Quels sont les meilleurs PC portables pour Graphistes & Designers ? Comparatif 2022

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
11 mai 2022 à 17h39
8

Vous avez sûrement dû en entendre parler ces derniers mois, les PC portables « créatifs » se font de plus en plus nombreux. Équipés de composants issus du monde gaming, ils se parent le plus souvent de designs nettement plus sobres et discrets que les laptops gamer « traditionnels ». Leur objectif ? Conquérir le cœur des utilisateurs avancés et des professionnels exigeants. Voici une sélection de quelques unes des meilleures machines disponibles sur ce secteur en 2020.

Le plus compact

HP Envy 14

Le plus compact

  • Écran lumineux et bien calibré
  • Dissipation efficace
  • De solides performances dans un châssis compact
Le plus performant

Gigabyte Aero 15 YC OLED

Le plus performant

  • Un bel écran OLED…
  • Une machine élégante, discrète et compacte
  • Connectique complète
Le plus bel écran

MSI Creator 17

Le plus bel écran

  • Écran Mini LED très lumineux et bien calibré
  • Logiciel MSI True Color vraiment complet pour régler l’écran à sa guise
  • D’excellentes performances dans l’absolu

Marché en plein boom depuis quelques mois, le secteur des ordinateurs portables à vocation créative suit étroitement le marché du laptop gaming sur le plan technologique, mais en adoptant une approche singulièrement différente, tant sur le plan de leur design et de leur conception, qu'en matière de suivi logiciel. L'objectif est d'ailleurs simple : ces machines visent en tout premier lieu les professionnels, les indépendants ou encore les petites structures. Un public que les fabricants de laptop regroupe derrière le terme de « créatifs ».

Derrière ce mot un brin galvaudé : des utilisateurs exigeants ayant besoin d'une grosse puissance de feu sur leurs PC portables, afin de mener à bien montage vidéo avancé, retouche photo lourde ou encore calcul 3D et simulation... le tout idéalement en situation de mobilité. Pour parvenir à satisfaire ce public exigeant, la recette mêle composants haut de gamme et quelques particularités logicielles.

L'essentiel des machines vouées à ces fameux utilisateurs « créatifs » s'est ainsi aggloméré autour du label 'Nvidia RTX Studio' qui permet justement une bien meilleure prise en charge des outils les plus utilisés par les professionnels, que ce soit la suite Adobe, les principaux logiciels de montage vidéo ou les outils voués au calcul 3D.

Vous l'aurez donc probablement compris, ces machines n'entrent pas à proprement parler dans la catégorie des stations de travail, mais ne se destinent pas pour autant aux joueurs. Il s'agit en réalité d'une sorte d'hybridation entre ces deux mondes.

Sans plus attendre, voici une sélection non exhaustive des machines « créatives » les plus convaincantes selon nous à l'heure actuelle. Naturellement, cette sélection est amenée à être enrichie, complétée et mise à jour au fil des mois et des lancements de produits... car ce secteur bouge et évolue lui aussi très vite.

1. HP Envy 14 : la petite bombe qui veut nuire au XPS 13

HP Envy 14
Amazon 1449€ Voir l'offre
Les plus
  • Écran lumineux et bien calibré
  • Dissipation efficace
  • De solides performances dans un châssis compact
  • Autonomie honnête (7 à 8 heures)
Les moins
  • Inclinaison maximale trop faible de l’écran
  • Le vilain contour en plastique de l’écran
  • Port de recharge fragile sur le long terme ?
  • Pas de prise de risque sur le design

Sans être parfait, le HP Envy 14 n’a pas vraiment de gros défaut. Il propose une expérience vraiment convaincante grâce à un écran lumineux et calibré avec soin, un châssis sérieusement conçu et un duo CPU / GPU efficace pour son format. De quoi faire du nouvel ultraportable de HP une petite machine à tout faire : elle saura se montrer pertinente en utilisation créative ponctuelle, vous permettra de jouer à quelques titres peu gourmands dans de bonnes conditions en Full HD+ (à condition de rester raisonnable sur les réglages), tout en proposant une autonomie au point.

