La NASA utilise les données européennes pour étudier l'impact des séismes à Puerto Rico

Eric Bottlaender
Expert espace
14 janvier 2020 à 15h06
0
tremblements de terre Puerto Rico NASA
Déplacements de terrain suite au tremblements de terre. La ville de Ponce est marquée par une étoile.

À la suite d'une séquence intense de tremblements de terre impactant l'île de Puerto Rico, le satellite radar européen Sentinel-1A a survolé le site. L'étude des données met en évidence les déplacements de terrain.

Tremblements à répétition

Passés inaperçus dans une actualité internationale chargée, une impressionnante suite de tremblements de terre a touché l'île de Puerto Rico entre le 5 et le 12 janvier. Après une première série qui a culminé avec une secousse d'une magnitude de 6,4 (échelle de Richter) le 7 janvier, plus d'une dizaine d'autres ont été ressenties. Le Sud de l'île et la ville de Ponce sont particulièrement touchés avec des coupures d'eau et d'électricité importantes. Les conséquences sont amplifiées par le fait que la région se remet encore durement du passage de l'ouragan Maria en 2017, qui a détruit de nombreuses infrastructures et en a fragilisé d'autres.


Réaction rapide

Outre l'urgence concernant les populations, il y a aussi une importance à comprendre scientifiquement le phénomène, pour pouvoir évaluer les dommages sur le terrain, identifier l'origine exacte et les effets de ces séismes. Pour répondre à ces besoins, lors de catastrophes de cette envergure, le « Earth Science Disaster Program » de la NASA a été activé, et les services d'imagerie disponibles dans le monde entier (commerciaux et institutionnels) sont mis à contribution pour fournir des services gratuitement.

Les satellites Copernicus ont donc réagi et un passage du satellite radar Sentinel-1A au-dessus de l'île, le 9 janvier, a permis de comparer les images actuelles avec des relevés du 28 décembre. Un second passage est prévu ce 14 janvier.

Analyser et comprendre

Les équipes scientifiques ont d'ores et déjà pu observer des changements : le sol s'est en effet déplacé jusqu'à 14 centimètres vers le sud-ouest, alors que la séquence de tremblements de terre n'était pas terminée !

Combinées, les données vont permettre de réaliser des analyses très précises, évitant de nombreuses études sur le terrain. En outre, d'autres satellites de la NASA, de l'ESA et même d'entreprises privées (comme ceux de Planet) vont documenter ces événements et aider les autorités. Le concours de ces infrastructures permettra notamment d'étudier les zones sans éclairage public ou sans électricité, et d'identifier toutes les zones fragilisées.

Source : NASA
Modifié le 14/01/2020 à 15h06
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top