Des milliers d'emplois encore supprimés chez Ericsson ?

15 juin 2016 à 09h26
0
Environ 10% de la masse salariale pourrait être supprimée au sein de l'équipementier télécom suédois. De nouvelles mesures sociales seraient en cours chez Ericsson.

Selon des propos rapportés par la presse suédoise, entre 3 000 et 4 000 emplois pourraient être supprimés dans les prochaines semaines au sein de l'équipementier Ericsson. Le groupe enchaîne les programmes de restructuration. Après de premières mesures annoncées en 2015 visant à économiser 984 millions d'euros, la marque va réduire sa puissance.

Le nouveau plan d'économies porterait à nouveau sur plus de 900 millions d'euros avec à la clé de nouveaux licenciements. A terme, ce sont 15 000 emplois qui pourraient être touchés par les décisions successives de la direction. L'objectif étant pour l'équipementier télécoms de réduire ses coûts fixes.

Même s'il compte encore parmi les géants du marché des équipements réseau, le groupe suédois a maille à partir avec la concurrence. Alcatel-Lucent en tête (et son rapprochement avec Nokia) et Huawei représentent en effet les moteurs du secteur. Ericsson doit donc dégager de nouveaux relais de croissance dans un contexte difficile dans lequel les déploiements de téléphonie mobile 4G arriveront prochainement à maturité.

08472666-photo-ericsson.jpg


A lire également

Télécharger
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top