Alexa pourra bientôt remplacer votre assistant vocal favori sous iOS et Android

24 juillet 2020 à 16h56
0

Amazon prépare Alexa for Apps, une version de son assistant personnel virtuel destinée aux appareils Android et iOS. De quoi concurrencer Google Assistant et Siri directement sur leur terrain.

Lancé en 2014, l’assistant personnel Alexa d’Amazon, développé par Lab126, a été le premier à se libérer du carcan des smartphones et à lancer la mode des enceintes connectées. En 2020, il est l’un des assistants les plus populaires, capable de répondre aux questions qu’on lui pose, de lancer de la musique, de lire des livres audio, ou encore d’officier comme hub domotique en coordonnant les différents appareils d’un logement. Mais Alexa pourrait revenir en force sur les smartphones Android et iOS très prochainement.

Déjà plusieurs applications compatibles : TikTok, Uber, Sonic...

Amazon a en effet lancé de nouveaux outils de développement, parmi lesquels on retrouve une fonction baptisée Alexa for Apps, qui permet de gérer des applications Android et iOS via l'assistant. Cette fonctionnalité est pour l’instant seulement disponible en version preview auprès de certains développeurs.

Alexa for Apps inclut déjà des applications telles que TikTok, Uber, Yellow Pages et Sonic. En pratique, comme illustré dans la vidéo ci-dessous, la fonctionnalité permet par exemple de démarrer un enregistrement sur TikTok ; dans le cadre d’Uber, de réserver un trajet directement en vocal.

Sur les plates-bandes de Google Assistant et Siri

La démarche d’Amazon est compréhensible, vu l’importance du marché des appareils mobiles, auquel Alexa a pour l’instant un accès restreint. En 2014, la firme avait d’ailleurs tenté une première incursion en lançant sa propre gamme de smartphones, sans grand succès.

L’entreprise de Jeff Bezos semble donc changer son angle d’attaque. Mais là encore, elle va affronter une concurrence rude, puisque Google et Apple ont chacun leur propre assistant vocal, Google Assistant et Siri.

Amazon a donc du chemin à parcourir avant d’imposer son Alexa comme une solution tierce sur ces appareils. Néanmoins, sa force pourrait justement résider dans son caractère agnostique qui lui permet d’être fonctionnelle à la fois sur Android et iOS.

Forcément, on suppose que la réussite ou l’échec de cet entreprise dépendra de la qualité et de la portée de son intégration. Si Alexa for Apps propose un catalogue étoffé d’applications compatibles, la fonctionnalité sera promise à un bel avenir.

Reste à savoir si les développeurs, qui doivent déjà s'atteler à faire fonctionner leurs applications avec les assistants Google Assistant et Siri, verront l’arrivée d’un troisième assistant d’un bon œil. D'autant plus qu'une certaine redondance pourrait s’instaurer : après tout, vous pouvez déjà demander à Google Assistant de lancer votre série fétiche sur Netflix, ou à Siri de vous réserver un Uber…

Source : Amazon

3
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top