La NASA va utiliser un drone pour explorer Mars et trouver des signes de vie

Matthieu Legouge Contributeur
22 mars 2019 à 10h02
0
Lava tube Lofthellir
© SETI

Une vie extra-terrestre pourrait-elle évoluer sous la surface de la planète ? C'est en tout cas ce que la NASA aimerait vérifier à l'aide d'un drone spatial autonome capable d'explorer les grottes martiennes.

En collaboration avec la start-up américaine Astrobotic Technology, l'institut SETI (« Search for Extra-Terrestrial Intelligence ») est parvenu, en quelques minutes seulement, à cartographier la grotte islandaise de Lofthellir, creusée par un tube de lave, et ce sans utiliser de données GPS ni de cartes préchargées.

De la spéléologie sur Mars et sur la Lune

La NASA s'est montrée très intéressée par l'expérience et pourrait avoir recours à la technologie LiDAR (« Light Detection And Ranging ») qui a permis cette prouesse, pour l'exploration de grottes sur la Lune ainsi que sur Mars. Une étude allant dans ce sens sera par ailleurs présentée cette semaine à l'occasion de la 50e conférence annuelle « Lunar and Planetary Science ».

L'utilisation de drones sur notre satellite naturel ou sur la planète rouge permettrait, selon Andrew Horchler, directeur « Future Missions and Technology » chez Astrobotic, de plonger dans des grottes volcaniques afin d'en créer des cartes 3D, mais aussi de chercher des signes d'activité géologique, d'éventuelles traces d'eau ou toute autre signature biologique. Il explique : « Les petits engins spatiaux en vol libre pourraient constituer la plate-forme robotique idéale pour l'exploration des tubes de lave sur la Terre, la Lune et Mars, pour la simple raison qu'ils n'auraient pas besoin d'entrer en contact direct avec les surfaces rugueuses et potentiellement instables trouvées dans ces grottes et tubes de lave ». Et d'ajouter : « Des drones agiles pourraient entrer, cartographier et sortir rapidement des grottes pour envoyer des données sur Terre ».

Des grottes martiennes pourraient-elles accueillir des explorateurs humains ?

Les drones seraient également susceptibles de repérer le terrain sur Mars pour d'hypothétiques explorateurs humains. Un porte-parole du SETI estime par ailleurs que « certaines grottes [...] pourraient être suffisamment froides pour accumuler de la glace d'eau ». Ce qui signifie qu'elles pourraient potentiellement renfermer des ressources indispensables pour de futures missions. En outre, toujours selon ce membre du SETI il s'agirait également « d'une occasion excitante de rechercher des signes de vie » que ce soit sur la Lune ou sur Mars.

Toutefois, bien que cette technologie vienne de faire ses preuves sur Terre, il faudra encore quelques ajustements avant de pouvoir l'utiliser dans des environnements lunaire et martien qui possèdent des atmosphères rares, voire quasiment inexistantes. Les drones pourraient alors être équipés de propulseurs plutôt que d'hélices pour pouvoir se déplacer.
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top