Google va baisser les frais du Play Store à 15% en dessous du million de dollars de revenus

Pierre Crochart
Par Pierre Crochart, Spécialiste smartphone.
Publié le 16 mars 2021 à 16h52
Google Play Store

Un changement de paradigme. Voilà ce que vient de graver dans le marbre Google, qui s’engage à réduire de moitié sa commission sur les revenus générés à partir de son magasin d’applications Android. Du moins sous certaines conditions.

Un changement de politique qui devrait profiter à 99 % des éditeurs d’applications du Play Store selon Google.

L’échéance fixée au 1er juillet 2021

C’est à compter du 1er juillet 2021 que les éditeurs et développeurs d’applications générant moins de 1 million de dollars de revenus annuels sur le Play Store verront la part de Google baisser de moitié. À compter de cette date, l’actuelle commission de 30 % prélevée par Google sur tous les achats réalisés sur son magasin d’applications passera à 15 %. 

Dans le cas où un développeur dépasse ce seuil, Google rétablira sa commission initiale. Mais d’après la firme, cela ne concernerait actuellement que 1 % des éditeurs et développeurs de sa plateforme. 

Une mesure que Google motive par des envies de justice, rapporte The Verge. D’après un porte-parole de l’entreprise, appliquer un taux réduit unique semblait être une approche juste, alignée sur les objectifs de Google d’accompagner des entreprises de toute taille.

Google rejoint Apple mais se montre plus permissive

Google a pris son temps pour s’aligner sur la politique de sa rivale. En effet, Apple a mis en place une mesure similaire sur son App Store en novembre dernier. Mais comme souvent, le diable se cache dans les détails.

The Verge rappelle que le programme d’Apple est régi par un effet cliquet. Dès lors que le plafond d’un million de dollars de revenus est franchi par un développeur au cours d’une année, il ne peut plus bénéficier du taux réduit à 15 % les années suivantes. Même s’il ne dépasse plus jamais ce seuil.

Visiblement, Google est moins stricte sur ce point. Qu’importe l’entreprise, même celles faisant partie des 1 % qui explosent le plafond de revenus tous les ans, le taux est par défaut fixé à 15 % jusqu’à ce que le million soit dépassé. Et ce, pour chaque nouvelle année fiscale.

Des annonces évidemment réjouissantes pour les premiers concernés, mais qui fleurent bon l’opportunisme dans cette période où Apple aussi bien que Google sont sous le feu de nombreux procès leur prêtant des intentions monopolistiques.

Via : The Verge

Pierre Crochart
Par Pierre Crochart
Spécialiste smartphone

Monsieur smartphone et jeux vidéo de Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. J'ai commencé à tester des téléphones dans le Monde d'avant™. Mes domaines d'expertise :

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Procyon92

Il n’y a pas d’effet cliquet chez Apple. L’appréciation se fait sur les 12 mois glissants.
Donc c’est réversible. Et c’est effectif depuis janvier.

MisterDams

Pour des boites autant spécialisées dans la data, c’est quand même violent de faire un seul palier sur cette mécanique… Si je fais 999 999€ en année 1, je paye 150k€ à Google et récupère 850k€, si je gagne 1€ de plus, la commission passe à 300k€, soit 700k€ pour moi.

Alors pour ceux déjà en place évidemment c’est un super avantage, mais pour un acteur qui franchirait la barrière, l’impact économique est compliqué : entre 1M et ~1,15M, il gagne moins d’argent qu’avant. Il doit donc faire une croissance >15% pour revenir à son bénéfice d’origine !

Bombing_Basta

Par contre y’a un gros effet claquos chez Apple qui m’en tient à l’écart. :sweat_smile:

Bombing_Basta

C’est un peut comme les paliers d’impôts sur le revenu… Pour ça que certains réclament un taux progressif, et non par paliers.

MisterDams

Les impôts, c’est le montant au dessus du palier qui est sur-imposé, tu montes moins vite, mais tu descends pas.

mrassol

il trouve que ca pue …

mcbenny

Pas tout à fait… Même si QApple n’applique pas la méthode des impots français où seul ce qui dépasse le seuil est « sur-imposé ».
C’est du glissant chez Apple, donc tant que ton chiffre d’affaire cumulé sur un an est inférieur au million, 15% sur les « nouvelles ventes ». Si le CA vient à dépasser le million glissant, les « nouvelles ventes » sont à 30%. Donc tu gagne moins sur chaque nouvelle vente mais tu ne dois pas plus d’argent non plus.
Ne pas oublier que en régle générale, pour un développeur, les frais occasionnés pour un CA de 50.000 ou pour un CA de 2 millions ne sont pas loins d’étre les mêmes, domc avoir moins de bénéfices ce n’est pas perdre de l’argent.

Vanilla

De toute façon, la plupart des apps qui rapportent le plus d’argent, ne sont pas « vendues » sur l’AppStore, mais sont gratuites et se financent par la publicité (qui est monstrueusement présente ), en particulier pour tous les jeux à destination des enfants. Et je m’étonne d’ailleurs qu’aucune association de protection de l’enfance n’ait encore attaqué, à la fois Google et Apple, mais aussi les nombreux éditeurs qui abusent à fond de la possibilité de mettre autant de pub dans des jeux… c’est une abomination.

Bombing_Basta

Non…
https://support.apple.com/fr-fr/HT207043

Pour éviter tout dommage causé par un liquide, évitez ce qui suit :

  • Exposer un iPhone à de l’eau sous pression ou à des courants rapides, comme lors d’une douche, de la pratique de ski nautique, de wakeboard, de surf ou de Jet Ski, etc.
  • Utiliser votre iPhone dans un sauna ou un hammam
  • Submerger intentionnellement votre iPhone sous de l’eau

Ça serait bête de claquer un claquos à 1200 balles non?

Bombing_Basta

Je ne peux rien pour toi, désolé…