Zuckerberg persiste et signe : pour lui, Apple développe en secret son propre metaverse

Vincent Mannessier
Publié le 12 octobre 2022 à 16h55
Mark Zuckerberg © Shutterstock
Mark Zuckerberg © Shutterstock

Malgré les déclarations de Tim Cook, qui a clairement dit qu'il ne croyait pas au metaverse, Mark Zuckerberg a critiqué la façon d'Apple de développer son univers virtuel.

Réitérant ses propos, qu'il avait transmis à ses employés dans un mémo interne, le patron de Meta a expliqué au cours d'une conférence que son entreprise était engagée dans une lutte philosophique contre Apple. Il a ainsi défendu sa vision du metaverse, qu'il souhaite développer en partenariat avec de nombreux acteurs extérieurs, au contraire, selon lui, d'Apple.

Apple et Meta, des philosophies opposées, selon Zuckerberg

Le metaverse d'Apple, qui n'a toujours pas été annoncé, sera, selon Zuckerberg, complètement différent d'Horizon Worlds, dans lequel les jambes viennent de faire leur apparition, après deux ans de développement. Le créateur de Facebook explique ainsi que la différence entre les deux univers virtuels est fondamentale. La marque à la pomme développe le sien en interne et en secret, quand Meta consulte de nombreux interlocuteurs et travaille en collaboration avec beaucoup d'autres entreprises, et même des États. La philosophie d'Apple, toujours selon lui, donnera un résultat qui sera bien moins bon pour les consommateurs, car il en résultera un écosystème fermé et complètement contrôlé par ses créateurs, contrairement à Horizon Worlds.

Pour Zuckerberg, ces deux philosophies (ouverte et collaborative vs fermée et interne) se sont manifestées à chaque génération d'ordinateurs, et il défend largement sa vision. L'un de ses arguments, cependant, semble empirique. Il argue en effet que le développement de casques VR nouvelle génération par Apple pourrait affecter tout le marché de la réalité virtuelle. L'entreprise a, il est vrai, l'habitude de réserver jalousement ses produits aux programmes et usages qu'elle contrôle. Mais pour être parfaitement honnête, le créateur de Facebook aurait également pu rappeler que Meta ne procède pas toujours différemment. Horizon Worlds est pour l'instant réservé aux propriétaires de casques Meta Quests uniquement.

Mark Zuckerberg se bat-il contre un moulin à vent ?

Dans une interview donnée il y a peu à un média néerlandais, le P.-D.G. d'Apple, Tim Cook, avait clairement exprimé son point de vue. Pour lui, le metaverse n'est pas l'avenir d'Internet, et son entreprise n'investit pas spécialement en ce sens. Les projets, bien réels, de casques de réalité virtuelle ou augmentée qu'elle développe ne sont donc pas destinés à cet usage.

Mais cet argument a cependant peu de chance de convaincre Zuckerberg, pour qui cette culture du secret est la marque de fabrique d'Apple. Cette vision, d'ailleurs, présente l'avantage d'être impossible à démentir de façon définitive.

Source : The Verge

Vincent Mannessier
Par Vincent Mannessier

Rédacteur indépendant depuis des années, j'ai rédigé plus de 1.000 articles sur Internet sur une large variété de sujets. J'aime tout particulièrement écrire sur les actualités des réseaux sociaux et des GAFAM, mais les jeux vidéos et l'innovation numérique en général me passionnent aussi.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
wackyseb

Et pendant ce temps, nous pauvres humain vivont très bien sans le Metaverse et c’est pas demain que je m’y plongerai !!!

yabadabado

si tel est le cas, bye bye facebook :smiley:

Sodium

Ils font devoir se répartir les trente utilisateurs, chaud.

Pernel

D’ici là ils seront 35.

cid1

Je n’ai jamais dit oui à Facebook, et les autres, ce n’est pas pour tomber dans un univers virtuel, ou l’on vit par procuration, des choses virtuelles. Apple ou Meta, RàF, je m’en tape la coquillette.

molotofmezcal

Ça fait surtout rêve de gros geek attardé alors que tout le monde s’en cogne de son univers virtuel.

Puis ce ne sont ni les présentations, ni les pubs ni même ne serait ce que le nom ‹ horizon worlds › qui donne franchement envie.

yatto

Zuckerberg a besoin de dire qu’Apple développe un service similaire mais concurrent au sien. C’est pour attirer les investisseurs qui auraient peur de louper le coche de « la révolution du métavers ». Il veut faire croire que le métavers est service qui va cartonner, à tel point que ça attire inévitablement les autres acteurs majeurs comme Apple.

Bref, ce qu’il dit sur Apple n’est en rien une information sur Apple. Le fait qu’il dise ça, c’est pour assurer sa propre position et tenter de gonfler la réputation de son service de métavers.

ovancantfort

@yatto
Ça peut aussi servir d’excuse.
« C’est pas ma faute, messieurs les actionnaires, si le metavers n’a pas pris. C’est la faute au méchant Apple qui a refusé de participer à notre grande plateforme ouverte et collaborative (sic) ! »

zeebix

Elle est si petite que ça !? :sweat_smile:

(désolé je part… Loinnn)

Urleur

L’un comme l’autre ne s’intéressent qu’à une seul objectif : ARGENT, tout ceci et toutes les annonces à venir n’est que du discours de marketing, internet et le reste est saturé de publicité, c’est pourquoi ils veulent créer une dépendance virtuel, dans la vraie vie on appelle une arnaque.