Amazon entend prendre soin de ses employés avec Amazon Care, une clinique virtuelle

26 septembre 2019 à 15h36
0
Amazon Care
© Amazon Care

Les employés d'Amazon à Seattle pourront se soigner directement grâce à leur employeur. Sur la nouvelle plateforme Amazon Care, ils auront ainsi accès à un service de téléconsultation médicale, mais aussi à la possibilité de prendre rendez-vous avec un médecin pour une visite à domicile.

Parfois pointée du doigt pour ses conditions de travail éprouvantes, Amazon veut prouver que la santé de ses collaborateurs constitue une priorité. Le leader de l'e-commerce a en effet lancé Amazon.care, une plateforme médicale virtuelle en interne.

Plus de temps perdu en salle d'attente chez le médecin

L'idée est de pouvoir répondre, rapidement et à tout moment, aux pépins de santé des employés de l'entreprise. Sur la clinique en ligne, ces derniers pourront ainsi bénéficier d'un service de télémédecine et obtenir des réponses à leurs interrogations, à l'aide d'un entretien vidéo avec un praticien, qui pourra également leur prescrire des médicaments. De même, il leur sera possible de poser des questions via une messagerie. Et si nécessaire, un professionnel de santé sera également en mesure de se déplacer jusqu'au domicile du patient.

De cette façon, la société espère épargner à ses équipes les interminables heures d'attente chez le médecin, pour un rétablissement plus prompt (et un retour plus rapide au travail). Pour l'heure, il ne s'agit toutefois que d'un programme pilote, qui ne concerne que les employés de la région de Seattle (États-Unis) et leurs familles.

Amazon futur acteur de la santé ?

Cette clinique virtuelle ne constitue pas une première dans l'industrie de la tech : Apple en avait également fait de même, avec AC Wellness, à proximité de son siège. La particularité de l'initiative d'Amazon est néanmoins de mettre l'accent sur les téléconsultations. Pour mettre en place ce système, la firme a fait appel à un prestataire extérieur : Oasis Medical.

Si le test s'avère concluant, le programme pourrait ensuite être étendu à l'ensemble du groupe, qui compte plus de 500 000 employés dans le monde. Mais Amazon ne s'arrêtera pas peut-être pas là : l'entreprise pourrait avoir l'intention de se positionner sur le marché prometteur de la télémédecine. Cette expérimentation ne représenterait alors qu'un premier pas en vue d'un lancement plus global du service.

Source : CNBC
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Gaix-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top