Alibaba : des chiffres impressionnants sur 2018, mais la croissance ralentit

01 février 2019 à 11h18
0
Jack Ma
feelphoto / Shutterstock.com

Le géant de l'e-commerce chinois Alibaba a dévoilé ses chiffres concernant le quatrième trimestre de l'année 2018. Ceux-ci permettent à l'entreprise de battre des records, notamment grâce à la diversification de ses activités, mais sa croissance accuse un sérieux ralentissement.

Alibaba demeure un acteur incontournable du web chinois. Leader de l'e-commerce dans le pays, il voit néanmoins son écrasante domination de plus en plus contestée. Mais l'entreprise s'est déjà lancée dans une diversification de ses activités.

Alibaba et les 41 % de croissance


Sa situation financière reste toutefois largement confortable. Au dernier trimestre 2018, le géant chinois a ainsi enregistré un chiffre d'affaires de 17,5 milliards de dollars (un peu plus de 15 milliards d'euros), en progression de 41 % sur un an. Quant au bénéfice, il s'est élevé à 4,9 milliards de dollars (environ 4,3 milliards d'euros) sur cette période, soit une hausse de 37 %.

Ces résultats sont principalement portés par l'activité e-commerce du groupe, qui représente 88 % de ses revenus. Mais l'entreprise a également tenu à souligner l'apport de son service de cloud, qui a généré 962 millions de dollars de recettes (+84 %) et de sa technologie de données.

Une concurrence croissante sur l'e-commerce


Si la société ne s'est pas davantage étendue sur sa croissance globale, c'est parce que celle-ci s'avère inhabituellement faible. Bien sûr, une hausse des revenus de 41 % sur un an ferait rêver bon nombre d'entreprises, mais pas Alibaba, plus habituée à afficher un nombre autour des 60 %.

Comment expliquer ce ralentissement ? Il est d'abord question de conjoncture : l'économie chinoise a connu une croissance de 6,6 % en 2018, soit son taux le plus faible depuis 28 ans. La guerre économique que se livrent la Chine et les Etats-Unis - particulièrement marquante sur le marché tech - pourrait avoir une influence sur ces résultats.

Mais il faut également mentionner qu'Alibaba n'est plus aussi souverain sur l'e-commerce de son pays. Si le groupe demeure largement leader, avec 53,3 % de parts de marché, ce chiffre a connu une baisse de 16,4 points en seulement trois ans. En cause, l'arrivée de nouveaux acteurs, tels que JD.com, qui pèse 16 % de part de marché, ou le nouveau Pinduoduo, qui a déjà atteint les 7 %. L'entreprise va donc faire face à de nouveaux défis, et ce, sans son fondateur Jack Ma, qui quittera son poste dans quelques mois.

Source : Inquirier
Modifié le 04/02/2019 à 10h12
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top