Apple : vous voulez savoir pourquoi Jony Ive, designer vedette, est parti ?

02 mai 2022 à 18h55
14
Jony Ive © © Marcus Dawes
© Marcus Dawes

Des désaccords concernant le lancement de l'Apple Watch en 2014 auraient été l'élément déclencheur du départ de Jony Ive, intervenu quelques années plus tard.

Si Steve Jobs a été régulièrement salué comme le grand sauveur d'Apple après son retour en 1997, Jony Ive est également l'autre créatif qui a permis à la marque de retrouver le chemin du succès.

Un designer star qui jouissait d'une liberté totale

Le travail du designer a tapé dans l'oeil de Steve Jobs et les deux hommes ont créé leur premier produit ensemble, l'iMac, un ordinateur à la coque colorée et transparente qui allait marquer son époque. Suivront ensuite l'iPod, l'iPhone, l'iPad ou encore le MacBook Air, autant de produits qui ne feront que renforcer la puissance du créatif dans l'organigramme d'Apple.

Les premières années après la mort de Steve Jobs en 2011 n'ont pas changé grand chose et Jony Ive a gardé les clés du studio de design sous l'ère Tim Cook. Mieux encore, il allait être à l'initiative d'une toute nouvelle catégorie de produits pour le constructeur avec la montre connectée Apple Watch.

Du concept général aux plus petits détails, Jony Ive voulait faire de l'Apple Watch son bébé et mettre son amour de l'horlogerie de luxe et de la mode au cœur du produit. Seulement, Tim Cook et ses équipes ne semblaient pas sur la même longueur d'ondes, selon After Steve: How Apple Became a Trillion-Dollar Company and Lost its Soul, un ouvrage dédié à la marque à paraître prochainement aux États-Unis.

Jony Ive, critiqué en interne, a senti que l'entreprise allait changer radicalement sous l'ère Tim Cook

Pour la présentation de l'Apple Watch, Jony Ive aurait, à en croire l'auteur du livre Tripp Mickle, eu la folie des grandeurs et aurait souhaité un évènement d'ampleur qui allait marquer les esprits, et notamment ceux des magazines de mode qui pourraient apprécier le soin apporté aux matériaux et aux différents bracelets.

Le lieu choisi par Apple était le même que celui où Steve Jobs avait présenté le Macintosh en 1984 mais Ive souhaitait y placer une grande tente et pour ce faire, supprimer deux douzaines d'arbres. Coût total de l'opération : 25 millions de dollars.

Les équipes marketing se sont opposées à cet évènement pour proposer une présentation plus simple du produit, et plus axée sur ses fonctions sportives et de communication. Tim Cook a tranché en faveur de son designer vedette mais l'épisode a laissé des traces.

Jony Ive a senti que Tim Cook, plus comptable qu'homme de produits, allait changer la culture d'entreprise et qu'il n'y aurait plus assez de place pour lui permettre d'innover ou de prendre des risques. Pour la première fois, il était désapprouvé par les équipes dirigeantes alors qu'il bénéficiait du soutien absolu et sans contestation possible de Steve Jobs quelques années auparavant.

