Epic Games demande à la justice américaine sa réintroduction (et celle de Fortnite) sur l'App Store

07 septembre 2020 à 14h23
27
Fortnite Chapitre 2_cropped_0x0

Le studio a déposé une demande d'injonction préliminaire, vendredi, pour obliger Apple à restaurer son compte développeur sur sa boutique. La firme à la pomme est sous pression.

Une nouvelle étape a été franchie dans le conflit opposant Epic Games à Apple. Vendredi 4 septembre, le studio américain a officiellement déposé une demande d'injonction préliminaire auprès de la Cour de district des États-Unis pour le district nord de Californie, à Oakland. Le recours devant la juridiction de première instance vise purement et simplement à faire réintroduire le jeu Fortnite sur l'App Store et, plus largement, de restaurer le compte développeur d'Epic Games, supprimé dans la soirée du 28 août.

Apple et Epic, pas près de se rabibocher

La bataille fait rage entre le studio de Cary et la firme de Cupertino. À l'origine de ce conflit, on retrouve toujours et encore la fameuse commission prélevée par Apple pour les achats effectués via l'App Store. Pour protester contre le taux élevé de 30%, Epic Games avait ajouté au jeu Fortnite, au cours du mois d'août, une option permettant aux joueurs qui évoluent sur iPhone de payer leurs V-Bucks à un tarif réduit en privilégiant un paiement direct Epic, pour les détourner de l'achat traditionnel via l'App Store.

Depuis, l'App Store a écarté Fortnite de son catalogue, avant de supprimer le compte développeur d'Epic Games. Et si Apple n'a pas touché à Epic International, le compte développeur qui gère le moteur de jeu Unreal Engine, que des centaines d'autres fabricants et développeurs exploitent, le studio américain est tout de même sérieusement impacté par la décision de la firme à la Pomme, qui prive par exemple 116 millions d'utilisateurs de Fortnite de continuer à jouer à leur jeu préféré sur iOS.

Dans son recours, Epic Games veut convaincre du risque pris de lui causer « un préjudice irréparable » dans le cas où la justice ne pencherait pas de son côté et ne délivrerait pas l'injonction préliminaire quémandée, puisque plus de 6 utilisateurs sur 10 de Fortnite ne joueraient à ce titre que sur iOS. « L'équilibre des préjudices penche nettement contre Epic », affirme le studio.

Epic veut montrer qu'Apple renforce sa position monopolistique

Apple a bien tenté, à sa façon, de recoller les morceaux en promettant à Fortnite de revenir dans la boutique si Epic supprimait la fonction de paiement direct intégrée au jeu. Sans surprise, le studio a refusé, dénonçant la suprématie du géant et sa politique anticoncurrentielle. « C'était un avertissement clair à tout autre développeur qui oserait défier les monopoles d'Apple : suivez nos règles ou nous vous priverons d'un milliard de consommateurs iOS, mettez-nous au défi et nous détruirons votre entreprise », indique Epic dans son dossier déposé vendredi à Oakland.

À travers son recours, Epic espère démontrer d'abord que la mise à l'écart de Fortnite n'est pas juridiquement justifiée, mais aussi que l'attitude d'Apple à son égard ne tend qu'à renforcer son monopole. Une question de plus en plus sensible outre-Atlantique, où les pratiques antitrust des géants du numérique sont de plus en plus dénoncées et prises en considération jusqu'au sommet de l'État.

La réaction d'Apple, bousculée dans les cordes, est désormais attendue. Reste à savoir si elle se fera sur le plan médiatique ou judiciaire.

