Tumblr : les "actes sexuels", "organes génitaux" et "mamelons féminins" désormais bannis

Par
Le 19 décembre 2018
 0
tumblr

Comme annoncé par la plateforme il y a deux semaines, Tumblr a commencé aujourd'hui à masquer tous les contenus considérés comme pornographiques. Une décision qui a soulevé de multiples controverses.

Lundi 3 décembre 2018, Tumblr annonçait que les contenus « explicites » seraient à présent interdits sur la plateforme, au grand dam de nombreux utilisateurs. Et l'opération de nettoyage a débuté aujourd'hui.

Un outil de crawling qui brasse large

Le site a ainsi recours à des outils automatisés pour repérer les contenus inappropriés. Ceux qui ont déjà été identifiés comme tels seront masqués à partir d'aujourd'hui, en attendant que les robots continuent leur besogne. Heureusement pour leurs propriétaires, les contenus ne seront toutefois pas supprimés, pour laisser la possibilité aux utilisateurs de faire appel de la décision.

Car, à l'instar de ceux de YouTube, les outils automatisés de détection ont un peu tendance à faire du zèle. Depuis l'annonce de l'interdiction par Tumblr, plusieurs photos ont été abusivement signalées comme « explicites » : collants en cuir, décolletés et même images montrant un chien ou une tortue ! Dans ce cas, le seul recours consiste à faire appel, une requête qui est alors systématiquement traitée par un humain.

L'épineuse question des « mamelons »

Plus précisément, les contenus concernés par cette interdiction sont les « actes sexuels », les « organes génitaux », ainsi que les « mamelons féminins ». Et ce dernier terme a particulièrement fait réagir la communauté Tumblr, dénonçant l'inégalité de traitement entre les hommes et les femmes, et s'interrogeant sur le jugement qui sera porté sur les torses des individus non-binaires ou transgenres.

La plateforme a alors dû clarifier sa position et a indiqué que les tétons resteraient autorisés dans certains cas : sculptures, photos post-chirurgie, allaitement, ou encore plus généralement les contenus en lien avec la santé.

En revanche, les amateurs de véritables contenus pour adultes devront certainement trouver un autre site pour assouvir leur passion.

Source : The Verge

Modifié le 18/12/2018 à 20h03
scroll top