcout (sauf a ce que les taxes soient sur les produits finis)<br /> ma vision, c’est celle du mec qui a passé prés de 6 mois a regarder ce que cela coûterait de VRAIMENT faire fabriquer nos produits en france / europe, en cherchant les entreprises ayant les différents savoir faire et capacité de production.<br /> la réponse c’est que pour rester économiquement viable, il faut faire x2 sur le prix de vente publique des produits. donc ton protectionisme aurait pour resultat de multiplier par 2 le prix de nos produits, et donc celui de nos concurent (qui soit produisent localement et auront les meme cout donc n’aurons pas le choix, ou se verrons taxer amenant le prix de leur produits au meme niveau afin qu’on reste competitif).<br /> mais du coup comment tu explique au consommateur qu’il doit payer 2x plus cher, et surtout comment il fait pour payer 2x plus cher!
twist_54
doubler le prix des produits de luxe… ils n’en s’en vendront que mieux
Breit
Allez dire cela à toutes les ste Française qui exporte aux USA !!! Des milliers d emploies …
Fodger
Les fautes c’est obligatoire ?<br /> Les US ne sont pas le seul marché, qui plus est il ne faut pas oublier le premier marché économique est l’europe et ça les US le savent bien.<br /> Les entreprises françaises ont déjà fait face à ce genre de situation, il n’y aucune raison que le protectionnisme soit uniquement côté américain.
kyx78
Faut rien lâcher, de toutes façons Trump ne sera pas éternellement président, alors que les GAFA sont là pour un moment encore !
Dahita
« le vin épargné »<br /> YEEEEEEEEEEEES!!!
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Logitech dévoile son Chorus pour Meta Quest 2, mais qu'est-ce donc ?
Après l'interdiction des fêtes, voilà comment Airbnb compte détecter les initiateurs de soirée (sans les espionner)
Apple : obtenez les derniers AirPods à moindre coût grâce à ce code promo
Les aspirateurs robots de chez Midea seront bientôt en promo ! Découvrez leurs fonctionnalités incroyables !
Le Samsung S21 dans sa version ultra est à moins de 650€ !
Spotify veut vos réactions sur ses playlists, et en audio, s'il vous plaît !
Une tablette et sa station d'accueil à prix cassé ça vous dit ?
Sennheiser RS 120-W : la révolution Bluetooth LE Audio débarque sur les casques TV
Les Reels sont maintenant publiables simultanément sur Instagram et Facebook
Cette souris gamer signée Razer descend à un prix jamais vu chez Amazon !
Haut de page