Le rover Perseverance a synthétisé de l'oxygène sur Mars

22 avril 2021 à 18h43
11
© Nasa

Nouvel exploit pour Perseverance . Le rover, dont le drone Ingenuity a réussi son premier vol extraterrestre, a produit le 20 avril dernier de l’oxygène sur Mars .

Une prouesse, qui pourrait à terme faciliter les missions d'équipes humaines sur la planète rouge.

5 grammes d’oxygène produits en 30 minutes

Cet exploit, on le doit à « Moxie », pour « Mars Oxygen In-Situ Resource Utilization Experiment », une expérience martienne de production d’oxygène à partir de l’utilisation des ressources in situ, donc. Un petit cube, qui peut faire penser à un Cubsat en à peine plus gros, avec ses 24 x 24 x 31 cm de côté et son poids de 17 kilogrammes.

Fonctionnement de Moxie © MIT

Développé par le Massachusetts Institute of Technology (MIT), Moxie a été fabriqué avec des matériaux lui permettant notamment de résister à des températures de 800 °C. Une fine couche dorée lui permet en outre de ne pas endommager le rover par ses émissions de chaleur.

Situé à l’avant droit de Perseverance, Moxie se comporte un peu comme une plante. Il « respire » l’air ambiant de Mars, composé à 96 % de CO2, et utilise ensuite un procédé électrique et chimique pour scinder les molécules de CO2 aspirées. C'est ce qui lui permet de produire de l’oxygène d’un coté et du monoxyde de carbone de l’autre.

Lors de l’expérience, Moxie a fonctionné pendant 30 minutes, au cours desquelles il a réussi à produire 5 grammes d'oxygène, soit la consommation moyenne d’un être humain pendant 10 minutes.   

Objectif 1 kg d'oxygène par heure ?

Pour le moment, Moxie ne peut produire que 10 grammes d'oxygène par heure, au lieu d'1 kg sur la même durée, une capacité nécessaire pour envisager l'arrivée des premières équipes sur la planète rouge. Néanmoins, cette expérience valide la théorie selon laquelle la production d'oxygène sur place est primordiale, et à privilégier à l'embarquement d'un réservoir de plusieurs tonnes d'oxygène depuis la Terre. D’après la NASA, dans l'éventualité d'une mission humaine sur la planète rouge, il faudrait notamment prévoir environ 25 tonnes d'oxygène, juste pour le décollage de quatre astronautes depuis Mars.

En permettant la production d'oxygène, une machine comme Moxie éviterait par exemple d’avoir à creuser sous la glace pour fabriquer de l'oxygène par électrolyse. La NASA espère désormais que de prochaines expérimentation pourront transformer l'essai et préparer effectivement le terrain en vue d'une exploration humaine de Mars.

Source : France Info

Modifié le 23/04/2021 à 11h29
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Lastpass : que vaut cette solution de gestion de mots de passe automatique ?
Compteurs Linky : la CNIL met fin à la mise en demeure qui visait l'entreprise Engie
Metro Exodus : la mise à niveau PS5 / Xbox Series X|S arrive le 18 juin
Google Docs et Slides s’ouvrent à votre bibliothèque Adobe Creative Cloud
Les meilleures applications pour faire de votre iPad un ordinateur
Comment protéger un dossier par mot de passe sous Windows et macOS ?
Galaxy Tab A7 : Où acheter la tablette tactile de Samsung au meilleur prix ?
Avis RED by SFR : est-ce le meilleur forfait mobile sans engagement ?
Comment Shadow s'est retrouvé supprimé de l'App Store, pris entre Apple et l'xCloud de Microsoft
Bon plan VPN : Dernières heures pour la promo sur l'abonnement NordVPN à -68%
Haut de page