Ubisoft se fait avaler lentement par Bolloré

Thomas Pontiroli
17 juin 2016 à 18h12
0
Vincent Bolloré repart à l'assaut d'Ubisoft, un mois seulement après son OPA sur Gameloft.

En pleine digestion de Gameloft, grignoté morceau par morceau pendant six mois par Vincent Bolloré, le milliardaire se ressert un peu d'Ubisoft, avec la ferme intention d'en avaler plus. Détenteur de 15 % des parts,
le groupe Vivendi annonce un nouveau « franchissement de seuil », à plus de 20 % cette fois. Vivendi détient désormais 20,10 % du capital de la société cofondée et dirigée Yves Guillemot, et 17,76 % des droits de vote.

Dans une liste à puces, le groupe prévient qu'il « envisage de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché », mais indique qu'il ne souhaite « pas de déposer une offre publique sur Ubisoft (comme il l'a fait avec son petit frère Gameloft en mai dernier), ni d'en acquérir le contrôle ». Pour autant, le groupe de Vincent Bolloré attend une recomposition du conseil d'administration, plus « cohérente » avec sa position actionnariale.

En quête de « convergence opérationnelle entre les contenus et les plates-formes de Vivendi et les productions d'Ubisoft dans le domaine des jeux vidéo », le groupe poursuit ainsi son offensive alors que l'éditeur français de jeux vidéo se débat depuis plusieurs mois, en quête notamment d'un chevalier blanc, pour rester indépendant.


08460202-photo-vincent-bollor.jpg
Vincent Bolloré imagine des convergences entre Vivendi et Ubisoft - Crédit : Vivendi.

À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top