Pour la NASA, l'avenir des lunettes à réalité augmentée se trouve dans l'espace

12 mars 2015 à 12h02
0
Si la réalité augmentée peine à trouver sa place sur Terre, la situation pourrait être différente dans l'espace. En effet, la NASA a l'intention de se pencher sur l'usage de cette technologie pour aider les astronautes dans leurs missions.

Les Google Glass n'ont visiblement pas convaincu les technophiles, mais leur héritage pourrait servir dans l'espace. La NASA a annoncé une collaboration avec le designer et développeur Ralph Ostherhout, dont l'entreprise basée à San Francisco travaille sur des lunettes à réalité augmentée. L'objectif du partenariat : étudier les différentes manières dont cette technologie pourrait servir à faciliter le travail des astronautes durant leurs missions.

Parmi les usages envisagés, on trouve notamment l'affichage des check lists sur l'écran des lunettes, un support guidé par une télé-présence, ou encore, la possibilité de superposer des marqueurs numériques sur les machines ou le matériel, sans perturber l'astronaute qui n'aurait rien d'autre à faire que se concentrer sur son travail. Des fonctionnalités qui sont décrites comme de la « réalité assistée » : elles pourraient faciliter la vie des astronautes, qui ne peuvent pas toujours utiliser d'ordinateurs lorsqu'ils sont en apesanteur.

0320000007949593-photo-nasa-r-alit-augment-e.jpg

« Dans la mesure où le papier est de plus en plus remplacé par des directives électroniques, il y a un besoin en matière de nouveaux outils permettant de répondre aux évolutions permanentes » estime Lauri Hansen, responsable de l'ingénierie au centre spatial Johnson de la NASA.

Des expériences vont être réalisées à l'aide des lunettes développées par l'Osterhout Design Group, et qui peuvent fonctionner de manière autonome à tout terminal portable. Une fois devant les yeux, elles permettent d'afficher l'équivalent d'un écran de 55 pouces avec une définition de 720p, le tout en 3D. Un capteur de 5 mégapixels est également de la partie, tout comme un processeur Qualcomm Snapdragon 805.

Ces lunettes ne sont pas nouvelles, et sont notamment déjà testées par l'armée américaine. Le premier modèle n'est pas destiné au grand public, et chaque paire coûte la bagatelle de 5000 dollars... Le futur a un prix !

0320000007949591-photo-nasa-r-alit-augment-e.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iTunes et App Store réouvrent après une panne de 12 heures
Eyefi Mobi Pro : déchargez votre appareil photo sans fil, y compris en RAW
Google arrête la commercialisation du Nexus 5
USB Type-C : ce qu'il faut savoir, les confusions à éviter
SteamOS accueille 1000 jeux sous Linux
Google Safe Browsing s'attaque désormais aux logiciels indésirables
Free - Google, un accord réellement gagnant-gagnant ?
Taphobos, l'expérience d'être enterré vivant façon réalité virtuelle
Le premier smartphone VAIO fera-t-il de l'ombre à Sony ?
Carte mémoire : Lexar établit un nouveau record à 510 Mo/s
Haut de page