Les USA suspendent "indéfiniment" leur surtaxe douanière à l'encontre de la France

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
08 janvier 2021 à 14h03
19
© Conmongt / Pixabay
© Conmongt / Pixabay

Le Bureau du représentant américain au Commerce a annoncé la bonne nouvelle jeudi en fin de journée. De quoi apaiser les tensions commerciales entre la France et les États-Unis.

En juillet dernier, les tensions dans le couple franco-américain avaient franchi un nouveau cran avec l'annonce, faite par les États-Unis, d'appliquer des droits de douane supplémentaires à hauteur de 25 % sur les produits cosmétiques et les sacs à main français. Des mesures de rétorsion qui avaient alors été évaluées à 1,3 milliard de dollars, soit 1,15 milliard d'euros, en réponse à la taxation sur les géants du numérique appliquée par la France. Jeudi 7 janvier, les USA ont annoncé la suspension de leurs tarifs douaniers supplémentaires, et ce « indéfiniment ». Un vrai revirement, qui n'est pas dû au hasard.

Les USA veulent se concentrer sur une « réponse adaptée »

Alors que la France a relancé le prélèvement de sa « taxe GAFA » en décembre dernier, les États-Unis ont décidé de calmer le jeu en annonçant avoir décidé de suspendre les mesures tarifaires appliquées en réponse à la taxation française.

Cette surtaxe américaine était censée officiellement entrer en vigueur le mercredi 6 janvier 2021. En juillet 2020, au moment où l'instauration de ces tarifs fut décidée, les USA regrettaient que la France, avec sa taxe nationale, « cible injustement les entreprises de technologie numérique américaines ».

Le Bureau du représentant américain au Commerce (USTR), fait valoir le fait que la suspension de la surtaxe contre la France va lui permettre de proposer une réponse adaptée aux multiples taxes contre ses géants numériques, appliquées un peu partout dans le monde, en Italie, en Grande-Bretagne, ou encore en Inde.

À la recherche d'une solution mondiale

Pour l'heure, si l'USTR indique poursuivre ses enquêtes sur les taxations subies par les entreprises américaines, l'institution précise n'avoir pour l'instant rien décidé quant à d'éventuelles actions commerciales.

Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, en a profité pour rappeler l'importance d'un accord mondial à trouver. Pour le moment, les négociations à l'OCDE, auxquelles les USA ont renoncé, n'aboutissent pas à un accord qui puisse satisfaire toutes les parties. Reste la question d'un accord au niveau européen.

La nouvelle administration américaine, portée par le prochain président Joe Biden, devra prendre le relais, et on ignore encore quelle position le prochain gouvernement de Washington adoptera face à la France et aux autres pays ayant décidé d'appliquer leur propre taxe. Ce qui est certain, c'est qu'il vaudrait mieux qu'un accord global puisse être trouvé. Sinon, il n'y aura que des perdants.

Source : ustr.gov

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM), pour écrire, interroger, filmer, monter et produire au quotidien. Des atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la prod' vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et Koh-Lanta :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (19)

