Les membres de la Space Force américaine seront baptisés les "Gardiens"

23 décembre 2020 à 15h00
7

Créée il y a tout juste un an, la United States Space Force (USSF), plus
jeune organisation militaire américaine, est destinée à la conduite d'opérations militaires dans l'espace. Problème : ses membres n'avaient pas de nom officiel. Ils seront désormais nommés les « Gardiens » – et ce n'est pas une référence aux films de l'univers Marvel.

En parallèle, le premier astronaute officiel de la Space Force a été nommé. Il s'agit de Michael Hopkins, un colonel qui a servi 27 ans dans l'US Air Force et se trouve actuellement dans la Station spatiale internationale.

Les « Gardiens », mais pas de la galaxie

L'United States Space Force a été créée officiellement le 20 décembre
2019. Il s'agit de la sixième branche de l'armée américaine. Encore dépendante de l'Air Force, elle vise à militariser le domaine spatial, ce qui était déjà partiellement le cas. Au cours de l'année écoulée, l'USSF a fait parler d'elle à plusieurs reprises dans la presse, par exemple en recrutant pas moins de 2 400 salariés au cours de l'été ou en se dotant de sa première arme offensive, nommée CCS, qui est capable d'interrompre momentanément les communications de satellites ennemis.

Sauf que les soldats de la Space Force n'avaient, jusqu'à maintenant, pas
de nom défini, comme les soldats de la Navy sont nommés sailors. Dans un communiqué de la Maison Blanche publié ce 18 décembre, le vice-président Mike Pense a annoncé qu'ils seraient nommés « Gardiens ». Un choix réalisé après « un an de réflexion » pour trouver un nom « non discriminatoire sur le genre, distinct et orienté vers le futur des forces armées » écrivait alors l'USSF dans un communiqué.

Si l'on pense immédiatement au film Les Gardiens de la Galaxie de Marvel, la Maison Blanche explique que ce nom tire ses racines « dans l'histoire des opérations spatiales » et notamment la devise originale du commandement spatial de l'Armée de l'air en 1983 : « Guardians of the High Frontier ». Quoi qu'il en soit, le nom n'a visiblement pas convenu à James Gunn, réalisateur des deux films de Marvel, qui a demandé sur Twitter qu'on « arrête cet abruti » en parlant de Mike Pence.

Michael Hopkins, premier astronaute de la Space Force

Le colonel Michael Hopkins, qui se trouve à bord de la Station spatiale
internationale depuis le 17 novembre depuis une capsule Crew Dragon, a été nommé premier astronaute officiel de cette Space Force. Âgé de 51 ans, ayant servi dans l'armée de l'Air durant 27 ans, il s'était porté volontaire pour être transféré dans cette nouvelle branche.

Le 18 décembre, son intronisation dans l'USSF s'est déroulée grâce à
une liaison vidéo en direct entre l'ISS et la Terre. Il a alors prêté le serment traditionnel aux accents très… américains : « Moi, Michael Scott Hopkins, ayant été nommé colonel de la Force Spatiale américaine, je porte solennellement le témoignage que je soutiendrai et défendrai la Constitution des États-Unis contre tous les ennemis, étrangers et nationaux, que je serai sincère et fidèle à cette Constitution. »

Modifié le 23/12/2020 à 15h50
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
7
8
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces laptop
Soldes d'hiver : dates, bons plans et promotions, tout savoir de l'édition 2021
GameStop retrouve des couleurs, comme jamais depuis 5 ans !
L'énergie nucléaire est l'avenir de l'exploration spatiale, d'après Rolls-Royce et l’Agence spatiale du Royaume-Uni
Apple va produire le biopic sur Napoléon de Ridley Scott
Rétrospective : le grand bilan spatial de 2020
Fraichement annoncé, le Samsung Galaxy S21 est déjà en précommande
Bill Gates devient le plus grand exploitant agricole privé des États-Unis
Rechargez rapidement votre smartphone avec cette batterie externe Belkin à moins de 25€
RED by SFR : le forfait BIG RED 200 Go à prix choc se termine ce soir à minuit !
Haut de page