Seloger.com refuse l'OPA d'Axel Springer au prix proposé

15 septembre 2010 à 12h46
0
03549842-photo-seloger-com-cours.jpg
Source : Boursorama.fr
34 euros par action, c'est trop peu. C'est la raison qui a poussé Seloger.com à rejeter l'offre d'OPA (offre publique d'achat) du numéro 1 de la presse en Europe, Axel Springer. Pour le conseil de surveillance du site d'annonces immobilières, le prix proposé par Axel Springer « ne reflète pas la valeur intrinsèque du groupe Seloger.com ni ses perspectives de croissance. »

Axel Springer insiste sur le fait qu'il a déjà obtenu un accord pour le rachat de 12,4% du capital à 34 euros par action. Le conseil de surveillance affirme ne pas avoir eu connaissance des termes de l'accord de cession pour cette participation. Ce rachat partiel du capital monterait à 70 millions d'euros, pour une valorisation totale portée à 556 millions d'euros si l'OPA à 34 euros par action avait été accepté.

Vendredi dernier, le groupe Arnault, qui détient 9% du capital du site d'annonces, avait déjà rejeté l'offre. Il avait évoqué les mêmes raisons que le conseil de surveillance de Seloger.com.

Autre rebondissement : selon l'Autorité des marchés financiers (AMF), l'Australien Caledonia Private Investment a racheté des parts et détient désormais plus de 10% du site. Une contre-offre est ainsi envisagée, alors qu'au regarde de l'action de Seloger.com (elle est à 38,01 euros ce matin), l'offre d'Axel Springer semble légèrement sous-évaluée.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page