Source : Epic

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
18
idhem59
«&nbsp;le studio américain est tout de même sérieusement impacté par la décision de la firme à la Pomme, qui prive par exemple 116 millions d’utilisateurs de Fortnite de continuer à jouer à leur jeu préféré sur iOS.&nbsp;»<br /> Il fallait respecter les conditions du contrat, non ?<br /> Je trouve ça facile de se faire ban volontairement pour faire un coup de marketing, pour ensuite venir chouiner parce qu’on perd des joueurs.<br /> Dans l’histoire, c’est Epic qui a tout a perdre. Apple s’en fiche. Les revenus générés par Fortnite représentent une goutte d’eau dans leur business, et l’absence de ce jeu ne les empèchera clairement pas de vendre des appareils et des services.
raphta
Et surtout, la juge a déjà répondu à ces questions lors de la première injonction préliminaire… Apple de peut pas bloquer Unreal Engine, mais bien Fortnite…
chaton51
Pour rester dans le domaine du fric vu que c’est de ca que ca parle. " Apple a indiqué le 1er septembre que les développeurs iOS en France devront supporter la charge de la taxe « GAFA » mise en place dans l’Hexagone en 2019. Apple, pas plus qu’Amazon, n’entend supporter la nouvelle taxe française sur les « GAFA" . il est temps que l’europe prenne des sanctions sévères ! très ! en gros tu paies pas d’impôts tu travailles pas chez nous ! salut !
Sans_Plot
Personnellement je suis plutot content de voir une boite se battre contre Apple qui ferme son OS avec un seul store, du coup aucun moyen de faire modifier les marges d’Apple car pas de concurrent possible. Ils viennent pas chouiner comme tu dis, ils essaient juste de faire bouger le gros c** d’Apple, et les autres devraient prendre exemple
AlexLex14
@raphta, @idhem59,<br /> Je me demande effectivement comment Epic pourra obtenir gain de cause sur le plan juridique.<br /> J’me dis que le but de l’éditeur est de rameuter un maximum d’acteurs derrière lui pour faire pression sur Apple, en lui disant «&nbsp;ah bein nous Epic, ok, mais si derrière on a Pierre, Paul et Jacques qui nous suivent, ce ne sera plus la même chose.&nbsp;»
Trentreznor
Le problème ce sont les règles du commerce international et surtout l’attitude des USA. Il suffit de voir les taxes qu’ils ont imposé aux pays ajoutant une taxe GAFA. Du coup comme l’Allemagne veut continuer à vendre ses grosses bagnoles aux US ils vont bloquer ce genre d’initiative au niveau de l’Europe.
idhem59
Je suis assez d’accord dans l’absolu. Sauf que Epic ne peut pas à la fois faire exprès de se faire ban pour «&nbsp;protester&nbsp;» et ensuite communiquer tous les jours sur le fait qu’ils perdent des joueurs et de la visibilité. Pour moi, oui ils sont en train de pleurer en sortant de grands mots et de grands chiffres. Et ils sont en tord dans leur démarche depuis le départ.<br /> Quant à l’implication d’autres gros acteurs… Effectivement ça pourrait avoir plus d’impact. Mais vous imaginez une seconde de gros acteurs comme Spotify, Netflix, Facebook ou encore Tinder prendre le risque de se faire couper de tout l’écosystème iOS ? Ce serait une catastrophe pour eux. Donc oui, ils vont «&nbsp;soutenir&nbsp;» Epic verbalement histoire de se dire que «&nbsp;si on peut gratter un peu de marge au passage c’est cool&nbsp;», mais tout en restant dans le rang.
Aristote76
Apple n’est même plus Apple depuis le décès de Steve Jobs ce n’est plus qu’une pompe à Fric pour des financiers, alors savoir lequel gagne sincèrement on s’en f… moins le consommateur n’est impacté mieux c’est. Tout le monde prends et sincèrement que ce soit Epic ou Apple Finance je vois pas ce que ça change. Quand aux états nous protéger soyons sérieux ils veulent seulement leurs parts du gâteau.
Sans_Plot
Justement, si tous les gros acteurs prenaient le risque que prends Epic (Et de toute façon, vu l’argent qu’ils récupèrent sur les autres plateformes, ils ne risquent pas de couler pour ça) peut-être qu’Apple se bougerait et se sentirait menacé. Parce qu’enlever un jeu c’est pas très grave. Mais imaginez iOS sans Netflix / Facebook etc… Pas sur que les consommateurs apprécieraient<br /> Par contre je ne peux pas contredire le premier paragraphe de ton commentaire. Epic était en tord au début de sa démarche, car il n’a effectivement pas respecté ses engagements.
idhem59
