Epic et Spotify font des émules, de nouveaux éditeurs joignent la fronde contre Apple

21 août 2020 à 15h45
17

Plusieurs éditeurs de presse ont adressé un courrier à Tim Cook pour exiger une baisse de la commission prélevée sur les abonnements réalisés depuis les applications iOS.

Apple passe décidément un bien mauvais été. L'entreprise est attaquée de toutes parts sur les conditions d'utilisation de l'App Store, sa boutique d'applications mobiles.

Une commission de 30% qui passe mal auprès des médias US

Après Microsoft, qui s'est plainte de l'impossibilité de proposer sa plateforme de jeu en streaming xCloud sur iOS, puis le retrait tonitruant de Fortnite de l'App Store, ce sont les éditeurs de presse américains qui font entendre leur voix.

À l'heure actuelle, Apple prélève 30% des revenus générés par les abonnements durant la première année d'activité de l'application. Ce montant passe dès la deuxième année à 15%.

Le Digital Content Next (DCN), une organisation comprenant des titres aussi prestigieux que le New York Times, le Washington Post ou encore le Wall Street Journal, a envoyé ce jeudi 20 août une lettre au PDG d'Apple Tim Cook.

Le DCN souhaite procéder à une renégociation de la commission de 30% prélevée par le constructeur sur les abonnements souscrits depuis les applications iOS de ses différents journaux.

Les éditeurs de presse dénoncent les faveurs accordées à certaines entreprises par Apple

Seulement, comme le rappelle le DCN, Apple octroie de manière totalement arbitraire des passe-droits à certaines entreprises. C'est le cas d'Amazon, qui bénéficie depuis le premier jour d'une commission réduite à 15% pour les abonnements à Prime Video souscrits depuis l'application iPhone ou iPad.

Les éditeurs de presse aimeraient bénéficier des mêmes largesses comme le DCN l'indique dans son courrier : « Nous aimerions savoir quelles conditions nos membres – des entreprises de contenu numérique de haute qualité – devraient remplir pour pouvoir bénéficier de l’accord qu’Amazon reçoit pour son application Amazon Prime Video dans l’App Store d’Apple ».

Pour appuyer ses propos, le DCN rappelle que les différents médias qu'il représente touchent 223 millions d'Américains, soit 100% de la population connectée.

La balle est désormais dans le camp d'Apple qui, pour le moment, reste campée sur ses positions, malgré les enquêtes en cours sur ses pratiques commerciales. Les commissions liées à l'App Store représentent un chiffre d'affaires de 6,1 milliards de dollars en 2019 soit 40% de son activité de services, un magot qu'elle n'entend pas laisser filer aussi facilement.

17
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top