Tiktok : la date butoir pour la vente des activités de la branche US est décalée au 4 décembre

26 novembre 2020 à 18h51
0
TikTok USA © Ascannio / Shutterstock.com

Ce mercredi 25 novembre, l'administration Trump a accordé à ByteDance, entreprise chinoise propriétaire de l'application TikTok , un nouveau délai de vente de ses actifs aux Etats-Unis. C'est la seconde fois qu'une prolongation est accordée à l'entreprise.

Mi-novembre, ByteDance, sans nouvelle du gouvernement américain, s'était plainte d'être laissée dans la flou. Après plusieurs mois de pressions et de menaces de bannissement du sol américain, « l'affaire TikTok » semble sans fin.

Un nouveau délai d'une semaine

Le Comité sur l'investissement étranger aux Etats-Unis, organisation
interministérielle de l'administration américaine, a finalement accordé à ByteDance une nouvelle prolongation du délai pour les ventes des actifs de TikTok à des investisseurs américains.

L'échéance passe ainsi du 27 novembre au 4 décembre 2020, venant repousser le premier délai de 14 jours accordé le 13 novembre dernier pour « laisser le temps au Comité d'examiner une proposition révisée récemment », avait alors indiqué le Trésor américain, sans donner plus de
détails. L'objectif de ce recours ? Que TikTok ne soit pas complètement interdit d'opérer sur le sol américain…

Une affaire qui n'en finit pas

Pour rappel, TikTok est dans le viseur des autorités américaines depuis plusieurs mois. L'administration Trump accuse sa maison-mère, ByteDance, d'entretenir des liens trop étroits avec le gouvernement chinois, craignant que des informations personnelles des utilisateurs américains (100 millions environ) ne soient livrés aux autorités.

Un feuilleton en plusieurs actes, sur fond de guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, se déroule ainsi depuis un an. Le 14 août, Donald
Trump signait un décret forçant ByteDance à céder ses activités américaines sous 90 jours. Un délai largement dépassé, donc.

Dernier épisode en date, avant cette prolongation : mi-novembre, TikTok avait déposé une requête auprès de la cour d'appel américaine pour un réexamen de sa situation par le Comité pour l'investissement étranger aux
Etats-Unis. « […] Il y a près de deux mois, nous avons proposé des solutions détaillées pour finaliser cet accord - mais nous n'avons reçu aucun retour d'information substantiel sur notre vaste cadre de protection de la sécurité et de la confidentialité des données », soulignait un porte-parole de TikTok.

Le réseau social avait alors proposé de créer une nouvelle société pour héberger ses activités américaines. Celles-ci seraient co-détenues par les
groupes Oracle et Walmart ainsi que par les investisseurs américains de
TikTok.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows sur Mac ARM : pour Apple, la balle est dans le camp de Microsoft
Elon Musk envisage une Tesla spécialement taillée pour l'Europe (et gonfle le prix des Model S et X)
Apple : voici une idée du prix de revient de l'iPhone 12... et il n'est pas négligeable
Apple se lance sur TikTok
Assassin's Creed Valhalla : une mise à jour qui vient parfaire les versions Xbox Series X | S et PS5
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page