Comme tu le dis si bien, enlever un jeu ce n’est pas très grave. Pour Apple certes, mais dans le fond pour Epic aussi. Contrairement à ce qu’ils essayent de faire croire, ce n’est pas sur iOS que Epic se fait le plus d’argent. Fortnite se passe surtout sur consoles et PC.<br /> Mais pour les autres ? Imaginons Spotify. Un ban de l’App Store entrainera forcément une exode massive des utilisateurs vers une autre plateforme musicale. Et bonjour la chute de valorisation pour les entreprises en question qui sont cotées en bourse !<br /> On est d’accord que iOS sans toutes ces apps ne serait plus iOS. Mais l’inverse est aussi vrai. Toutes ces entreprises ne sont plus grand choses sans les écosystèmes mobiles, et iOS représente une bonne partie du gateau (surtout en terme de revenus). J’imagine mal des millions d’utilisateurs changer de téléphone sur un claquement de doigt. Du moins à très court terme. Par contre, la plupart des gros services ont des alternatives.
Nehi
Epic souhaite que Fortnite revienne sur le store ? Il leur suffit de rollback leur système de paiement et le problème est réglé.
Sans_Plot
Sauf qu’ils veulent aussi réduire la commission d’Apple sur les achats, donc ils vont pas rollback, ils préfèrent perdre le l’argent pour l’instant je pense. (Et comme le disait idhem59 c’est pas sur iOS qu’ils gagnent le plus, donc ils peuvent se le permettre)
Cleindori
Mdr le cancre mis au coin par la maîtresse, qui va pleurer chez le directeur. C’est mignon.
Yannick2k
et avec google, s’en est où ?<br /> il me semble que Fortine avait aussi été bani du play store non ?
Kriz4liD
Non , Apple a beaucoup à perdre tout comme Epic dans cette affaire:<br /> La cible actuelle des Iphones, ce sont les jeunes , ils mettent l accent sur le JV mais n’ont pas fortnite dans leur catalogue ? Hérésie !<br /> Epic dispose d un excellent moteur de jeu , beaucoup de jeux l utilisent , si jamais Apple décide de retirer le compte d epic international , son catalogue prendra un sérieux coup face à android. Mais avec le temps les Devs bouderont le moteur pour sa non compatibilité avec ios.<br /> si d autre dev suivent et hausse la voix avec Epic , comme par hasard Facebook et netflix, ça fera plier Apple qui fera baisser à coup sûr cette commission abusée.<br />
Sans_Plot
Il y a des stores alternatif, donc c’est pas vraiment un problème si ils sont bannis (Pas suivi si c’est le cas ou non)
idhem59
Pour le premier point : les jeunes ne sont pas la seule cible des iPhones. Au contraire même, au prix que ça coûte, ça cible surtout des actifs. Et pour Fortnite, comme tout jeu, finira par s’essouffler. On peut aussi se poser la question de la proportition d’utilisateurs qui jouent réellement sérieusement sur mobile. En tout cas, j’imagine difficilement une population significative de personnes satisfaites de iOS migrer juste à cause de Fortnite, qui rappelons le est disponible sur absolument toutes les plateformes.<br /> Deuxième point : Fortnite et l’Unreal Engine sont deux points différents, et la justice s’est déja prononcée la dessus. Fortnite peut rester banni si Epic ne se conforme pas aux règles sans impacter l’Unreal Engine et les autres développeurs qui l’exploitent.<br /> Troisième point : J’ai donné mon avis juste au dessus pour les autres éditeurs. J’estime que iOS représente un trop gros poids à court terme pour risquer un quelconque ban. Chose que Epic peut se permettre puisque le mobile reste minoritaire.
Jetto
Il y a quand même quelque chose de très discutable dans les contrats d’Apple : c’est l’interdiction de dire ce qui ce passe. Facebook a du faire marche arrière pour une campagne de dont.<br /> Ensuite ok apple prends 30% sur ce qui est fourni par le store, mais les achats ingame ne sont pas dans le store, ne passe par Apple. Donc apple s’enrichit en faisant rien. C’est un enrichissement sans cause.<br /> Maintenant c’est un contrat b2b donc Epic<br /> n’aura pas raison sur la forme.
Bombing_Basta
idhem59:<br /> Et pour Fortnite, comme tout jeu, finira par s’essouffler.<br /> Y’en a qui disaient surement ça y’a 20 ans pour Counter Strike ou World Of Warcraft ^^
idhem59
Concernant les achats in-app, c’est un peu la limite du système. Si Apple/Google arrêtent de les taxer, toutes les applications deviendraient gratuites avec achat in-app et tout le système s’effondrerait.<br /> Aujourd’hui il y a déjà un assouplissement pour les abonnements, qui passent à 15% de commission après un an, mais effectivement ce serait pas mal d’avoir un système dégressif global. Par exemple taxer «&nbsp;au prix fort&nbsp;» les premiers achats, puis moins taxer les autres.
