Amsterdam teste un système qui ralentit les vélos électriques sur certaines routes

27 février 2020 à 16h32
0
Vélo ville_cropped_1429x900

Le dispositif va être appliqué aux abords de l'aéroport Schiphol. Si les essais sont concluants, la municipalité d'Amsterdam compte bien le déployer en centre-ville afin de renforcer la sécurité des cyclistes roulant dans la capitale.

Les employés de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol vont pouvoir dans très peu de temps utiliser des « speed pedelecs » ou « s-pedelecs », des vélos électriques de dernière génération capables de gérer automatiquement leur vitesse maximale en fonction de leur position.


Un vélo connecté qui adapte son allure à l'entrée de l'aéroport

Ces engins peuvent atteindre une vitesse de pointe de 45 km/h mais peuvent être dangereux lorsque les usagers arrivent à destination, dans des zones à la circulation dense.

Les nouveaux modèles bientôt mis en circulation possèderont un assistant intelligent de vitesse (ISA) qui adaptera l'allure du vélo et le fera ralentir par exemple lorsque l'utilisateur souhaite s'insérer sur une piste cyclable. La zone autour de l'aéroport a été entièrement cartographiée afin de délimiter les zones à vitesse réduite. Un GPS intégré permet à l'ISA de connaître la position du vélo en temps réel.

Les responsables du projet évoquent également la possibilité de gérer les feux tricolores pour garantir aux cyclistes un trajet sans aucun arrêt à un feu rouge. Ces derniers pourraient également être alertés d'un embouteillage sur leur trajet grâce à leur guidon qui vibrera pour leur indiquer de modifier leur itinéraire.


Des initiatives pour encourager le transport à vélo tout en garantissant la sécurité des cyclistes

Toutes ces initiatives ont pour but d'encourager les employés de Schiphol à venir au travail à vélo plutôt qu'en voiture, afin de réduire la circulation autour de l'aéroport. Si les Néerlandais sont traditionnellement portés sur le vélo pour leurs déplacements, seuls 4 000 salariés sur les 66 000 au total l'utilisent pour venir à l'aéroport.

Un programme de location de s-pedelec, soutenu par le gouvernement, est aussi en place depuis le mois de janvier à un tarif de sept euros par mois contre 3 000 euros à l'achat.

Si les tests sont concluants, cette technologie sera déployée sur les routes d'Amsterdam. Il pourra permettre aux utilisateurs d'accéder rapidement à la capitale et de s'insérer facilement sur les pistes cyclables en centre-ville en réduisant leur vitesse automatiquement à leur approche et d'éviter les accidents.

Source : The Verge
Modifié le 27/02/2020 à 16h43
16
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top