Apple réduit ses commissions de l'App Store pour les développeurs générant moins d'un million par an

18 novembre 2020 à 14h14
15
AppStore © Apple

Apple réduit de moitié la commission appliquée aux revenus générés par les applications de l'App Store pour les développeurs qui gagnent moins d'un million d'euros annuellement.

Apple annonce ce 18 novembre 2020 par voie de communiqué d'importants changements à venir pour les développeurs et éditeurs qui proposent des applications sur son App Store.

De 30% à 15% de commission pour les petits développeurs

La firme de Cupertino indique que les petites sociétés qui génèrent moins d'un million de dollars par an sur l'App Store seront désormais soumises à une commission fixée à hauteur de 15%. Un taux qui est réduit de moitié puisqu'auparavant elles devaient s'acquitter d'une commission s'élevant à 30% de leur chiffre d'affaires sur le magasin d'applications d'Apple.

Ce changement interviendra à partir du 1er janvier 2021. Pour l'année prochaine, seront pris en compte les revenus de 2020. Les développeurs ou éditeurs ayant gagné moins d'un million de dollars cette année pourront prétendre participer au programme, tout comme les nouveaux arrivants.

Si au cours de l'année, le studio de développement dépasse le seuil du million de dollars de revenus, alors la taxe repasse automatiquement à 30% pour le reste de l'année. Si en 2020, les revenus étaient supérieurs à un million de dollars et qu'en 2021, ils passent sous ce seuil, alors il sera possible de bénéficier de cette réduction de la commission en 2022.

Apple fait savoir que de plus amples détails seront communiqués début décembre sur les conditions exactes qui s'appliquent et sur le fonctionnement du programme.

Apple devient enfin moins étouffante

« Les petites entreprises sont l'épine dorsale de notre économie mondiale et le cœur battant de l'innovation », a déclaré Tim Cook, le P.-D.G. d'Apple. « Nous lançons ce programme pour aider les propriétaires de petites entreprises à écrire le prochain chapitre de la créativité et de la prospérité sur l'App Store, et pour créer les applications de qualité que nos clients adorent », a-t-il poursuivi.

Il explique que ce changement de politique devrait inciter les entrepreneurs à recruter plus et à prendre des risques qu'ils n'osaient pas prendre auparavant.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Accusée depuis des années de profiter de sa position dominante sur le marché pour soutirer 30% de commission aux développeurs sur les achats d'applications, sur les achats in-app et sur les abonnements (qui lui ont valu des conflits avec Spotify, Netflix ou encore Epic Games), Apple fait un premier effort en tendant la main aux petits développeurs.

C'est une excellente nouvelle qui pourrait permettre à plus de personnes de vivre du développement d'applications pour l'écosystème Apple, mais aussi pour les utilisateurs qui devraient pouvoir bénéficier d'un choix plus large de services et de nouvelles fonctionnalités dans le futur.

Cette décision ne change par contre rien à l'égard de la guerre entre Apple et les mastodontes du multimédia, qui ne sont pas concernés par cette mesure.