kisama56
Ils peuvent tout à fait faire comme les gafa en répercutant la commission d’Apple sur le consommateur sans mettre de redirection vers leur site ça devrait marcher.<br /> Donc je pense qu’ils veulent vraiment changer cette taxe.<br /> Un restaurateur me disait qu’uber prend 30% également (le restaurateur peut le répercuter). Les gouvernements pourraient faire une loi pour que les commissions soient affichées déjà
warburn
alors ce qu eue comprends pas, c est les gens qui disent que apple devrait mettre un autre store sur ses telelphones, mais playstation , il y a le psn , xbox a son store , la switch aussi et la ca derange personne, ils sont aussi en situation de monopole, faut arrêter de cracher sur apple parce qu il développe leur propre telephone et leur propre os mais devrait accueillir d autre store , personne force les gens a acheter un iPhone il y a plein d autre marque , il y avait des windows phone, des blackberry, les chinois veulent aussi developper leur propre store alors faut arrêter de chouiner et epic l a bien profond d avoir voulu jouer les caids , car ca a pas l air des faire pleurer apple
Marc.Mitrani
Nintendo, Microsoft et Sony acceptent les supports physiques : leurs boutiques en ligne ne sont pas monopolistiques. Apple n’offre aucune possibilité simple et disponible pour tous d’ajouter des applications sur les iPad / iPhone… C’est une sacré différence, non ?
warburn
donc la ps5 digital , ca sera le store only donc monopole meme s il existe une 2 eme edition
warburn
la pop go c était du monopole
Lord_Crazy
«&nbsp;Il fallait respecter les conditions du contrat, non ?&nbsp;» Pas si tu as des arguments pour justifier que ces conditions ne respectent pas la loi, en l’espèce le droit de la concurrence. Un contrat n’est pas aussi simple que «&nbsp;tout ce qui est écrit est validé et soit être respecté&nbsp;», nul n’est tenu à des clauses illicites, et c’est justement ce qu’Epic essayé de dénoncer.
Highmac
Comme partout, il y a un règlement que tout un chacun doit respecter.<br /> Si les gens ne sont pas contents, qu’ils aillent voir ailleurs. Ils ne sont pas mariés !
Jetto
Ce n’est pas exacte Nintendo bannit, dans les conditions d’utilisation de son kit de développement, l’usage de tout logiciel libre et par extension de produire et distribuer du logiciel libre qui tourne sur de matériel Nintendo.<br /> J’imagine que ce ne sont pas les seules restrictions<br /> Je me souviens que Sony et CCP (eve online) n’avaient pu se mettre d’accord pour le FPS Dust 514 à cause de la mise en place des mises à jour qui était verrouillé par Sony.<br /> Faire aujourd’hui un titre sans pouvoir le mettre à jour n’est pas réaliste.
Marc.Mitrani
Par définition, s’il existe un choix alternatif (en l’occurence la version avec lecteur de disque), il ne peut s’agir d’un monopole. Au pire d’une contrainte, même si elle est très discutable.
Marc.Mitrani
Ce n’est pas un monopole, mais une contrainte !
Marc.Mitrani
Je suppose que vous voulez parler de la PSP Go <br /> Non, ce n’était pas un monopole : il restait possible d’utiliser des disques PSP sur d’autres versions de la PSP.
Jetto
Quand on ne peut pas échapper à la contrainte c’est un signe d’un système monopolistique.<br /> Je ne parle même pas du cas ou Sony à décider qu’il ne serait plus possible d’installer linux sur la PS3.<br /> Il n’y pas de doutes que les grandes firmes inventent des contraintes pour assoir leur monopole. Après on peut jouer sur les mots, mais réduire artificiellement les choix n’est pas bon pour le consommateur.
Marc.Mitrani
Les mots ont un sens, il est normal d’en tenir compte. Il ne s’agit en aucun cas d’un monopole puisqu’il existe d’autres moyens de publier des jeux.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Shenmue reviendra bientôt... En série animée
Le monocycle électrique se fait tout-terrain chez InMotion qui lance un modèle boosté... à 2 290 €
DOOM sur un test de grossesse ? C'est moche, mais c'est possible !
Bon plan : l'aspirateur robot Ecovacs D500 en promo pour la rentrée !
Ford SYNC pour Mustang Mach-e : on en sait plus sur l'infotainment du SUV électrique
L'Allemand Kumpan muscle sa gamme avec deux nouveaux scooters électriques
UFC 4 : EA contraint de s'excuser et de retirer ses publicités
TCL affine son concept de lunettes
Raspberry Pi : un boîtier mime littéralement une « tarte aux framboises »
Un magasin 100% autonome a ouvert ses portes à Gennevilliers
Haut de page