🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Des milliers d'emplois encore supprimés chez Ericsson ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Environ 10% de la masse salariale pourrait être supprimée au sein de l'équipementier télécom suédois. De nouvelles mesures sociales seraient en cours chez Ericsson.

Selon des propos rapportés par la presse suédoise, entre 3 000 et 4 000 emplois pourraient être supprimés dans les prochaines semaines au sein de l'équipementier Ericsson. Le groupe enchaîne les programmes de restructuration. Après de premières mesures annoncées en 2015 visant à économiser 984 millions d'euros, la marque va réduire sa puissance.

Le nouveau plan d'économies porterait à nouveau sur plus de 900 millions d'euros avec à la clé de nouveaux licenciements. A terme, ce sont 15 000 emplois qui pourraient être touchés par les décisions successives de la direction. L'objectif étant pour l'équipementier télécoms de réduire ses coûts fixes.

Même s'il compte encore parmi les géants du marché des équipements réseau, le groupe suédois a maille à partir avec la concurrence. Alcatel-Lucent en tête (et son rapprochement avec Nokia) et Huawei représentent en effet les moteurs du secteur. Ericsson doit donc dégager de nouveaux relais de croissance dans un contexte difficile dans lequel les déploiements de téléphonie mobile 4G arriveront prochainement à maturité.

08472666-photo-ericsson.jpg


A lire également

Télécharger
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Honor 8 : fiche technique, design, prix et date de sortie dévoilés ?
Le Honor 8 en France fin août ?
Le Honor 8 est lancé en France à 399 euros
iOS 10.1 disponible avec le mode portrait pour l'iPhone 7 Plus
L’iPhone X va-t-il avoir du retard ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page