La Space Force récupère 2 400 salariés dans les effectifs Air Force

28 juillet 2020 à 10h50
0

La Space Force s’agrandit. La sixième branche de l’armée américaine a en effet annoncé l’arrivée de plus de 2 400 nouveaux salariés issus de l’Air Force à partir de septembre. 

Largement plébiscitée par Donald Trump, l’US Space Force a été officialisée au mois de décembre 2019. Visant à faire du spatial un domaine militarisé, ce qui est déjà en partie le cas, elle a aussi été créée pour répondre aux supposées menaces que représentent la Chine et la Russie dans ce secteur.

2 410 employés qui travaillaient déjà dans le spatial

La nouvelle a été révélée dans un communiqué de presse publié le 16 juillet dernier. Celui-ci annonce le transfert de 2 410 employés depuis l’Air Force à la Space Force. Pas moins de 8 500 personnes s’étaient portées volontaires, mais celles qui ont été choisies faisaient d’ores et déjà carrière dans des opérations liées au spatial.

Pour rappel, la Force spatiale américaine est pour l’instant dépendante du Département de l’Air Force mais vise à s’en détacher à l’avenir. « C’est un moment historique et passionnant pour ces opérateurs spatiaux qui seront parmi les premiers à rejoindre la Space Force », a déclaré le lieutenant général et vice-commandant de la force spatiale américaine, David D. Thompson. « Chacun d’entre eux a l’importante responsabilité d’apporter des idées audacieuses dans le but de façonner la Space Force en un service du XXIe siècle », a-t-il continué. 

Plus de 16 000 militaires et civils avaient déjà été assignés à la Force spatiale, tandis que les 2 410 nouveaux venus commenceront à y être transférés dès le 1er septembre.

Déjà des tensions

Parodiée dans une série Netflix, l’US Space Force a débuté ses missions peu de temps après son officialisation. Au mois d’avril dernier, elle s’est dotée de sa première arme offensive ; un système capable de stopper momentanément les communications par satellite d’un ennemi. Un mois plus tard, elle a signé un chèque de plus de 2 milliards de dollars pour la conception de deux satellites détecteurs de missiles. 

Les États-Unis ne sont pas les seuls à développer des instruments militaires spatiaux. La Russie est par exemple accusée par les Américains d’avoir testé une nouvelle arme anti-satellite sans en prévenir les autres puissances spatiales. Il faut dire que les Russes voient d’un mauvais œil la création de l’US Space Force, de même que les ambitions très nationalistes des États-Unis dans domaine spatial. 

Quoi qu'il en soit la militarisation de l’espace est bel et bien en marche…

Sources : UPI, US Space Force

6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
scroll top