Alibaba : des chiffres impressionnants sur 2018, mais la croissance ralentit

01 février 2019 à 11h18
0
Jack Ma
feelphoto / Shutterstock.com

Le géant de l'e-commerce chinois Alibaba a dévoilé ses chiffres concernant le quatrième trimestre de l'année 2018. Ceux-ci permettent à l'entreprise de battre des records, notamment grâce à la diversification de ses activités, mais sa croissance accuse un sérieux ralentissement.

Alibaba demeure un acteur incontournable du web chinois. Leader de l'e-commerce dans le pays, il voit néanmoins son écrasante domination de plus en plus contestée. Mais l'entreprise s'est déjà lancée dans une diversification de ses activités.

Alibaba et les 41 % de croissance

Sa situation financière reste toutefois largement confortable. Au dernier trimestre 2018, le géant chinois a ainsi enregistré un chiffre d'affaires de 17,5 milliards de dollars (un peu plus de 15 milliards d'euros), en progression de 41 % sur un an. Quant au bénéfice, il s'est élevé à 4,9 milliards de dollars (environ 4,3 milliards d'euros) sur cette période, soit une hausse de 37 %.

Ces résultats sont principalement portés par l'activité e-commerce du groupe, qui représente 88 % de ses revenus. Mais l'entreprise a également tenu à souligner l'apport de son service de cloud, qui a généré 962 millions de dollars de recettes (+84 %) et de sa technologie de données.

Une concurrence croissante sur l'e-commerce

Si la société ne s'est pas davantage étendue sur sa croissance globale, c'est parce que celle-ci s'avère inhabituellement faible. Bien sûr, une hausse des revenus de 41 % sur un an ferait rêver bon nombre d'entreprises, mais pas Alibaba, plus habituée à afficher un nombre autour des 60 %.

Comment expliquer ce ralentissement ? Il est d'abord question de conjoncture : l'économie chinoise a connu une croissance de 6,6 % en 2018, soit son taux le plus faible depuis 28 ans. La guerre économique que se livrent la Chine et les Etats-Unis - particulièrement marquante sur le marché tech - pourrait avoir une influence sur ces résultats.

Mais il faut également mentionner qu'Alibaba n'est plus aussi souverain sur l'e-commerce de son pays. Si le groupe demeure largement leader, avec 53,3 % de parts de marché, ce chiffre a connu une baisse de 16,4 points en seulement trois ans. En cause, l'arrivée de nouveaux acteurs, tels que JD.com, qui pèse 16 % de part de marché, ou le nouveau Pinduoduo, qui a déjà atteint les 7 %. L'entreprise va donc faire face à de nouveaux défis, et ce, sans son fondateur Jack Ma, qui quittera son poste dans quelques mois.

Source : Inquirier
Modifié le 04/02/2019 à 10h12
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Pocophone F1 est aussi doué en photo que l'iPhone 8 d'après DxOMark
⚡️ Bon Plan : lampe TaoTronics de bureau LED, 4 modes, 5 niveaux d'intensité à 24,74€ au lieu de 32,99€
Marie-Laure Denis (ex-CSA et Arcep) nommée présidente de la CNIL
Microsoft réalise sa plus belle année pour sa division jeux-vidéo
Les Émirats arabes unis ont exploité une faille d'iMessage pour pirater des iPhone
Le Intel Xeon W-3175X à 28 cœurs est disponible pour la bagatelle de 3000$
Google aussi payait des utilisateurs pour récupérer leurs données
Google maps va vous indiquer les transports en commun à proximité (et ça c'est cool)
C’est confirmé : la Tesla Model Y arrivera fin 2020
⚡️ Bon Plan : Ordinateur Ultrabook ASUS ZenBook UX410UA-GV354T à 699,99€ au lieu de 899,99€
Haut de page