C'est d'ailleurs la grande force de ce petit appareil : embarquer des composants puissants dans un tout petit châssis. La version la mieux équipée du Envy 14 conjugue ainsi un Core i7-1165G7 à une GTX 1650 Ti. De quoi faire de jolies choses en montage vidéo ponctuel ou en retouche photo, tout en permettant de jouer à quelques titres récents dans d'assez bonnes conditions en Full HD.

Pour le reste, nous avons beaucoup apprécié l'écran IPS Full HD+ (16:10) de ce produit lors de notre test. Lumineux et parfaitement calibré, il se montre vraiment convaincant. L'Envy 14 reprend également les grandes lignes du design (réussi) de son grand frère le Envy 15, tout en parvenant à nous délivrer une autonomie honnête au regard des composants proposés : comptez 7 heures en moyenne.

Attention par contre à la concurrence indirecte de certains appareils plutôt orientés gaming qui proposent maintenant un niveau de performance supérieur en 14 pouces, mais avec un prix de départ plus élevé et une autonomie bien plus limitée.

2. Gigabyte AERO 17 HDR XB : un monstre de puissance

Gigabyte Aero 15 YC OLED
Amazon 2642,90€ Voir l'offre
Darty marketplace 2408,30€ Voir l'offre
Les plus
  • Un bel écran OLED…
  • Une machine élégante, discrète et compacte
  • Connectique complète
  • Autonomie correcte pour ce type d’appareil
Les moins
  • … mais à la calibration imparfaite
  • Le potentiel diminué de la RTX 3080 en 105W
  • Le rétroéclairage incomplet (et vraiment pénible) du clavier
  • Un système de dissipation à bout de souffle

Ne vous y trompez pas l’Aero 15 YC est une excellente machine, mais elle affiche quelques lacunes gênantes, à commencer par une un système de dissipation qui montre vite ses limites et une GeForce RTX 3080 aux performances bridées.

Contrairement à ASUS ou MSI, Gigabyte a fait le choix de limiter la nouvelle puce haut de gamme de Nvidia à seulement 105W (contre 115 W chez ASUS à gabarit équivalent et jusqu’à 150 W chez MSI sur des appareils un peu plus gros). Cette réduction du TGP permet de limiter la chauffe dans un châssis compact, mais empêche la 3080 d’atteindre les sommets théoriques promis par Nvidia. C’est pénalisant si l’on souhaite jouer en Ultra HD avec les réglages au maximum… chose qu’on devrait idéalement pouvoir faire avec une configuration de cette trempe.

On retiendra néanmoins la présence d’un écran OLED de belle qualité (malgré un calibrage perfectible, l’expérience visuelle est grisante) et un design à la fois sobre et élégant. Autres atouts : la certification Nvidia RTX Studio (merci aux pilotes pro qui vont avec pour les outils créatifs) et une autonomie surprenante pour peu que l’on adopte les bons réglages.

3. ASUS ZenBook Pro Duo : un écran OLED divin et des performances très honorables

ASUS ZenBook Pro Duo UX581V
Les plus
  • Un duo d'écrans inédit sous cette forme et pertinent à l'usage
  • Une dalle OLED superbe en guise d'écran principal
  • De bonnes performances en montage comme en jeu
  • Châssis robuste et bien conçu
  • Un clavier qu'on aime à la folie
Les moins
  • Le trackpad : trop étroit et difficile à prendre en main au départ
  • La différence de qualité entre l'écran OLED et la dalle secondaire (LCD)
  • Une connectique un peu trop juste
  • Le poids et les mensurations de l'appareil
  • Thermal throttling important

La principale force du ZenBook Pro Duo ? Son concept : ajouter deux écrans parfaitement exploitables à un ordinateur portable de 15,6 pouces, volumineux, certes, mais transportable et efficace en tout. Et si ASUS n'est pas le premier à tenter d'ajouter un écran secondaire à un laptop (pensez notamment à Apple et la TouchBar des MacBook Pro), il est sans l'ombre d'un doute le premier à réussir à rendre cette idée utile et surtout vraiment pratique. Pour ce faire, ASUS mise notamment sur la taille de cette dalle IPS secondaire (14 pouces) et sur la définition de son étonnant « ScreenPad Plus » (3840 x 1100 pixels). Ces dimensions, couplée à une belle finesse d'affichage et à une dalle tactile, qui plus est, rendent l'écran utilisable au quotidien et aussi plaisant à utiliser qu'un deuxième écran sur une configuration de bureau. Il fallait le faire !