Source : Apple Newsroom

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
12
clockover
Non merci <br /> En tant qu’éditeur de solution de santé, clairement j’ai pas envie de développer sur leur plateforme car demain si ils veulent se lancer, ils te dégagent du store et voila.<br /> Ca c’est déjà fait et se refera.
MisterDams
Réunion de présentation du projet chez Apple :<br /> «&nbsp;Bonjour, voilà on a étudié le souci et on va avoir besoin de lâcher du lest avant les procès là. Du coup on s’est dit que tous ceux là qui nous rapportent à peine 1% du CA (Diagramme camembert) avec des applis genre lampe torche, on peut réduire la commission dessus, ce qui va les faire passer à 0,5%.<br /> On a vu avec le service comm, pour donner l’impression que c’est un bouleversement, on parlera du nombre de développeurs, la baisse touchera donc plus de 98% des éditeurs (autre diagramme camembert).<br /> OK, on se valide ça, on touche rien pour les vaches à lait et on transmet l’info aux avocats. Bisou&nbsp;»
Nehi
Réunion de présentation du projet chez *** insérez le GAFAM de votre choix ***<br /> Fixed
cirdan
«&nbsp;« Les petites entreprises sont l’épine dorsale de notre économie mondiale et le cœur battant de l’innovation », a déclaré Tim Cook, le P.-D.G. d’Apple. « Nous lançons ce programme pour aider les propriétaires de petites entreprises à écrire le prochain chapitre de la créativité et de la prospérité sur l’App Store, et pour créer les applications de qualité que nos clients adorent », a-t-il poursuivi.&nbsp;»<br /> C’est beau comme l’antique mais ce qui a fait bouger Apple c’est plutôt leur image de profiteurs du boulot des développeurs, d’abuseurs de position dominante et les procédures en cours.<br /> Heureuse initiative quand même, qui devrait se généraliser sur les magasins d’applications d’autres marques.
LeVendangeurMasque
Pardon, mais là t’es un peu ridicule (et pas du tout professionnel).<br /> Déjà c’est rare de voir un éditeur faire des efforts pour s’éviter de gagner de l’argent (et même beaucoup). Parce qu’être présent sur l’AppStore, si c’est un tant soit peu novateur et intéressant, et bien ça amène très vite du succès et derrière de la profitabilité, parce que c’est tout sauf un petit marché. On a là plus d’un milliard d’appareils et derrière des clients qui n’ont en rien la pingrerie de l’utilisateur Android lambda…<br /> Ensuite c’est exactement le même problème sur Android, Google peut lui aussi virer ton appli, mais là on parle moins car c’est moins médiatisé, c’est tout et ça ne change rien.<br /> Franchement, si tu as pris 5 minutes pour lire le contrat d’Apple, que tu as compris qu’il fallait pas chercher à les truander, ni faire des applis bidons/louches/bidouilles merdiques, y’a bien peu de chance de te voir éjecté du store un jour.<br /> Mais tu fais comme tu veux… Saches juste que tes concurrents n’auront probablement pas ce genre de pudeur.
LeVendangeurMasque
Oui enfin désolé mais beaucoup de devs n’ont heureusement pas cette image d’Apple. Tout simplement car comme moi ils ont fait pas mal de pognon grâce à cet AppStore. Ce business je ne l’aurais jamais lancé sur Nokia ou Blackberry ! Là Apple nous a livré clé en main une plateforme bien foutue, un magasin, des outils de devs sympas, et une grande visibilité.<br /> Moi je préfère toucher 70% de beaucoup que 100% de rien du tout. Après si je peux avoir 85% demain je vais pas pleurer, au contraire !<br /> Au moins là Apple montre que le procès en pingrerie qu’on voulait lui faire ne tient pas. Et tu as raison, on attend avec impatience la réponse de Google/Sony/MS…
cirdan
LeVendangeurMasque:<br /> Moi je préfère toucher 70% de beaucoup que 100% de rien du tout.<br /> Tu as le droit d’être exigeant, c’est ton travail !<br /> Même s’ils t’offrent de bonnes conditions pour tes affaires, avec 30% tu bosses quand même 10 jours par mois pour eux, c’est énorme et ça ne justifie pas tout.
MisterDams
Non, l’AppStore n’est pas une belle vitrine, c’est une cage.<br /> Tu passes pas par l’AppStore ou tu n’es pas sur l’appareil.<br /> Tu intègres les achats in-app de Apple (avec la commission) ou tu ne proposes pas ce système et tu trouves un autre modèle économique.<br /> Tu vends pas de pornographie, parce qu’Apple n’aime pas ça (pourtant n’ont ils pas eux-mêmes croqués le fruit défendu ?).<br /> Tu permets de se connecter avec l’identifiant Apple ou tu ne permet pas la connexion.<br /> Tu copies pas une fonctionnalité existante, ou tu sors si Apple décide lui de te copier.<br /> Tu utilises le moteur web de Safari ou tu ne proposes pas de navigateur.<br /> Chez Google, le Play Store est non seulement plus ouvert, mais aussi pas tout seul : Huawei propose désormais son store, Samsung en a un aussi… Et y’a éventuellement d’autres store moins connus + les APK.<br /> A l’époque où l’ordinateur était roi du monde, il n’y avait pas de «&nbsp;store&nbsp;», ça n’a pas empêché certains logiciels de devenir des incontournables et des entreprises de se monter.<br /> Mais c’est propre aux modèles économiques actuels, démarrer son projet en mode startup sans même savoir comment monétiser, gagner de l’argent en étant l’intermédiaire incontournable, qui ouvre la cage avec des paillettes puis refermer quand sa notoriété est faite et abuser de sa position dominante avant que quelqu’un ne s’en rende compte (cf. Uber, Booking…).
nnay07