En 2019, Jony Ive a quitté Apple et fondé son propre studio de design, LoveFrom, qui continue néanmoins de travailler avec le constructeur sur quelques projets. Apple est dans le même temps revenue sur plusieurs décisions de Jony Ive et a notamment réintégré des ports à ses MacBook Pro 14 pouces ou supprimé le clavier papillon qui a causé bien des désagréments à ses utilisateurs.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
14
zeebix
Ok l’égo du mec, pour présenter un produit il est prêt à raser des arbres … pour y foutre un truc temporaire.
KlingonBrain
Apple est dans le même temps revenue sur plusieurs décisions de Jony Ive et a notamment réintégré des ports à ses MacBook Pro 14 pouces ou supprimé le clavier papillon qui a causé bien des désagréments à ses utilisateurs.<br /> Ah ok, bon, tout compte fait, c’était peut être pas plus mal qu’il parte
Kergariou
« Finir est parfois plus dur que commencer »<br /> (les cinéphiles comprendront)
SlashDot2k19
Pour le coup, effectivement c’est cool qu’il soit parti
fg03
Sur les dernières années, il n’apportait plus grand chose et je trouvais que sa folie à faire des iMac toujours plus fins étaient contre productif.<br /> Mais d’un autre coté quand on voit les design récent c’est pire depuis qu’il est partie<br /> ex) le Mac Studio, l’iphone avec son encoche et son poinçon
pecore
Jony Ive était peut être le dernier vestige de l’ère Steve Jobs.<br /> Je suis d’accord que son départ n’a sans doute pas été un mal pour Apple mais dans ce cas est ce que cela laisse supposer que s’il avait vécu, Steve Jobs aurait fini par devenir lui-même un frein au développement d’Apple et qu’il aurait dû être écarté ?
Blap
Ah le maitre de l’obsolescence programmée est partit et tant mieux
pocketalex
Jony Ive a été le sauveur d’Apple et son fossoyeur<br /> Sauveur, car c’est grace à lui (en partie) qu’Apple a rescucité en 2000 avec une nouvelle gamme de machines au design terriblement sexy (iMac, iBook, PowerMac G4, etc), frais, modernes, colorées, sérieuses et extravagantes à la fois, sages et insolentes en même temps<br /> C’est également grâce à lui que la ligne des Macs est devenue plus sobre au fil du temps, mais aussi plus « pro » et quoi qu’il en soit, quoi qu’on en dise, une référence en terme de design<br /> Mais il est parti ensuite vers une idéologie « luxe » qui ne l’a jamais quittée mais qui n’est PAS Apple<br /> Apple c’est l’opposé du Luxe, Apple officie dans un tout autre registre : le haut de gamme. Tim Cook l’a bien compris et c’est grace à lui que les délires « Luxe » de la marque, dérives devrais-je dire, ont eu droit à un coup d’arrêt à de maintes reprises :<br /> _ arrêt de l’Apple Watch en tant qu’objet de Luxe visant à concurrencer l’horlogerie Suisse et reconversion en produit « lifestyle » et/ou « sport », bien plus approprié, et c’est là que les ventes ont commencé à décoller<br /> _ arrêt des Macbook Pros ultra-fins impossible à ventiler et dont les core i7 et i9 throttlaient tellement que leurs perfs était catastrophiques<br /> _ arrêt de l’iMac en tant que « station de travail » … ça en était devenu ridicule sinon pathétique<br /> _ etc, etc<br /> Aujourd’hui, Ive n’est plus là, il n’a visiblement pas supporté le Tim rationnel, les Macs sont moins beaux, sinon un peu moches, mais ils sont devenus aussi de redoutables machines de travail efficaces, silencieuses, autonomes<br /> Fini les grille pains sifflants à la finesse ultime, place aux bécanes imposantes qui font le taf<br /> Un mal pour un bien, on va dire
stevelumia
Bon débarras
pecore
Tu sembles maîtriser ton sujet.<br /> Je suis d’accord, se faire estampiller durablement produits de luxe n’aurait eu que des effets négatifs pour Apple, le monde de la tech et celui du luxe étant rarement compatibles sur le long terme.<br /> En persistant dans cette voie, Jony Ive aurait pu, comme tu dis, devenir le fossoyeur de la marque.
Palou
pocketalex:<br /> au design terriblement sexy<br /> on n’a pas la même définition du mot sexy
Passion1
Ne vous inquiétez pas pour lui , vu sa fortune il ne manquera de rien
PlaysGames11
meilleur commentaire de Internet
Francis7
C’est intéressant d’apprendre ce qui se passe en coulisses. Je me demandais justement qui sont toutes ces personnes.
pocketalex
pecore:<br /> Tu sembles maîtriser ton sujet.<br /> Je ne sais pas si je le maitrise, je connais bien l’histoire d’Apple comme beaucoup de monde, après c’est une énorme boite tentaculaire, il y a plein de niveaux de hiérarchie, plein d’intervenants, alors les choses sont surement un peu plus complexes que ce que je raconte, mais je pense être plus ou moins dans le vrai, et ce brave Steeve nous manque car il avait tout de même une patte « tech » que n’a pas Tim Cook (qui est un logisticien de grand talent) et même si Steeve Jobs avait des parti pris « radicaux » qui déplaisaient à beaucoup de monde, je ne suis pas sur qu’il aurait favorisé le délire de « finesse à tout prix » qui a gagné Apple en 2016<br /> Le MacBook Pro 2016 est vraiment la quintessence de la vision de Jony Ive : une machine d’une finesse jamais vue pour une station de travail en core i9 avec GPU dédié, mais une machine impossible à refroidir, avec un clavier « papillon » qui a aidé à affiner la machine … au prix de nombreux dysfonctionnement (et il était collé au boitier alu), avec une batterie réduite en volume, forcément, et qui permettait à peine 2 ou 3h de taf en charge, avec une « Touch Bar » absolument inutile et fort couteuse, et avec seulement « 4 ports USB-C » ce qui était très flatteur à l’oeil, mais un enfer à l’usage à une époque ou RIEN n’était en USB-C<br /> Et bien sur, un tarif qui s’est pris +500€ comme ça d’un coup, tranquilou poilou, parceque tant qu’on y est hein …<br /> Et j’ai pas parlé du prix totalement « délirant » des options RAM et SSD<br /> Bref en poussant quelques curseurs on avait une bouse à peine utilisable qui coutait 4000 à 5000€ quoi<br /> La blague à duré jusqu’en 2019 où comme par hasard : machine plus épaisse, prix revu à la baisse, options bien moins chères (tout en étant couteuses … Apple oblige … mais plus réalistes tout de même) et en 2021 là c’est carrément la teuf : machine encore plus épaisse mais ventilation parfaite, retour du magsafe, retour du port HDMI, retour du port SD … ça en fait des retours en arrière<br /> Alors le MBP 2021 je l’ai, en 14’’, il est pas super beau (il fait « pataud ») mais quel formidable outil de travail !<br /> Le Jony doit bouffer son chapeau de voir ça, mais la machine fait le taf
EnLighter
Entièrement d’accord avec toi sur toute la ligne.<br /> Je pense simplement que les personnes comme Jony Ive sont nécessaires à des moments précis de la vie d’une entreprise et que c’est une question de timing finalement.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Airbnb jette l’éponge en Chine
Le kit de réparation d'Apple est-il plus intéressant financièrement pour vous ?
Ne coupez pas votre caméra pendant une visio ! Cela pourrait nuire à votre carrière
M6 va céder la chaîne 6ter à Altice
Ce site recense les pires dossiers des GAFAM
Chez Meta (Facebook), la perte de certains avantages provoque la colère les employés
Pour la première fois, la capitalisation boursière d'AMD dépasse celle d'Intel
Amazon et Apple seraient intéressés par le rachat de Peloton, le fabricant de machines de sport
Apple a passé d'excellentes fêtes avec un chiffre d'affaires record
Google poursuivi en justice par d’anciens employés pour avoir violé son propre code d’honneur
Haut de page