La NASA propose de racheter des échantillons lunaires à des entreprises privées

18 septembre 2020 à 17h34
7
lune

La NASA a annoncé sur son site le lancement d'un appel d'offres auprès d'entreprises privées, pour collecter des échantillons de roches lunaires. L'agence spatiale est prête à débourser jusqu'à 25 000 dollars
pour ces échantillons.

Cet appel d'offre, notamment posté sur Twitter par Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, pourrait aboutir à la première transaction de ressources extra-terrestre de l'histoire.

Jusqu'à 25 000 dollars pour 500 grammes de roches lunaires

Dans un article de blog publié sur le site de la NASA, Jim Bridenstine explique que cet appel d'offre est lancé dans la prolongation du programme Artemis, qui doit conduire un homme et une femme vers la Lune pour 2024.

Le principe du contrat serait le suivant : l'une ou les entreprises (américaines ou internationales) sélectionnées prélèveront des échantillons qui resteront sur place, sur la Lune. « Si elles peuvent stocker les échantillons dans un conteneur approprié et envoyer les images et les données à la NASA pour prouver que ces échantillons ont été collectés et peuvent être transportées sur Terre, la NASA paiera l'entreprise entre 15 000 et 25 000 dollars », explique l'article de la NASA .

Par « échantillons », la NASA évoque entre 50 et 500 grammes de régolite lunaire, disponible à la surface. Les sommes promises seront versées en plusieurs temps : 10 % de la somme après la sélection, 10 % de la somme au moment du lancement de la mission et 80 % de la somme à la récupération des données.

La NASA, seule propriétaire des échantillons

L'agence, qui ne précise pas pour quelles recherches sera utilisée la roche lunaire, ne détermine pas non plus comment elle récupérerait ces échantillons. « L'agence déterminera la méthode de récupération du régolite lunaire transféré à une date ultérieure », indique la NASA.

Du reste, la NASA précise qu'elle sera seule « propriétaire » des matériaux lunaires, soulevant quelques questions. En effet, depuis 1967 et selon le Traité de l'espace, les pays ne peuvent s'approprier un espace extra-atmosphérique. Néanmoins, les Etats-Unis souhaitant encourager l'exploitation des ressources spatiales, à l'image du décret signé par Donald Trump en avril dernier , le pays soutient l'idée selon laquelle si une entité (entreprise, agence, pays…) peut extraire une matière de l'espace, cette matière lui appartient.

Notons qu'avec cet appel d'offre, le commerce des ressources minières de la Lune pourrait nécessiter cadre juridique plus défini.

Source : NASA , The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
TotO
Qu’ils proposent d’acheter des échantillons lunaires retrouvés sur terre est une chose ; Aller transformer la Lune en mine d’or en est une autre…<br /> Doit-on autoriser cela ?
Vanilla
25000 dollars c’est une plaisanterie LOL, rien que le voyage terre lune coûte immensément plus cher que ça… ils vont sefaire refiler des cailloux bretons oui mdr
cirdan
Le titre ne correspond au contenu de l’article, puisqu’il est précisé que les entreprises sélectionnées laisseront les échantillons sur place et que ce sera à la NASA de les rapatrier sur terre.
cirdan
Déjà. Et comme s’il y avait beaucoup d’entreprises capables d’aller sur la lune récolter des échantillons de roches pour ensuite les refourguer à prix cassé à la NASA.<br /> Cet article est bizarre, il doit manquer des choses.
Floooo63
Je ne comprends vraiment pas l’intérêt de cet appel d’offre.<br /> Aucune entreprise ne peut aller sur la Lune et gagner de l’argent avec un prix de rachat des échantillons aussi faible…
PierreKaiL
ça parait dingue d’avoir parcouru 36km en jeep sur la lune et de ne pas avoir pensé à ramener plusieurs kilo de roche lunaire ou suffisamment pour ne pas avoir à en acheter par la suite… Mais bon…
sami_higue
Je pensais que les usa étaient allé sur la lune, c’est si difficile d’y aller ? Bizarre bizarre…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Xiaomi Mi 10T et Mi 10T Pro : une configuration musclée mais un tarif en sensible hausse
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
Porsche pourrait produire une Panamera électrique en parallèle de la Taycan
Pour la rentrée il y a du nouveau chez NordVPN !
Borderland 3 : sur PS5 et Xbox Series X, une mise à jour et un mode quatre joueurs en écran partagé
Samsung présentera le Galaxy S20 Fan Edition le 23 septembre
Google annonce la version Go d'Android 11 pour les smartphones avec 2 Go de RAM
Accusé d'être bâti sur un mensonge, le constructeur Nikola est dans la tourmente
La version Android d'Apple Music mentionne
ByteDance ne vendra pas TikTok US à Microsoft ! Oracle tient désormais la corde
Haut de page