Netflix plus forte que l'armée américaine ? La plateforme détient le terme déposé "Space Force"

09 juin 2020 à 14h39
3
Space Force série
© Netflix

À la fin du mois de mai, Netflix sortait Space Force, sa nouvelle série, satire de la sixième branche de l’armée américaine… Or, il se pourrait bien que les deux entités se retrouve en conflit, sous fond de copyright, préviennent des experts légaux. 

D’après The Hollywood Reporter, un certain Donald Trump risque même de s’en mêler.

Netflix prend de court le gouvernement américain

En effet, le président américain était le premier à suggérer la création d’une force de l’espace au sein de l’armée de son pays. Il a obtenu gain de cause au mois de décembre 2019 avec l’officialisation de la Space Force en tant que sixième branche de l’armée des États-Unis. 

Le créateur de la cultissime série The Office en a donc profité pour collaborer à nouveau avec Steve Carell sur un nouveau show produit par Netflix et baptisé Space Force.

Or, le média spécialisé rapporte que la plateforme de streaming a pris de court le gouvernement américain en déposant la marque « Space Force » dans des pays du monde entier dès le début de l’année 2019. L'appellation est désormais reconnue comme telle et propriété de Netflix, aux États-Unis, en Europe, en Australie et même au Mexique. 

Pour ce qui est de la « vraie » Space Force, son nom de domaine a été soumis à validation, et est encore en attente d’autorisation, outre-Atlantique… 

Le conflit pourrait naître de la vente de produits de merchandising

Si l'anecdote ne semble pas conflictuelle pour le moment, une véritable guerre légale pourrait être lancée concernant la vente de produits tels que des t-shirts ou des tasses. Des cas similaires se sont déjà produits par le passé, sans engendrer de réel affrontement. La série JAG, par exemple, dont le nom est l’acronyme de la branche juridique de l’armée américaine, n’a jamais été inquiétée par le gouvernement alors que Paramount Pictures avait également déposé le nom de la marque. 

En 2007 néanmoins, le Département de la Défense a annoncé la création d’un bureau des marques pour tout ce qui concerne l’armée. Pour l’instant, la Space Force assure qu’aucun conflit n’existe entre elle et Netflix, mais la paix pourrait être de courte durée. 

Donald Trump tient en effet beaucoup à la Space Force, et il pourrait bientôt avoir son mot à dire sur ce litige, estime Ed Timberlake, un avocat américain spécialisé en marques et en copyright : « Ici, la branche est si nouvelle, la branche exécutive si commercialisée et le commandant en chef tellement en quête d’attention, que je ne suis pas sûr de ce à quoi nous pouvons vraiment nous attendre ».

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Maga83
Netflix ne risque pas grand chose.<br /> Et le pompage éhonté du logo de la Space Force, on en parle ?<br /> 1960×1225 138 KB<br /> La famille Roddenberry et ses avocats vont s’en donner à cœur joie.
TotO
«&nbsp;Space Force&nbsp;» dans une série et «&nbsp;US Space Force&nbsp;» pour la défense… Deux noms et deux activités différentes.
kaks56
le droit des marques est un tantinet plus compliqué que cela !
TotO
Ou pas… Apple, Apple…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Switch : un stylet pour peindre et dessiner sur la console explose son crowdfunding
Tesla : une nouvelle Gigafactory serait en prévision, au Royaume-Uni cette fois
Metal Slug doublement de retour en 2020
Samsung se tourne vers Corning pour développer le verre de ses smartphones pliables
Bars et restaurants : finies les cartes, grâce au dôme intelligent et QR code de cette start-up française
Sonos S2 est disponible : comment profiter de la mise à jour ?
Les comptes vérifiés bientôt de retour sur Twitter ? L'entreprise y travaille
Far Cry 6 devrait se dévoiler le 12 juillet avant une sortie en 2021
Xiaomi planche sur un téléphone doté de 16 Go de RAM
HP dévoile son nouveau Chromebook x360 premium de 14 pouces
Haut de page