Apple réduit ses commissions de l'App Store pour les développeurs générant moins d'un million par an

Apple réduit de moitié la commission appliquée aux revenus générés par les applications de l'App Store pour les développeurs qui gagnent moins d'un million d'euros annuellement.

Apple annonce ce 18 novembre 2020 par voie de communiqué d'importants changements à venir pour les développeurs et éditeurs qui proposent des applications sur son App Store.

De 30% à 15% de commission pour les petits développeurs

La firme de Cupertino indique que les petites sociétés qui génèrent moins d'un million de dollars par an sur l'App Store seront désormais soumises à une commission fixée à hauteur de 15%. Un taux qui est réduit de moitié puisqu'auparavant elles devaient s'acquitter d'une commission s'élevant à 30% de leur chiffre d'affaires sur le magasin d'applications d'Apple.

Ce changement interviendra à partir du 1er janvier 2021. Pour l'année prochaine, seront pris en compte les revenus de 2020. Les développeurs ou éditeurs ayant gagné moins d'un million de dollars cette année pourront prétendre participer au programme, tout comme les nouveaux arrivants.

Si au cours de l'année, le studio de développement dépasse le seuil du million de dollars de revenus, alors la taxe repasse automatiquement à 30% pour le reste de l'année. Si en 2020, les revenus étaient supérieurs à un million de dollars et qu'en 2021, ils passent sous ce seuil, alors il sera possible de bénéficier de cette réduction de la commission en 2022.

Apple fait savoir que de plus amples détails seront communiqués début décembre sur les conditions exactes qui s'appliquent et sur le fonctionnement du programme.

Apple devient enfin moins étouffante

« Les petites entreprises sont l'épine dorsale de notre économie mondiale et le cœur battant de l'innovation », a déclaré Tim Cook, le P.-D.G. d'Apple. « Nous lançons ce programme pour aider les propriétaires de petites entreprises à écrire le prochain chapitre de la créativité et de la prospérité sur l'App Store, et pour créer les applications de qualité que nos clients adorent », a-t-il poursuivi.

Il explique que ce changement de politique devrait inciter les entrepreneurs à recruter plus et à prendre des risques qu'ils n'osaient pas prendre auparavant.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Accusée depuis des années de profiter de sa position dominante sur le marché pour soutirer 30% de commission aux développeurs sur les achats d'applications, sur les achats in-app et sur les abonnements (qui lui ont valu des conflits avec Spotify, Netflix ou encore Epic Games), Apple fait un premier effort en tendant la main aux petits développeurs.

C'est une excellente nouvelle qui pourrait permettre à plus de personnes de vivre du développement d'applications pour l'écosystème Apple, mais aussi pour les utilisateurs qui devraient pouvoir bénéficier d'un choix plus large de services et de nouvelles fonctionnalités dans le futur.

Cette décision ne change par contre rien à l'égard de la guerre entre Apple et les mastodontes du multimédia, qui ne sont pas concernés par cette mesure.

Source : Apple Newsroom

Modifié le 18/11/2020 à 14h14
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
12
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

OnePlus devient une sous-marque d'Oppo, la fusion présagée enfin concrétisée
L'app Messages sur Android propose le chiffrement de bout en bout, voici comment l'activer
Les fiches techniques des Honor 50 SE 5G fuitent quelques heures avant leur présentation
Google prévoirait une nouvelle base de charge sans-fil pour ses smartphones, plus rapide et ventilée
realme lance ses Watch 2 et Watch 2 Pro, des montres connectées premier prix
Le realme GT se lance en France : Snapdragon 888, écran OLED 120 Hz, petit prix, le nouveau flagship killer ?
NightWatch : un dock pour transformer votre Apple Watch en un
Apple Watch Series 7 : nouveau design, mais les capteurs de température et de glucose ne sont pas prêts
Samsung contraint d'arrêter la production de Galaxy S21 FE à cause de la pénurie mondiale de puces
realme dévoilera sa tablette, son PC portable et le realme GT lors d'une conférence demain 15 juin
Haut de page