Envie de vous offrir la première modification historique d'une page Wikipédia ? C'est possible... sous forme de NFT

05 décembre 2021 à 15h20
1
Wikipédia
© Jimmy Wales / Christie's

Et si vous deveniez propriétaire de la première édition de la célèbre encyclopédie en ligne ?

« Hello, World! » : à leur façon, ces deux petits mots auront marqué l’histoire d’internet. C’est avec ce message que Jimmy Wales, cofondateur de Wikipédia, lance son projet le 15 janvier 2001.

À cette époque, il ne se doutait certainement pas de l’ampleur qu’allait prendre son site internet, et encore moins qu’il aurait l'occasion de vendre la première modification de l’encyclopédie pour plusieurs milliers de dollars. C’est pourtant bien ce qu'espère Christie's, qui la met aux enchères.

« La naissance de Wikipédia »

Du 3 au 15 décembre, la maison Christie’s organise une vente aux enchères intitulée « La naissance de Wikipédia ».

Au cœur de cette vente, un objet plutôt inhabituel : un NFT, non fungible token . Cet objet numérique, certifié grâce à la technologie blockchain , n’est autre que la première page Wikipédia lancée le 15 janvier 2001 par Jimmy Wales, vendue à un prix de départ de 100 dollars sur le site internet de Christie’s.

À ses côtés, un objet bien réel lui : un iMAC couleur fraise, ordinateur personnel de Jimmy Wales, utilisé au lancement de son encyclopédie en ligne et qui fait donc partie intégrante de l’histoire de Wikipédia.

Acheter la première édition de Wikipédia en NFT, quel intérêt ?

Lancés il y a maintenant plusieurs années, les NFT ont marqué l’année 2021, le terme étant même désigné « mot de l'année » par le dictionnaire Collins . En mars, le co-fondateur et ex-P.-D.G. de Twitter , Jack Dorsey, vendait aux enchères le tout premier tweet, « je viens de créer mon compte twttr », pour 2,9 millions de dollars sous forme de NFT . Tout comme ce tweet, la vente de la première édition de Wikipédia devrait atteindre « des centaines de milliers de dollars » selon Peter Klarnet, spécialiste des livres et manuscrits à Christie’s.

La personne qui deviendra l'heureuse propriétaire de la page Wikipédia sera autorisée à modifier l’œuvre comme bon lui semble. Une partie des bénéfices de la vente aura pour but de soutenir le WT.Social, un projet de réseau social créé par Wales qui vise à créer une alternative saine et sûre aux réseaux sociaux traditionnels.

Espérons que ce dernier connaisse le même succès que l'encyclopédie la plus célèbre du monde.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Quand Ozzy Osbourne se lance dans le NFT, mieux vaut l'éviter
La Russie va interdire le minage et l'utilisation de crypto-monnaie
Comme promis, le maire de New York a reçu son premier salaire d'élu en crypto
Opera lance son Crypto Browser Project, ancré dans le
Crypto.com piraté, des centaines de comptes touchés et plusieurs millions de dollars dans la nature
Rends l'argent ! Cacophonie et négociations après un vol de 3 millions de dollars en crypto
Selon une agence d'audit, les problèmes de piratage de crypto-monnaie sont liés à la centralisation
L'Espagne régule la promotion des cryptos, notamment par les influenceurs
Ledger et Fendi s'associent : votre portefeuille crypto devient un accessoire de mode
Haut de page