Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %

03 décembre 2019 à 11h35
0
champagne-france.jpg
© PixabayX

Plusieurs produits emblématiques comme le champagne ou le fromage sont concernés par les potentielles sanctions américaines, en réponse à la taxe GAFA nationale.

Comme promis, les États-Unis ont annoncé les résultats de leur enquête menée ces derniers mois sur la taxe française des géants du numérique. Et ils sont assez radicaux puisque Washington menace la France d'imposer des droits de douane supplémentaires pouvant aller jusqu'à 100 %, comme l'a déclaré lundi le Bureau du représentant américain au Commerce (USTR).

De nombreux produits symboliques visés, le vin épargné

Les USA visent une extension des droits punitifs sur l'équivalent de 2,4 milliards de dollars qui porterait sur des produits comme le champagne, de nombreux fromages, ou encore les yaourts. L'USTR a aussi évoqué la possibilité de surtaxer des produits cosmétiques et des articles de luxe comme le savon, le maquillage ou les sacs à main. Le vin, longtemps évoqué par Donald Trump, serait donc pour l'instant épargné.


Après avoir scrupuleusement étudié la taxe française sur les géants du numérique, dont Google, Apple, Facebook et Amazon sont les principaux acteurs visés, le Bureau du représentant américain au Commerce a déclaré que la taxation était « incompatible avec les principes en vigueur de la politique fiscale internationale et inhabituellement lourde pour les entreprises américaines touchées. »

La France ne compte pas renoncer à la taxe

L'agence américaine a annoncé continuer de collecter les observations du public jusqu'au 14 janvier concernant la liste proposée de tarifs, ainsi que l'option d'imposer des frais ou des restrictions aux différents services français. Pour l'instant, on ignore la date d'entrée en vigueur de ces droits de douane supplémentaires, mais elle ne pourra en tout cas pas intervenir avant la mi-janvier.


Lundi, et avant même la publication des résultats de l'USTR, le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, avait prévenu que la France ne comptait pas renoncer à sa taxe sur les géants du numérique, en profitant au passage pour reprocher aux États-Unis de ne finalement plus vouloir un accord international sur la fiscalité du numérique, comme il était attendu à l'OCDE.

Donald Trump et Emmanuel Macron doivent se rencontrer, mardi après-midi à Londres, dans le cadre du sommet de l'OTAN. Les résultats de l'enquête américaine devraient s'inviter dans les discussions entre les deux présidents.

Source : NYT
Modifié le 03/12/2019 à 14h30
30
22
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top