L’écosystème Apple reste une cage dont la porte est grande ouverte. Personne n’oblige les clients à acheter des iphones, personne n’oblige les développeurs à développer sur IOS.<br /> Parcequ’ils sont frustrés du cadre et des règles imposées, les gens voudraient imposer leurs vue à Apple. Apple reste tout de même souverain de ses solutions, ou non?<br /> Personne n’aurait idée d’aller imposer à Renault la compatibilité avec CarPlay parce que d’autres le font.<br /> Personne n’aurait idée d’aller imposer à une banque des cartes VISA gratuites parce que d’autres le font.<br /> Ou d’imposer à un opérateur une baisse de tarif ou une offre technique identique à ses concurrents… du moment qu’il ne s’agit pas d’un monopole, la loi de l’offre et de la demande remettent chacun à sa place. Et surtout ne venez pas claironner que Apple a le monopole d’IOS, ce serait comme se plaindre que Carrefour a le monopole de ses supermarchés.<br /> Si un développeur n’êtes pas satisfait des conditions, qu’il change de crémerie, c’est un marché libre!
nnay07
C’est beaucoup, c’est pas beaucoup… chaque développeur est libre de considérer que 30% c’est trop et que les bénéfices gagner ne méritent pas les efforts à fournir. Personne n’oblige personne. Si passer leur temps à développer sur Android ou Windows est plus rentable, libre à eux de recentrer leurs efforts sur la/les plateformes qu’ils veulent.<br /> Et au fait, pour les tranches hautes des impôts (75%=23 jours par mois) qui affectent les plus riches, quel est ton point de vue? On devrait là aussi plafonner à 15%? On devrait appliquer le même taux pour tout le monde?
Fata
Très clairement un écran de fumée pour redorer leur blason avec la mauvaise pub que leur font Spotify et Epic Games.
cyrano66
Fondamentalement ça s’appelle de la distribution.<br /> Les stores (tout comme n’importe quel « magasin ») propose un circuit de distribution que le « fabricant » n’a pas le temps/moyen/envie de prendre.<br /> Être présent dans un store c’est la garantie d’une audience et un potentiel de clientèle important. Apple « vend » cette audience, « vend » ses clients aux développeurs.<br /> Cette règle basique est valable autant pour une boîte de petit pois que pour une application.<br /> Aucun store, pas plus Google, Apple, Carrefour, Leclerc, Amazon, etc. ne le fait gratuitement.<br /> C’est fini le temps des pionniers et des applications gratuites.<br /> Ça peut vous choquer mais c’est d’une grande banalité dans le commerce.
jeanlain
Ton argument n’est pas valide ici.<br /> Une fois que t’as un iphone, t’es obligé de passer par leur store. Pour le client c’est très pratique, pour les développeurs c’est frustrant car apple y dicte sa loi.<br /> Tu cites des exemples de supermarchés, mais eux à la différence d’apple ne rendent pas leurs clients captifs. Si d’autres supermarchés vendent des produits identiques moins chers, c’est là bas qu’iront les clients, et in fine ça créé de la concurence.<br /> Du coup ton argument basé sur les Google, Carrefour, Leclerc ou Amazon ne vaut rien, puisque faire tes courses là bas une fois ne t’empêche pas ensuite de les faire ailleurs. Oui ils prendront leur marge, et c’est normal, mais ils doivent rester concurrentiels s’ils veulent garder leur clientèle. Apple n’a pas à se préoccuper de rester concurrentiel, et au final ça se fait au détriment des utilisateurs et développeurs.
MisterDams
Renault me livre de l’huile Elf et des pneus Michelin, mais je peux aller faire mon entretien chez Norauvert pour installer des pneus Bridgelop et mettre de l’huile Totrol.<br /> Le problème c’est pas Apple dans Apple, c’est Apple dans les mains d’un utilisateur qui n’est pas libre et qui ne le sait pas.<br /> Combien de possesseurs d’iphone ont ne serait ce que conscience que le développeur de l’appli paye 99$/an pour sa licence développeur (ça ok c’est justifié) et 30% de tous ses revenus ? Alors qu’Android propose la même chose pour 25$ d’accès puis 30% «&nbsp;si réalisé avec les outils du Play Store&nbsp;».<br /> Dans la grande distribution, on comparerait Apple à Carrefour et le développeur à l’agriculteur laitier, voire pire car le laitier peut vendre en direct au client Carrefour s’il trouve un réseau alternatif (que Carrefour n’interdit pas).
dvaid
Autant j aime pas et n utilise pas ios , autant quelque soit l idée derrière cette initiative, elle est profitable a une grande majorité.<br /> C est quand même rare de nos jours. En général se sont les plus riches qui arrivent a ne pas se faire taxer.
clockover
Et hop l’attaque personnelle, je suis ridicule et pas pro…<br /> Non désolé, je met pas mon business dans les mains d’une boite qui s’en fiche de moi.<br /> Il a déjà été vu que Apple dégageait des applications quand elle voulait prendre le marché.<br /> Peut-être que mes développements n’ont pas pour but de faire envoyer des oiseaux sur des cochons mais ont une utilité et plus value réelle qui fait que je peux poser des contraintes matérielles sans être emmerdé <br /> LeVendangeurMasque:<br /> Moi je préfère toucher 70% de beaucoup que 100% de rien du tout.<br /> Moi je préfère gagner 100% de ce que j’ai fait en sachant comment les choses peuvent se passer.<br /> Plutôt que donner 30% à des profiteurs qui du jour au lendemain peuvent me mettre à la rue.<br /> Après chacun gère son entreprenariat comme il veut. Je me passe bien des jugements de valeur !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Team 17 fête les 25 ans de Worms, sa franchise phare, sur son nouveau magasin en ligne
Chrome 87 est disponible : cap sur de meilleures performances
Assassin's Creed Valhalla : le meilleur lancement de la franchise et de tous les jeux PC Ubisoft confondus
Tesla, Uber et 26 autres entreprises créent ZETA, un lobby en faveur de la voiture électrique
AMD laisse fuiter les perfs de ses Radeon 6800 XT en ray tracing
Fortnite a désormais un chat vidéo intégré
Facebook et Twitter audités par le Sénat américain pour des soupçons d’anti-conservatisme
Offres spéciales Microsoft : belle promotion sur le pack Surface Pro 7
Les Apple AirPods Pro passent sous les 200€ sur Rakuten ! 🔥
5G : Iliad financé à hauteur de 300 millions par la Banque européenne d’investissement (BEI)
Haut de page