OpenAI vs Google : une vision opposée des assistants vocaux boostés à l'IA. Qui l'emportera ?

17 mai 2024 à 15h37
4
Démonstration du projet Astra de Google. © Google
Démonstration du projet Astra de Google. © Google

Cette semaine, Google et OpenAI ont chacune présenté une nouvelle technologie d'assistant vocal basée sur l'intelligence artificielle (IA). Un constat en est ressorti : les deux sociétés rivales ont partagé une vision opposée concernant cette technologie.

Ce lundi 13 mai, OpenAI a coupé l'herbe sous le pied de Google qui tenait sa conférence développeur le jour suivant en présentant son dernier modèle GPT-4o. Contrairement à ses autres technologies, il est capable d'interagir avec les vidéos, les images, la voix et le texte, et de converser de manière très fluide avec l'être humain.

Si Google a surtout concentré son événement I/O sur l'intégration de l'IA à Search, elle a aussi dévoilé le projet Astra, un assistant virtuel s'appuyant sur Gemini, le dernier modèle de la firme de Mountain View.

Les meilleures IA pour générer vos contenus
A découvrir
Les meilleures IA pour générer vos contenus
27 mars 2024 à 20:50
Comparatifs services

Même technologie, différente approche

Sam Altman, dirigeant d'OpenAI, avait annoncé la couleur avant l'événement de son entreprise en faisant référence au film Her dans une publication sur X.com, anciennement Twitter. Dans les différentes vidéos de démonstration, GPT-4o échange avec une intonation similaire à celle d'un humain. L'IA peut modifier son ton, rire ou même s'adapter aux humeurs de son interlocuteur.

Du côté de Google, c'est plutôt la retenue qui a été choisie. Le modèle répond sobrement aux questions qui sont posées, sans réellement « donner vie » aux interactions comme ce qui a été présenté un jour plus tôt chez OpenAI. Une approche délibérée de la part du géant de la recherche en ligne, a confirmé l'un de ses dirigeants à un journaliste de Bloomberg.

Une démonstration de GPT-4o. © OpenAI
Une démonstration de GPT-4o. © OpenAI

Des choix qui reflètent la stratégie des deux entreprises

La stratégie de Google n'est pas surprenante. L'entreprise développe des outils d'IA générative depuis des années, mais s'est montrée très précautionneuse à l'idée de les déployer au grand public, au regard de son potentiel, mais aussi de sa propension à halluciner. Le lancement de ChatGPT, ainsi que le partenariat de Microsoft avec OpenAI, ont bousculé son calendrier, déclenchant même un état d'alerte en interne.

Google a alors opéré une vaste organisation de ses équipes d'IA. Depuis, elle s'efforce d'incorporer la technologie dans la plupart de ses produits, et même au sein de son activité principale, son moteur de recherche. Pour sa part, OpenAI se montre à l'avant-garde de la filière, comme l'a démontré la présentation récente de son générateur de vidéos Sora. Pour sa part, Google n'a pas hésité à immédiatement mettre un terme à la génération d'images lorsque son IA a commis des inexactitudes historiques.

Pour l'heure, les assistants vocaux stimulés à l'IA n'en sont qu'à leurs prémices. Amazon travaille également sur une version entièrement remaniée d'Alexa grâce à la technologie. Reste à voir si les modèles plus humanisés auront davantage de succès auprès des utilisateurs. La tournure que prendra Siri lors du lancement d'iOS 18 pourrait agir comme un indicateur sur le reste du secteur. Apple prévoit, en effet, de décupler les capacités de son assistant au travers de l'IA.

ChatGPT

  • Chat dans différentes langues, dont le français
  • Générer, traduire et obtenir un résumé de texte
  • Générer, optimiser et corriger du code

Google Gemini (Google Bard)

  • Un modèle de génération puissant
  • Une base de connaissances actualisée en temps réel
  • Gratuit et intégré à l'écosystème Google

Source : Bloomberg

Mathilde Rochefort

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise...

Lire d'autres articles

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise quotidiennement sur le World Wide Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (4)

eaglestorm
google semble un peu largué, c’est étonnant vu depuis quand il domine le game et de quelle manière…
craxxou
Il faudra m’expliquer en quoi, car tout ce que propose OpenAI Google le propose.
craxxou
J’espère que Microsoft sera là pour " assumer " openai sinon google aura une grosse part du marché. Après ça bouge vite dans le domaine donc, il vaut mieux laisser le temps donner la réponse.
vvdb
Non un système automatique n’est pas un humain, il doit se faire oublier et ne pas singer nos comportements.<br /> La voix, l’apparence doivent rapidement devenir caractéristique pour qu’aucun doute ne soit permis.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet