Amazon lance un service de reconnaissance vocale automatique à destination des médecins

Bastien Contreras Contributeur
03 décembre 2019 à 16h04
0
Médecin cyber

Avec son nouveau service Amazon Transcribe Medical, l'entreprise de Jeff Bezos entend faciliter le travail des médecins. L'outil promet de simplifier la rédaction de comptes rendus de consultations et d'ordonnances, grâce à un système de reconnaissance vocale automatique s'appuyant sur une Intelligence Artificielle.

Serait-ce la fin des ordonnances illisibles, déchiffrables uniquement par les pharmaciens ? Si on ne peut pas encore parler de remède, Amazon a peut-être trouvé un moyen de contourner le problème.

L'IA au service des médecins (et des patients)

L'annonce est intervenue pendant l'événement re:Invent, qui se déroule cette semaine à Las Vegas (États-Unis). La conférence est notamment l'occasion pour la firme de présenter ses derniers résultats en matière d'intelligence artificielle, en particulier autour du machine learning. Après la musique, c'est la médecine qui est dans le viseur de l'innovation technologique d'Amazon.

L'entreprise a en effet présenté Amazon Transcribe Medical, un service dédié aux médecins. Il s'agit en réalité d'une déclinaison d'un produit existant depuis deux ans, Amazon Transcribe, qui permet de transcrire un texte dicté à l'oral, grâce à un système de reconnaissance vocale automatique. La nouveauté de cette version vient donc de la capacité du logiciel à comprendre l'ensemble des termes médicaux pouvant être employés par les professionnels de santé. Pour l'heure, il n'est toutefois disponible que dans deux régions des États-Unis.

Quid de la confidentialité des données de santé ?

Évidemment, l'idée en soi n'est pas nouvelle : il existe déjà de nombreux logiciels de transcription automatique à destination des médecins. Mais d'après Amazon, Transcribe Medical fait gagner un temps précieux aux praticiens (et donc aux patients), grâce à une réactivité améliorée et un fonctionnement plus naturel. L'utilisateur n'aurait, par exemple, plus besoin de dicter les éléments de ponctuation, comme cela serait le cas avec certains outils du marché.

Il s'agit d'une nouvelle incursion d'Amazon dans le secteur médical, après avoir notamment acquis les start-up PillPack et Health Navigator, ou avoir lancé Amazon Care, une clinique virtuelle dédiée à ses employés. Par ailleurs, l'entreprise n'est pas seule sur le marché de la reconnaissance vocale automatique pour les médecins : il intéresse également d'autres acteurs, à commencer par Google et Microsoft.

Doit-on s'inquiéter de voir Amazon proposer un outil manipulant des données de santé ? D'après la société, son produit serait conforme avec la loi américaine HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act), qui vise notamment à préserver la sécurité et la confidentialité de ces informations. Suffisant pour rassurer les médecins et les patients ?

Source : TechCrunch
Modifié le 03/12/2019 à 16h28
4 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top