Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt "plus ludique"

8
Amazon entrepôt
Getty Images

La firme de Jeff Bezos espère stimuler à la fois l'esprit et la productivité de ses salariés, en les motivant par de petits jeux vidéo susceptibles de leur octroyer des récompenses.

Et si Amazon venait de trouver un remède à certains des maux de ses salariés exerçant dans ses centres de distribution ? Dans un souci de rendre le travail de ses employés en entrepôt moins redondant, le géant du e-commerce est en train de tester une solution de « gamification », en proposant des mini-jeux vidéo à ses salariés.

Plusieurs entrepôts testent déjà la gamification des tâches

La gamification est une pratique destinée à rendre plus ludique une activité qui, à la base, ne l'est pas en s'inspirant de mécanismes tirés du jeu. C'est le cas des tâches accomplies par les salariés des centres de distribution Amazon, confrontés à la logistique tout au long de la journée. Ainsi, le Washington Post explique que la société américaine est en train de tenter l'expérience dans cinq de ses entrepôts, situés au Royaume-Uni et aux USA.

Cela fonctionne simplement. Le collaborateur Amazon peut suivre l'accomplissement de ses tâches à la façon d'un jeu vidéo, à l'aide d'un écran affiché sur sa station. Si par exemple l'employé doit ramasser un objet pour le jeter dans une poubelle, l'objet en question pourrait clignoter à l'écran et, ensuite, offrir des points au « joueur ».

Échanger les points récoltés contre de vrais cadeaux

Si la participation n'est pas obligatoire, Amazon a adopté un système incitatif qui pourrait bien pousser les plus joueurs de ses salariés à se prendre au jeu. Car au fur et à mesure de sa progression, l'employé peut échanger ses points récoltés contre des cadeaux, qui consistent en des articles Amazon.

La gamification se fait sur différentes tâches et peut mettre en opposition des employés ou mêmes des équipes plus larges, l'effet de groupe favorisant la participation. Amazon compte ainsi joindre l'utile (une productivité plus importante) à l'agréable (des récompenses pour les salariés).

Le bonheur au travail (une expression à prendre avec des pincettes), c'est un peu devenu une mode. Indispensable pour certains, et finalement contre-productif pour d'autres, les employeurs semblent aujourd'hui avoir du mal à placer le curseur au bon endroit. Dans le cas d'Amazon, où les salariés sont soumis à une certaine pression du résultat - comme dans de nombreuses entreprises, faut-il le souligner - l'avenir nous dira si ce choix se révèle payant, à tous les sens du terme.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Énergies du futur : la Chine commence à parier sur l'hydrogène
Amazon a le soutien de ses actionnaires pour vendre sa reconnaissance faciale à l’État
En France, un quart des internautes regarderaient la TV en direct via un service illégal
Groupy arrive sur Steam, pour grouper vos logiciels par onglets
Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants
Google développe une IA pour prédire les risques de cancer du poumon
#WTF Quand l'Autopilot Tesla suggère de rouler à contre-sens
Haut de page