App Store : Apple permettra aux développeurs de communiquer sur un système de paiement alternatif

30 août 2021 à 15h56
4
App Store © Pexels
© Pexels

Apple va légèrement assouplir les conditions d'utilisation de sa boutique d'applications. Les développeurs pourront communiquer par e-mail avec leurs clients pour les pousser à payer leurs achats sur leur site web ou sur une autre plateforme.

Pressée de toutes parts par de nombreuses enquêtes visant des pratiques anticoncurrentielles, Apple fait un léger effort et assouplit à minima les conditions d'utilisation de l'App Store.

Les développeurs pourront communiquer sur d'autres systèmes de paiement… selon les règles imposées par Apple

Le point le plus attendu par les développeurs est donc la possibilité qui leur est laissée de communiquer sur d'autres moyens de paiement que celui proposé par Apple et sur lequel cette dernière ponctionne 30 % du montant de l'achat ou de l'abonnement.

Apple explique que les développeurs pourront désormais envoyer un e-mail à leurs utilisateurs pour les informer d'un système de paiement alternatif, par exemple sur leur site internet, qui échappe à la ponction opérée par la Pomme.

C'est la solution qu'adoptent par exemple Spotify ou Netflix , qui ne permettent pas de s'abonner depuis leurs applications. D'ici quelques jours, ces derniers pourront prévenir leurs futurs clients après leur inscription; mais seulement si les utilisateurs acceptent de recevoir des communications commerciales.

Un lien direct depuis l'application vers le site web ne semble lui pas à l'ordre du jour, mais Apple reste encore floue sur les moyens de communication autorisés.

Dans le viseur des régulateurs, Apple contrainte de mettre un peu d'eau dans son vin

Autre nouveauté annoncée par Apple, la grille tarifaire va évoluer. Les développeurs doivent actuellement choisir leur tarif parmi un peu moins d'une centaine indiqués dans une grille mise en place par le constructeur. Cette liste passera désormais à 500.

Apple va mettre en place un fonds d'environ 100 millions de dollars pour aider les développeurs américains ayant réalisé un chiffre d'affaires de moins d'un million de dollars par an entre 2015 et 2021. Ils recevront chacune une somme comprise entre 250 et 30 000 dollars, selon leur engagement sur la plateforme, comme le taux de réponse aux commentaires par exemple.

Enfin, Apple s'engage à ne pas modifier l'algorithme de recherche de l'App Store durant les trois prochaines années ainsi qu'à publier une nouvelle section sur le portail développeurs afin de mieux expliquer le procédé de validation des apps et les différents points pouvant bloquer la publication d'un logiciel ou d'une mise à jour.

Reste à voir désormais si ces timides concessions seront appréciées des différents organes de régulations et des juges en charge des différentes plaintes déposées contre Apple à la fois aux États-Unis et dans l'Union européenne.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft Surface Duo 2 : le smartphone de Microsoft recevra 3 ans de mises à jour Android
À compter du 30 septembre, des millions de smartphones pourraient ne plus avoir accès au Net
Samsung Galaxy S22 : les coloris du futur smartphone de Samsung fuitent déjà
Seconde main : attention à la sécurité des données
Vous avez iOS 15 et votre stockage est plein ? C'est peut-être juste un bug... et ça touche tous les utilisateurs
Avec iOS 15, Apple FaceTime va permettre de partager son écran (mais pas tout de suite)
Le Google Pixel 6 Pro fuite en vidéo dans un très beau coloris gris
OPPO Reno6 5G : un excellent photophone, mais pas seulement ! Profitez de plus de 149€ d'accessoires offerts
iOS 15 : quelles fonctionnalités manquent encore à l'appel ?
Sous iOS 15, l'application Maison permet d'ajouter un nombre illimité de caméras, et bien plus
Haut de page