Sous le capot de ce ZenBook Pro Duo s'agite un gros processeur : le Core i7-9750H d'Intel et ses 6 cores et 12 threads cadencés entre 2,6 et 4,5 GHz. Notez qu'une version de l'appareil équipée d'un Core i9 existe aussi pour maximiser le nombre de coeurs, mais nous ne la recommandons pas. Ce surplus de puissance n'est pas nécessairement très bien supporté par le système de dissipation, déjà bruyant et perfectible avec le Core i7.

Il s'agissait d'un de nos gros coup de coeur de l'année 2019, le ZenBook Pro Duo est une machine atypique et rudement pratique à utiliser dans un contexte professionnel. Reste que ses composants d'ancienne génération et son prix élevé pourraient lui porter préjudice en 2020, alors qu'Intel a lancé de nouveau processeurs, un peu plus rapides, et que Nvidia a également lancé des cartes graphiques plus puissantes pour PC portable. La principale force de l'appareil, son formidable concept dual-screen, reste malgré tout inchangée, ce qui nous permet de vous le recommander en dépit du reste.

4. MSI Creator 17 : un écran de toute beauté, mais dissipation thermique à parfaire

MSI Creator 17
Les plus
  • Écran Mini LED très lumineux et bien calibré
  • Logiciel MSI True Color vraiment complet pour régler l’écran à sa guise
  • D’excellentes performances dans l’absolu
  • L’expérience RTX Studio et le suivi logiciel qui va avec
  • Un bon clavier
Les moins
  • Fréquences (et performances) du Core i9-10980HK bridées
  • Trackpad perfectible
  • Webcam piteuse
  • Haut-parleurs à oublier
  • Autonomie faiblarde

Expérience nuancée que celle que nous propose MSI avec le Creator 17. Premier ordinateur portable du marché à embarquer une dalle Mini LED, l’appareil propose en effet une excellente qualité d’affichage qui saura convaincre les professionnels de la photo et plus largement de l’image. On appréciera notamment la luminosité maximale assez prodigieuse de cette technologie, au même titre que la belle justesse colorimétrique que permet la dalle AUO sélectionnée ici par MSI.

Est-ce qu’il faut pour autant considérer le Mini LED comme une technologie révolutionnaire sur les PC portables créatifs ? Nous n’en avons, à ce stade, pas l’impression. L’OLED conserve en effet une belle avance sur bien des points (dont le contraste) et que le sentiment de fossé technologique est bien plus marqué entre une dalle LCD et une dalle OLED, qu’entre une dalle LCD et un panneau Mini LED. Espérons que de futurs ajustements feront évoluer ce constat.

Pour le reste, le Creator 17 peut effectivement compter sur de très bonnes performances en montage, retouche photo et autres activités créatives. En jeu, il se montre capable sans plus, mais ce n’est clairement pas sa vocation. On regrette par contre que les fréquences du Core i9-10980HK soient aussi bridées sur l’appareil, au point de réduire grandement son potentiel lorsqu’il est fortement sollicité.

De manière globale, notre avis sur le Creator 17 est le suivant : si vous pouvez vous contenter d’un écran LCD IPS plus « classique » et d’une GeForce RTX grand public, vous trouverez de bien meilleurs rapports performances / prix sur d’autres modèles gaming ou RTX Studio, y compris chez MSI.

Comment choisir son ordinateur portable ?

Nvidia RTX Studio, qu'est-ce que c'est ?

Lancé en courant d'année 2019, le label RTX Studio est une initiative de Nvidia visant à proposer aux créatifs, indépendants et petites structures, une troisième voie entre les stations de travail (dispendieuses et inadaptées à certains usages) et les laptops gaming (pourvus de composants performants mais de designs rarement adaptés à un contexte professionnel). L'idée ? Encourager les fabricants, au travers de ce nouvel label, à concevoir des appareils dotés peu ou prou des mêmes composants que des machines gaming, mais avec des châssis au look plus adapté aux pros. On y trouve aussi souvent, mais pas toujours, des écrans particulièrement léchés, pensés pour les professionnels de l'image.

Le Label RTX Studio permet aussi aux professionnels d'avoir un label de référence, les assurant de trouver, sur une machine badge RTX Studio, un niveau minimum de performance. Les configurations minimales permettant aux constructeurs d'afficher ce label évoluent avec le temps, mais opter pour cette gamme assure d'un niveau de performance minimal déjà très avantageux. Et pour cause, avec RTX Studio, Nvidia veut aller chasser sur les terres des MacBook Pro d'Apple en proposant des appareils élégants, puissants et surtout bien optimisés sur le plan software.

Car le label RTX Studio assure aussi et surtout à l'utilisateur un suivi logiciel différent de celui des machines gaming. Au lieu des pilotes graphiques GeForce, les laptops certifiés Studio disposent de drivers 'RTX Studio'. Ces derniers sont spécialement développés pour tirer pleinement profit des principaux outils de retouche photo, de calcul 3D, de simulation et animation, et aussi de montage vidéo. Nvidia s'engage ainsi à fournir aux professionnels la meilleure expérience matérielle et le meilleur suivi logiciel possible. Une offre à prendre en considération.

Quel Budget ?

Difficile de trouver des machines pour créatifs à petit prix. Le public visé étant avant tout professionnel, les tarifs s'envolent vite bien au delà des 2000 euros. Certaines machines RTX Studio sont proposées dès 1500 à 2000 euros (soit le prix moyen d'un laptop gaming) mais elles font d'importants compromis en termes de composants (notamment sur la question des processeurs et GPU, moins rapides et donc moins efficaces en calcul ou en montage), mais aussi d'affichage. Difficile donc de les recommander pour les professionnels les plus exigeants et / ou demandeurs en puissance de calcul.

Sur ce segment du marché, et pour mettre la main sur un produit réellement bien équipé, il faut plutôt compter 2500 à 3500 euros. Pour ce prix, les composants sont haut de gamme et les technologies d'affichage léchées. De quoi trouver un appareil nettement plus adapté à une utilisation exigeante.

Quels composants privilégier ?

Processeur Intel Core ou plutôt AMD Ryzen ; Nvidia GeForce RTX ou au contraire Quadro ? Telle sont les questions. Si l'on aura tendance à exclure assez vite les cartes graphiques d'AMD sur PC portable windows (car moins performantes que leurs homologues de chez Nvidia), le choix de la puce graphique dédiée de votre laptop créatif est un gros morceau. Nous serions tentés de vous orienter spontanément vers les RTX 3070 SUPER et 3080, mais l'alternative RTX Quadro peut aussi être une option très valable si vous souhaitez une machine uniquement dévolue à une utilisation professionnelles pointue. De ce côté, la Quadro RTX 6000 se démarque avec pas moins de 24 Go de VRAM. On retrouve notamment cette puce (équivalente à une TITAN RTX) sur l'ambitieux Studiobook One d'ASUS. Un laptop professionnel de haut standing, qui la couple à un Intel Core i9... pour un tarif stratosphérique.

Côté processeur, nous vous recommandons les solutions Intel Core i7 et i9, tandis qu'AMD propose de très bons Ryzen 7 et Ryzen 9... que l'on trouve malheureusement moins souvent sur les appareils estampillés RTX Studio. Des puces qui, à gammes équivalentes, se valent dans bien des cas. On vous conseillera néanmoins de bien prendre en compte les systèmes de dissipation proposées par les différents constructeurs avant d'opter pour un processeur ultra puissant. Il vaut parfois mieux se « limiter », sur laptop, à un Core i7 ou Ryzen 7 bien refroidi... que choisir un Core i9 qui souffrira de thermal throttling et donc de fréquences automatiquement bridées en cas de chauffe. Un choix qui pourrait d'ailleurs vous faire économiser quelques centaines d'euros pour une perte de performances parfois négligeable dans les faits.

Notez que chez AMD comme chez Intel, la tendance actuelle est à la multiplication des coeurs. Si la chose n'a parfois qu'un intérêt limité en jeu, elle permet de meilleures performances dans les logiciels optimisés pour le multi-core. À titre d'exemple, les Core i7 qui embarquaient l'année dernière encore 6 coeurs « seulement » sur laptop, profitent pour certains (i7-10875H, notamment) de 8 coeurs cette année avec la 10ème génération de processeurs Intel. Une bonne nouvelle pour les pros...

Quelle technologie d'affichage ?

IPS, VA et OLED, ce sont les trois types de dalles que l'on retrouvera le plus souvent sur les machines vouées aux créatifs. L'IPS a pour lui l'avantage d'une belle restitution colorimétrique, d'une assez bonne luminosité en général (sur des appareils haut de gamme du moins) et d'angles de vision très ouverts. Les dalles VA souffrent pour leur part d'angles de vision réduits, il est vrai, mais peuvent en contrepartie proposer un meilleur contraste que la technologie IPS (les écrans QLED de Samsung sont par exemple basés sur la technologie VA, à titre d'exemple). Leur luminosité est aussi plutôt bonne tandis que la colorimétrie est là aussi au point si les fabricants s'investissent un minimum.

Les écrans OLED restent néanmoins dans bien des cas au-dessus du lot, avec une colorimétrie superbe, un contraste infini (idéal pour le HDR) et de bons angles de vision. Leur luminosité maximale est néanmoins bridée dans certains cas, mais il est possible de trouver des dalles profitant de 400 à 500 nits, ce qui est plus que correcte dans la majorité des cas. Le problème de l'OLED vient par contre du risque de marquage (les éléments affichés de manière fixes sur de longues périodes, comme la barre de tâches de Windows ou certains éléments d'interface de logiciels, peuvent rester 'imprimés' en filigranes sur l'écran... et de manière définitive). Nous noterons néanmoins que de gros efforts sont faits par les fabricants pour limiter autant que possible ce risque. Il n'est toutefois pas entièrement éradiqué, ce qui pourra être problématique pour les utilisateurs cherchant un PC capable de tenir le choc sur le long terme.

Nous l'avons vu avec le Creator 17 de MSI, il est maintenant possible de trouver des appareils équipés de dalles Mini LED. Par rapport à l'OLED, ces écrans sont capables d'afficher une luminosité maximale bien supérieure, tout en proposant un excellent contraste (supérieur à ce que proposent les dalles LCD traditionnelles) et une colorimétrie de très haut niveau. Leur principal atout est aussi d'échapper aux risques de marquages. Leur technologie d'affichage est en effet singulièrement différente de l'OLED, puisqu'elle n'est pas organique.

Sans rentrer dans des considérations trop techniques, les dalles Mini LED, s'appuient en effet sur un rétroéclairage axé sur des centaines de petites zones, composées elles-mêmes de plusieurs centaines de LEDs miniaturisées. Pour afficher du noir sur une zone donnée de l'écran, les LEDs composant cette zone sont tout simplement éteintes. Le noir est alors parfait, mais moins fin que sur un écran OLED, où chaque diode organique est contrôlée de manière totalement individuelle.

Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits. Nous les testons ou, lorsque ce n'est pas possible, étudions les avis argumentés de sites faisant autorité.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.

Nathan Le Gohlisse

Spécialiste Hardware

Spécialiste Hardware

Passionné de nouvelles technos, d'Histoire et de vieux Rock depuis tout jeune, je suis un PCiste ayant sombré corps et biens dans les délices de macOS. J'aime causer Tech et informatique sur le web, i...

Lire d'autres articles

Passionné de nouvelles technos, d'Histoire et de vieux Rock depuis tout jeune, je suis un PCiste ayant sombré corps et biens dans les délices de macOS. J'aime causer Tech et informatique sur le web, ici et ailleurs. N’hésitez pas à me retrouver sur Twitter !

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
JeXxx
Etrange de ne pas mettre les Surfaces Book dans la sélection avec l’écran tactile et détachable couplé avec un stylet.
Wen84
@JeXxx : Elles ont des bons GPU les surface book ? Parce que suivant le besoin, ça me semble pas correspondre ^^
Oliveblaye
Deux des trois liens indiquent un matériel indisponible.<br /> A quoi bon ces liens?
JeXxx
Ca va de la GTX 1660 Ti à la Quadro RTX 3000.
Wen84
JeXxx:<br /> Quadro RTX 3000.<br /> Effectivement. Je viens de voir ça
jeroboam64
Le MSI créator n’est plus en vente!!! Quelques heures après la diffusion de l’article, c’était un fond de tirroir???
dancod
A quoi sert cet article qui ne parle que de produits sortis en 2019?
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page