Oldtimer
Ça a commencer à trembler<br /> Moi ce que je veux c’est que l’état français ou du moins sinon « les états unis d’Europe » s’attellent à faciliter le lancement d’alternatives aux GAFA… avec un autre business modèle que celui du viol à la sauce GAFA.
twenty94470
Finalement l’état français est la bonne taille pour négocier avec les Usa ou autres pays à l’inverse des discours récurrent.
jhe
Oui. Ils souhaitent probablement aussi se montrer «&nbsp;gentils&nbsp;» avec leurs alliés occidentaux, pour mieux contrer la Chine qui les concurrence pour la place de première puissance mondiale.
LeToi
Donc c’est juste une pause sur de nouvelles taxes, les anciennes ajoutées par Trump restent en vigueur ?
philouze
mille fois OUI.<br /> Et qu’ils respectent autant une charte pour les données que pour la mise en avant automatique de la controverse, des put*clic, qu’ils doivent dé-favoriser (et non l’inverse) le trolling, les commentaires haineux etc.<br /> FB et Twitter n’auront amené que de l’aspiration violente de data, tout comme de devises sans quasiment aucune autre contreparties que des giles jaunes , du brexit, de la division et de l’antivaxx<br /> il faut nous affranchir de ces plateformes, c’est un besoin d’indépendance industrielle numérique aussi important que l’a été celle de l’automobile ou de l’aéronautique il y a 50 ans
g-m1n1
Exact.<br /> En surtaxant les produits FR ou de l’UE, ils vont qu’inciter encore plus les européens à négocier avec la Chine.<br /> Vu qu’ils veulent une réponse «&nbsp;occidentale&nbsp;» à la Chine, les US évitent de taxer débilement au mauvais moment leurs «&nbsp;alliés&nbsp;».<br /> Ils font une réponse européenne forte, pour mettre la pression aux US, Chine, etc.<br /> Divisés on est des proies faciles.
pecore
Pas encore parti et déjà l’intelligence et le bon sens reprennent le dessus. Les semaines qui vont suivre risquent d’être intéressantes.
newseven
Les USA suspendent «&nbsp;indéfiniment&nbsp;» leur surtaxe douanière à l’encontre de la France<br /> Mais pas la France lol.
juju251
Moa_Toa:<br /> On verra ce que la future Présidente Kamala Harris fera, à mon avis elle ne taxera pas ses alliés.<br /> Vice-Présidente, plutôt.
ZOG
LeToi:<br /> Donc c’est juste une pause sur de nouvelles taxes, les anciennes ajoutées par Trump restent en vigueur ?<br /> C’est exactement ça, et contrairement à ce qui est indiqué dans le titre ,ce n’est pas «&nbsp;indéfiniment&nbsp;» mais «&nbsp;jusqu’à nouvel ordre&nbsp;».<br /> The U.S. Trade Representative has determined to modify the action being<br /> taken in this investigation by suspending, until further notice, the additional duties on<br /> products of France scheduled to take effect on January 6, 2021.<br /> La menace est toujours là.
Kfabien
Les USA ont surtout peur que la La Chine qui est maintenant le leader du RCEP (Regional Comprehensive Economic Partnership) dont les membres sont Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Vietnam, Singapour, Malaisie, Indonésie, Birmanie, Laos, Brunei, Cambodge, Philippines et Thaïlande
juju251
Bah, pour le moment, elle n’est pas Présidente.<br /> Et en tout état de cause, même s’il devait se passer ce que tu annonces, il y aurait de nouvelles élections, non ?<br /> (C’est une vraie question parce que je ne connais pas suffisamment le système américain pour le savoir.)
CallMeLeDuc
Merci aux Américains d’avoir voté Démocrates!<br /> Trump défendait les intérêts de son pays.<br /> Les démocrates défendent nos intérêts.<br /> Trop fort ces Ricains
Joel192
Indéfiniment = durée indéfinie, qui va de 0 à l’infini
Joel192
Oh la la les États Unis d’Amérique ont peur de la France. Les commentaires ici sont amusants. Il ne faut pas croire que les Présidents des autres pays sont là pour nous aider à prendre l’argent de leurs entreprises. En très grande partie, les bénéfices de ces GAFAM sont obtenus en restant (en optimisant) les règles européennes. Et la France n’est même pas capable de faire évoluer ces règles. C’est plus difficile que de pérorer devant un drapeau américain à 2h 52 du matin… Ce nouveau Président est un américain et il va s’occuper de son pays. Et si les Présidents des autres pays s’occupent plus de donner des leçons que de favoriser leurs entreprises, les GAFAM ont encore des dollars à gagner.
Oldtimer
J’aurais dû mettre un smiley pour montrer que c’était une plaisanterie. Je parle de l’aspect trouille.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet