Quels sont les meilleurs PC portables à -900€ ? Comparatif 2021

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
03 juin 2021 à 17h15
0

Le segment compris entre 700 et 900 euros représente dans bien des cas le budget moyen que l'on accorde à l'achat d'un ordinateur portable lorsqu'on souhaite avant tout cibler le milieu de gamme. Cela tombe bien, car il est possible de trouver d'excellents appareils pour cette somme. Des PC qui pourront vous servir fidèlement pendant de longues années. Nous avons sélectionné pour vous quatre produit qui valent le détour en cet automne 2020, que ce soit sous l'égide AMD ou Intel.

Le plus compact

Microsoft Surface Laptop Go

Le plus compact

  • Le format très compact vraiment pratique et agréable
  • L’excellente qualité d’assemblage et de finitions
  • Une machine « abordable » au feeling premium
Le mieux équilibré

Lenovo Yoga Slim 7

Le mieux équilibré

  • Les performances du Ryzen 7 4800U et celles de son iGPU pour jouer en 1080p
  • Le clavier agréable et surtout confortable
  • Chauffe contenue et ventilation discrète
L'alternative 2-en-1

HP ENVY x360 15

L'alternative 2-en-1

  • Performances au point grâce à AMD et ses dernières puces Ryzen
  • Châssis à la conception sérieuse et concept 2-en-1
  • Format 15,6 pouces

Vous cherchez un PC portable plus abordable ?

Trouver un ordinateur portable abordable n'a rien de complexe. Alors que les offres promotionnelles rythment l'année, que le segment du PC portable regagne en vigueur dans un contexte de pandémie mondiale (et de télétravail), et alors que le milieu de gamme représente une part non négligeable des ventes des principaux constructeurs, mettre la main sur une machine correcte pour moins de 900 euros se fait sans mal. Il y a toutefois quelques pièges à éviter pour ne pas regretter son achat quelques mois seulement après avoir fait chauffer la carte bleue. Dans cette optique, nous avons écrémé l'offre pléthorique de machines comprises entre 700 et 900 euros pour ne retenir que les modèles les plus intéressants selon nous.

Non exhaustive par nature, cette sélection aura par ailleurs tout loisir d'être mise à jour au fur et à mesure de l'arrivée de nouveautés. Afin de rester concis et de ne pas vous noyer sous les références, nous avons limité notre comparatif à quatre appareils, d'autres pourront néanmoins être ajoutés par la suite. Notez enfin que nous privilégions dans cette sélection les produits équipés des composants les plus récents. Les appareils que nous avons eu l'occasion de tester ou de prendre en mains par nous-mêmes sont également privilégiés. Mais trêves de palabres, commençons !

1. Surface Laptop Go, le laptop ultracompact et ultra sexy

Microsoft Surface Laptop Go
  • Le format très compact vraiment pratique et agréable
  • L’excellente qualité d’assemblage et de finitions
  • Une machine « abordable » au feeling premium

Exercice de maîtrise des coûts intéressant chez Microsoft, le Surface Laptop Go est indiscutablement séduisant, mais globalement trop cher. Selon nous, il a tout de l’achat coup de cœur. Si la raison l’emporte, vous vous tournerez vers la concurrence, si le cœur a le dessus, vous supporterez les quelques défauts d’un des ultraportables les plus attachants de l’année.

Exercice de maîtrise des coûts intéressant chez Microsoft, le Surface Laptop Go est indiscutablement séduisant, mais globalement trop cher. Selon nous, il a tout de l’achat coup de cœur. Si la raison l’emporte, vous vous tournerez vers la concurrence, si le cœur a le dessus, vous supporterez les quelques défauts d’un des ultraportables les plus attachants de l’année.

Il a l'avantage d'être littéralement le tout dernier PC portable a avoir intégré la gamme Surface de Microsoft, le Surface Laptop Go est une hybridation très intéressante du Surface Laptop 13 en termes de concept et de la Surface Go en matière de budget. Avec ce nouveau produit, Microsoft vise avant tout l'ultra mobilité et les étudiants, avec une machine de 12 pouces qui ne manque ni de charme, ni d'arguments.

Pour les besoins de cette sélection nous nous sommes arrêtés sur la configuration intermédiaire proposée par Microsoft pour son Surface Laptop Go. Cette dernière est en l'occurrence affichée à partir de 799 euros et nous paraît être la plus intéressante en termes de rapport équipement / prix. Outre un i5-1035G1 proposé en commun sur les trois variantes de l'appareil, le modèle à 799 euros s'équipe de 8 Go de mémoire vive (LPDDR4x) et de 128 Go de stockage. C'est peu, mais c'est suffisant pour les tâches bureautique et multimédia léger que l'on privilégiera de toute façon avec cette petite machine ultraportable.

Pour rappel, le Surface Laptop Go est néanmoins proposé à partir de 629 euros pour un Core i5, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage (eMMC). La mouture la plus coûteuse (999 euros) s'équipe pour sa part également d'un Core i5, mais accompagné de 8 Go de RAM et 256 Go de SSD. Quelque soit la configuration choisie, notez bien que l'appareil ne sera livré qu'à compter du 27 octobre 2020.

De l'excellence d'un design

Comme tous les produits Surface, le Surface Laptop Go peut compter sur un design d'une sobriété providentielle et une qualité d'assemblage au delà de tout reproche. L'appareil est extrêmement réussi sur ce plan et parvient à concurrencer sans mal les plus beaux appareils du marché, comme les XPS 13 de Dell, les MacBook Air d'Apple ou encore les Spectre 13 de HP, tous dotés néanmoins d'un format un peu plus grand. Car oui, le Surface Laptop Go est tout petit, avec une diagonale limitée à seulement 12,4 pouces. Il s'agit de la solution trouvée par Microsoft pour proposer un produit bien équipé, racé sur le plan esthétique et soigné à tous les niveaux, sans passer la barre des 650 euros en prix de départ.

Si ce format compact est l'une des force de l'appareil puisqu'il lui permet d'être extrêmement facile à transporter, il s'agit aussi d'une de ses faiblesses. Les longues sessions de travail pourront en effet être pénibles pour certains utilisateurs, habitués à de plus grands écrans, ainsi qu'à un clavier plus large. Pour le reste, l'écran tactile 3:2 du Surface Laptop Go est très bon, avec une définition de 1536 x 1024 (pour 148 pixels par pouces) et son clavier se rapproche de l'excellente expérience de frappe proposée sur le Surface Laptop 13.

L'appareil qui manquait à Microsoft dans sa gamme Surface

Véritable chaînon manquant dans la gamme Surface, le Surface Laptop Go arbore pour le reste tous les agréments attendus sur un PC portable cossu en 2020. On y trouve notamment une connectivité Wifi 6 et Bluetooth 5, un lecteur d'empreintes digitales avec reconnaissance Windows Hello, une puce TPM dédiée au chiffrement des données les plus sensibles ou encore une autonomie généreuse estimée par Microsoft à un maximum de 13 heures.

Les lacunes du Surface Laptop Go relèvent en fait surtout des concessions faites par Microsoft. On notera notamment la présence d'une connectique assez chiche, mais dans la continuité de ce que propose déjà le Surface Laptop classique. En clair, vous devrez vous contenter d'un port USB-A pleine taille, d'un port USB-C (non Thunderbolt, Microsoft ne juge pas cette technologie assez sécurisée), d'une prise Jack 3,5 mm et d'un connecteur Surface Connect pour la recharge. Pas de folie, donc, mais plutôt le strict nécessaire. Dans la même veine, la webcam 720p incluse au dessus de l'écran n'est pas compatible avec l'identification faciale et s'avèrera juste correcte en termes de qualité d'image pour des appels ou conférences vidéo. On ne peut pas tout avoir...

L'avis de Clubic :

Avec son Surface Laptop Go, Microsoft synthétise ce que le Surface Laptop 13 offre de meilleur et l'inclut dans un forant plus compact encore pour un tarif nettement plus doux. Si vous recherchez une petite machine, très facile à glisser dans un sac, dotée d'une autonomie solide et d'un niveau de puissance tout à fait correcte pour de la bureautique, du surf sur le net et du multimédia léger, vous avez probablement ici l'une des meilleures propositions du marché. Attention toutefois de bien prendre en compte le format réduit de 12,4 pouces... qui pourrait poser problème à certains utilisateurs.

2. Dell Inspiron 14 5000, le 2-en-1 de toute dernière génération

Dell Inspiron 14 5000
  • Écran valable
  • Excellente connectique
  • Processeur Intel de toute nouvelle génération avec iGPU Xe

Si les ordinateurs portables 2-en-1 les plus réputés sont avant tout présents sur le segment haut de gamme, certains modèles milieu de gamme — plus abordables — méritent notre attention. C'est le cas du Dell Inspiron 14 5000 2-en-1, un portable réversible de 14 pouces doté de composants de toute dernière génération et qui sait faire des concessions où il faut pour maintenir se maintenir à un tarif attractif.

Son châssis ne compte pas parmi les plus fins du marché, son écran n'est pas 4K et ses composants ne sont pas les plus véloces du marché, mais il a pour le reste ce qu'il faut où il faut pour convaincre. Le Dell Inspiron 14 5000 2-en-1 est un portable pour la vie de tous les jours, avec quelques bonnes surprises. Outre son concept 2-en-1, très agréable pour une utilisation en mode tablette ou pour visionner des films et séries, l'appareil peut compter sur un processeur Intel Tiger Lake, de onzième et dernière génération. Une bonne nouvelle, puisqu'on y trouve dans le cas présent un iGPU Xe flambant neuf qui conférera à l'appareil un peu plus de polyvalence.

Un Core i5 de 11ème génération aux commandes

En l'occurrence, et sur le modèle à 779 euros qui nous intéresse ici, Dell a fait le choix d'un processeur Intel Core i5 1135G7. Cette puce de nouvelle génération milieu de gamme embarque 4 cœurs et 8 threads cadencés entre 2,40 et 4,20 GHz. Si le volet CPU permettra d'excellentes performances en utilisation multimédia et bureautique, la présence d'un iGPU Iris Xe est intéressante, d'autant que celui intégré au Core i5-1135G7 est l'un des plus performants qu'Intel est actuellement en mesure de proposer (l'iGPU Xe du Core i7-1185G7, le plus véloce, profite de 96 unités d'exécution contre 80 ici et d'une fréquence rehaussée de seulement 50 MHz).

Cette partie graphique intégrée au processeur d'Intel vous permettra d'avoir une petite marge de manœuvre supplémentaire en termes d'utilisation de votre machine. En clair, vous pourrez plus facilement faire du montage vidéo léger et lancer quelques jeux en 1080p dans des conditions acceptables si vous être prêts à limiter les paramètres graphiques à un niveau moyen. Inutile pour autant d'attendre de cet iGPU les performances d'une puce graphique dédiée de chez AMD ou Nvidia, mais ce petit surplus de puissance est appréciable, d'autant plus chez Intel qui était très en retard sur ce terrain il y a encore quelques mois.

Une machine pratique et bien conçue, mais sans fioritures
Au delà d'un processeur récent et plutôt performant, le Dell Inspiron 14 5000 2-en-1 est équipé de 8 Go de mémoire vive (DDR4 à 3200 MHz) et d'un SSD M.2 de 256 Go. La bonne nouvelle étant qu'il sera possible de remplacer facilement le SSD si la capacité venait à être trop juste quelques mois ou années après l'achat. Il semble par contre que la mémoire vive soit soudée à la carte mère de l'appareil, ce qui rend malheureusement toute extension impossible.

Nous n'en avons pas parlé, mais le PC de Dell est pour le reste doté d'un écran 14 pouces WVA de 1920 par 1080 pixels, au format 16/9. La connectivité s'axe sur une carte Wifi AX201 signée Intel, tandis que la connectique arbore pour sa part 1 port HDMI pleine taille, 1 lecteur de cartes SD, 1 prise Jack 3,5 mm, 2 ports USB-A 3.2 Gen 1 et 1 port USB-C 3.2 Gen1. Tout cela est donc très complet pour une machine qui reste relativement compacte, avec 17,94 x 322,50 x 221,90 mm pour 1,55 kilos. Notons par ailleurs la présence d'un lecteur d'empreintes digitales, toujours pratique pour une identification à la fois plus rapide et plus sécurisée.

Des versions équipées de 16 Go de RAM et de 512 Go de SSD sont enfin proposées par Dell en option, mais avec des tarifs qui tutoient voire dépassent le seuil des 1000 euros. Toujours intéressant ? On vous laissera vous faire une opinion, mais nous préférons privilégier une configuration plus abordable pour cette sélection.

L'avis de Clubic :

Sans défaut majeur, le Dell Inspiron 14 5000 2-en-1 a l'avantage de son concept réversible et d'embarquer des composants de toute dernière génération. Bien équipé, doté d'une fiche technique qui nous paraît très équilibrée dans sa déclinaison proposée à 779, l'appareil ne souffre peut-être que d'un design assez banal et d'une autonomie correcte mais sans folie. Le reste est très recommandable pour une utilisation bureautique et multimédia, agrémentée d'un peu de jeu (sur des titres peu gourmands) grâce aux nouveaux iGPUs Xe d'Intel.

3. Lenovo Yoga Slim 7, la puissance des processeurs AMD Ryzen

Lenovo Yoga Slim 7
  • Les performances du Ryzen 7 4800U et celles de son iGPU pour jouer en 1080p
  • Le clavier agréable et surtout confortable
  • Chauffe contenue et ventilation discrète

Le Lenovo Yoga Slim 7 a tout du PC portable idéal pour la bureautique et le multimédia léger. Sans gros défaut, l'appareil se montre performant grâce à son processeur AMD de nouvelle génération, endurant, et élégant. On regrette juste que son écran ne soit pas plus lumineux pour compenser sa brillance.

Le Lenovo Yoga Slim 7 a tout du PC portable idéal pour la bureautique et le multimédia léger. Sans gros défaut, l'appareil se montre performant grâce à son processeur AMD de nouvelle génération, endurant, et élégant. On regrette juste que son écran ne soit pas plus lumineux pour compenser sa brillance.

Nous avons eu l'occasion de le tester et de l'ajouter déjà à plusieurs de nos comparatifs, le Lenovo Yoga Slim 7 (dans sa version AMD) est l'un des PC portables « abordables » les plus convaincants du marché à l'heure actuelle. C'est bien simple, il ne souffre — lui non plus —d'aucun défaut rédhibitoire et peut miser sur les excellentes performances des processeurs AMD Ryzen de quatrième génération pour se démarquer sans faire flamber les prix.

Le modèle que nous retenons est équipé d'un processeur Ryzen 5 4500U de dernière génération (lancée au printemps 2020), de 8 Go de mémoire vive (LPDDR4X à 4266 MHz) et de 256 Go de SSD M2. On y trouve également un écran Full HD IPS de 14 pouces que nous avons plutôt apprécié durant notre test de l'appareil, en dépit d'un rendu colorimétrique un peu terne et d'un revêtement par trop brillant.

L'ordinateur portable bureautique et multimédia par excellence

Que peut-on faire avec cette configuration ? Eh bien à peu près la même chose qu'avec le Dell Inspiron 14 5000 que nous évoquions plus haut. Les deux appareils s'orientent en effet vers le même public, même si le Ryzen 5 4500U profitera de performances légèrement supérieures en fonction des applications lancées, et ce en raison notamment d'un plus grand nombre de coeurs. Le Lenovo Yoga Slim 7 pourra donc s'acquitter de tâches variées allant de la bureautique avancée au multimédia léger en passant par éventuellement un peu de jeu sur les titres peu gourmands grâce à son iGPU.

En effet la partie graphique du Ryzen 5 4500U est malheureusement moins efficace que celle ajoutée à son grand frère le Ryzen 7 4800U (que nous avions sur notre exemplaire de test), elle embarque tout de même 6 unités de calcul GPU cadencés à 1500 MHz (contre 8 unités de calcul à 1750 MHz sur le Ryzen 7 4800U). Ces unités de calcul pourront suffire pour animer en 1080p et dans un niveau faible / moyen quelques jeux anciens (GTA V, Skyrim...) ou compétitifs (Overwatch, Fortnite, CS: Go...) dans des conditions correctes et avec un framerate honnête sans être folichon.

Un excellent châssis et quelques très bons agréments

Mais au delà de ses composants, le Lenovo Yoga Slim 7 peut compter sur un châssis pratiquement inattaquable. Compact sans l'être au point de devenir inconfortable, ce dernier se limite à 320,6 x 208,18 x 14,9 mm pour 1,43 kilo. Cela lui permet notamment d'embarquer une connectique complète axée sur 1 port USB-C 3.1 (prenant en charge l'alimentation), 1 port USB-C 3.2 (prenant en charge l'alimentation et l'affichage en DisplayPort), 1 lecteur de cartes MicroSD, 1 port HDMI, 1 prise micro / casque Jack 3,5 mm, 2 ports USB Type-A 3.1 Gen 2. Coté connectivité, on peut par ailleurs compter sur du Wifi 6 2x2 (via un modem signé Intel), ce qui vous permettra de profiter de meilleurs débits si votre routeur est compatible.

Un autre gros point fort : la présence d'un clavier extrêmement satisfaisant. Confortable, la frappe est aussi précise grâce à des touches suffisamment larges et bien espacées les unes des autres. Côté trackpad, le constat est aussi positif, même si nous aurions aimé un espace de glisse un peu plus généreux. Il nous faudra ici éviter les sorties de routes, voire privilégier l'utilisation d'une souris. Heureusement, nous avons des ports USB-A pour en brancher facilement une en cas de besoin.

Le Lenovo Yoga Slim 7 peut enfin se gausser de proposer une bonne autonomie, que nous avons estimée entre 8 et 10 heures dans le cadre d'une utilisation variée, plus ou moins poussée (avec un Ryzen 7 4800U plus puissant et gourmand), et presque que 11 heures en lecture vidéo. Autrement dit, avec un Ryzen 5 4500U un peu plus économe en énergie, vous ne devriez pas avoir à vous soucier d'emmener le chargeur pour passer votre journée au bureau. La partie audio de l'appareil est pour le reste assez soignée, avec une puissante prise casque et des haut-parleurs plutôt bons pour regarder votre série préférée sur Netflix ou Amazon Prime Video.

L'avis de Clubic :

Ce n'est pas par hasard que le Lenovo Yoga Slim 7 est l'un des meilleurs ordinateurs portables 14 pouces du moment. Ses performances sont bonnes grâce à la dernière génération de processeurs basse consommation d'AMD, son châssis est excellent, sa connectique généreuse, son autonomie au point et son clavier divin. Si vous recherchez un appareil relativement polyvalent pour de la bureautique avancée et du multimédia, vous avez là un produit à prendre très au sérieux. Reste qu'il vous faudra peut-être être patient pour mettre la main dessus. Victime de son succès, le Slim 7 est régulièrement en rupture de stock chez les principaux revendeurs... qui en profitent parfois pour faire gonfler un peu les prix.

4. HP ENVY x360 15, le 2-en-1 créatif propulsé par AMD

HP ENVY x360 15
  • Performances au point grâce à AMD et ses dernières puces Ryzen
  • Châssis à la conception sérieuse et concept 2-en-1
  • Format 15,6 pouces

Vous aimez le concept d'appareil réversible, vous souhaitez goûter aux performances de la gamme Ryzen de quatrième génération tout en profitant d'un design plus léché que celui du Dell Inspiron 14 5000 (vu plus haut), HP pourrait bien avoir ce qu'il vous faut. Un peu plus coûteux, au point d'arriver à l'extrême limite de notre budget fixé à 900 euros maximum, le HP Envy x360 15 (ee0002nf) a lui aussi de beaux arguments à faire valoir.

Avec un format de 15,6 pouces et un écran tactile Full HD capable de basculer autour du clavier pour transformer l'appareil en tablette, le Envy x360 15 est un 2-en-1 aux dimensions généreuses qui pourrait convenir à un usage plus créatif que les autres appareils que nous avons ajouté à ce comparatif. HP n'hésite d'ailleurs pas à mettre en avant cette facette de son produit, compatible avec certains stylet Bluetooth. Ne pensez pas à lui pour un usage professionnel poussé, mais si vous avez la fibre créative il pourrait vous proposer une expérience convaincante pour moins de 1000 euros.

Une connectique un peu juste pour du 15 pouces...

Le Envy x360 15 a par ailleurs pour qualité de profiter d'un design dans l'air du temps, avec un écran aux bordures affinées, un châssis épuré et des lignes d'une sobriété bienvenue. Le clavier est de bonne taille et s'avère confortable grâce à une course assez longue des touches, et le trackpad (qu'on aurait quand même aimé plus grand) est précis. En termes de taille, HP a par ailleurs veillé à conserver un gabarit contenu même si l'on perd fatalement en compacité par rapport à un produit 14 pouces (comptez sur 35,8 x 23 x 1,89 cm). Le poids est pour sa part un peu élevé puisqu'il faut tabler sur 2 kilos tout rond selon HP. Vous l'aurez compris, nous ne sommes clairement pas sur un ultraportable, mais sur une machine déjà un peu plus sédentaire.

Reste que malgré son gabarit de 15 pouces, le Envy x360 15 mise sur une connectique correcte mais sans plus. On doit en effet se satisfaire de 1 port USB Type-C (10 Gbit/s, supportant l'affichage en DisplayPort... pas de Thunderbolt 3 ici, nous sommes sur une machine AMD) ; 2 port USB Type-A (5 Gbit/s) ; 1 lecteur SD ; 1 port HDMI 2.0 et une prise Jack 3,5 mm. Même dynamique sur la connectique qui fait notamment l'impasse sur le Wifi 6 pour un modem Wifi 5 et Bluetooth 5.0. Pas de quoi de quoi sauter au plafond... HP a un train de retard avec cet appareil et c'est assez dommage.

Bonnes performances grâce à AMD et autonomie engageante

Côté performances, nous pourrions reprendre à l'identique les observations que nous avons couché plus haut pour le Lenovo Yoga Slim 7. Le HP Envy x360 15 profite en effet du même processeur et de la même quantité de mémoire vive. On retrouve en effet ici encore le Ryzen 5 4500U et 6 coeurs / 6 threads cadencés entre 2,3 et 4,0 GHz, couplé à 8 Go de RAM (ici sous la forme de deux barrettes de SDRAM DDR4-3200 qu'il sera possible de changer à l'avenir) et à un SSD M.2 de 512 Go.

Avec cette base technologique, il est donc possible de se livrer à de la bureautique et du multimédia dans de très bonnes conditions, tout en faisant un peu de retouche photo et en jouant occasionnellement à des titres peu gourmands grâce aux 6 unités de calcul GPU à 1500 MHz du Ryzen 5 4500U. Sans tabler sur des performances de folie furieuse, vous avez là une très bonne configuration, qui vous permettra de profiter de votre machine dans d'excellentes conditions pour plusieurs années. En matière d'écran, il faut par contre déplorer la luminosité limitée de la dalle IPS choisie par HP. Cette dernière ne dépasse pas les 250 nits, ce qui s'avère assez faiblard. Carton jaune pour le constructeur américain qui est en effet coutumier du fait.

Reste la question de l'autonomie. HP estime qu'elle peut atteindre jusqu'à 11 heures 30. Comptez plutôt deux à trois heures de mois que cette estimation pour être dans les clous par rapport à ce que l'appareil propose vraiment. Cela reste quoi qu'il en soit tout à fait satisfaisant.

L'avis de Clubic :

Nous aurions vraiment aimer pouvoir profiter d'un meilleur écran que celui que HP nous propose ici, mais en l'état le Envy x360 15 propose dans cette version une configuration très équilibrée, basée sur un processeur AMD de dernière génération. Capable d'une belle polyvalence, l'appareil profite également d'un châssis élégant et bien pensé, d'une connectique honnête (sans être exceptionnelle), d'un concept 2-en-1 intéressant et d'une autonomie valable. Autant de points positifs qui permettent à l'appareil, en dépit de ses quelques défauts, d'intégrer notre sélection. Nous apprécions également le soin apporté au clavier de l'engin et son approche créative, revendiquée par HP, qui pourrait séduire certains utilisateurs.

Comment bien choisir son ordinateur portable ?

Quel processeur choisir ?

Avec un budget de 900 euros maximum, trouver un ordinateur équipé d'un bon processeur n'est plus tellement un problème. En tablant sur cette gamme de prix, vous trouverez normalement le plus souvent des Intel Core i5 de 10ème voire 11ème génération, et des puces AMD Ryzen 5 de série 4000. Dans les deux cas, pas d'inquiétude à avoir, vous serez clairement entre de bonnes mains. Ces puces vous permettront en effet de profiter de très bonnes performances en bureautique avancée et en multimédia. Elles vous permettront aussi de vous livrer à un peu de travail créatif en commençant à se montrer à l'aise en retouche photo (point pertinent à condition que l'écran soit capable de suivre en termes de restitution colorimétrique) et en montage vidéo léger. Autrement dit, ces processeurs vous permettront déjà de profiter d'une belle polyvalence.

Pour ce prix, les bonnes affaires existent. Si avez l'opportunité de mettre la main sur des processeurs de 10ème génération Core i7 'Comet Lake' (« U » en 14 nm) ou 'Ice Lake' (« G » en 10 nm), intégrées à des machines lancées en 2019 et proposées en soldes, foncez. Les performances proposées n'en seront dans bien des cas que meilleures. Bien entendu, il conviendra aussi de faire attention à ne pas tomber sur des Core i3 et Ryzen 3, qui nous semblent un brin sous-dimensionnées pour l'utilisation vraiment polyvalente qu'on est en droit d'attendre à ce niveau de prix. En clair, ne vous faites pas avoir : toutes les promotions ne sont pas nécessairement pertinentes !

Quelle quantité de RAM et de stockage ?

En matière de stockage et de quantité de mémoire vive, nos observations sont peu ou prou de même nature. Par rapport à notre comparatif des meilleurs machines à moins de 500 euros, nous pouvons ici compter sur des appareils globalement bien pourvus en matière de SSD (pour le stockage) et de RAM.

La plupart des appareils que vous trouverez dans cette gamme de prix est équipée de 8 Go de mémoire vive en DDR4, et de 256 voire 512 Go de SSD. C'est suffisant dans bien des cas en 2020, alors que les échanges de fichiers de plus en plus avec le cloud et que les services de streaming musicaux et vidéo délestent tout de même grandement nos espaces de stockage.

L'élément principal à prendre en compte sera la question du remplacement. Si dans bien des cas, les appareils proposés en 13 et 14 pouces intègrent de la mémoire vive soudée directement sur la carte mère (et donc impossible à remplacer ou étendre en cas de besoin), certaines machines de 15,6 pouces misent encore sur de bonnes vieilles barrettes à l'ancienne que vous pourrez changer d'ici quelques années si leur capacités commencent à poser problème. Côté SSD on est heureusement mieux lotis, du moins la plupart du temps. Vous trouverez le plus souvent un SSD au format M.2 NVMe très facile à remplacer à condition de s'armer d'un tournevis et de quelques minutes.

Quel format privilégier ?

Vaste question et sujet pour le moins assez simple à traiter puisque tout dépendra comme souvent de vos propres besoins et attentes. Si vous cherchez une machine facile à transporter, dotée d'une belle autonomie et d'un encombrement vraiment réduit, le segment ultraportable est à privilégier. Les gabarits 13,3 et 14 pouces seront alors majoritairement représentés, avec des formant 16:9 dans la plupart des cas et potentiellement 16:10 ou 3:2 sur les appareils un peu plus coûteux. Ces deux derniers formats permettent une meilleure expérience en surf sur le net et en bureautique et de manière générale : les essayer, c'est les adopter, mais ils restent encore assez rares à moins de 900 euros.

Si vous avez plutôt en tête une utilisation sédentaire de votre appareil, vous trouverez de nombreuses machines au format 15,6 pouces dans la gamme de prix qui nous intéresse pour ce comparatif. Leur avantage et d'être bien plus agréable à utiliser sur de longues sessions de travail puisque leurs écrans, mais aussi leurs claviers profitent de dimensions plus généreuses. Ces derniers peuvent aussi compter (du moins souvent) sur une connectique plus complète, axée notamment sur des ports HDMI et USB pleine taille.

En effet, difficile pour les constructeurs de plaider ici le manque de place pour proposer une connectique digne de ce nom. La chose peut paraître anecdotique, mais ne pas avoir besoin de trainer un adaptateur USB Type-C partout avec soi est au bout du compte une véritable bénédiction.

Le concept 2-en-1 : vraiment utile ou un peu gadget ?

Là aussi, tout dépend de ce que vous recherchez comme appareil. L'avantage du concept 2-en-1 est de permettre de retourner la partie clavier d'un ordinateur portable par-delà l'écran pour transformer l'ensemble en ersatz de tablette. Il est aussi possible de retourner le clavier à 90 degrés pour qu'il serve simplement de « pied » à l'écran en lecture vidéo, par exemple. Des usages dispensables, mais que vous trouverez fort sympathiques pour regarder vos séries préférées sur Netflix ou Amazon Prime Vidéo.

Autre intérêt d'un appareil 2-en-1 : sa dimension « créative ». Notez bien les guillemets puisque vous ne trouverez pas à moins de 900 euros une machine équipée d'un écran suffisamment bon pour contenter les professionnels de l'image ou de la photo, ou les utilisateurs les plus pointus. Malgré cela, il est possible de trouver sur ce segment des produits qui sauront prendre en charge un stylet et qui pourront satisfaire les créatifs que nous qualifieront d'occasionnels.

La prise de note ou la réalisation de croquis à main levée est par ailleurs tout à fait envisageable sur des machines 2-en-1. De quoi conférer au final une certaine pertinence au concept, y compris à moins de 900 euros, même si les meilleurs représentants de cette famille d'appareils sont souvent proposés à plus de 1000 euros.

Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits. Nous les testons ou, lorsque ce n'est pas possible, étudions les avis argumentés de sites faisant autorité.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.

Modifié le 02/07/2021 à 14h35
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1
Haut de page