Harley-Davidson : on en sait plus sur ses futurs vélos électriques

23 octobre 2019 à 18h21
1
Vélos électriques Harley-Davidson

Une source citée par Electrek nous en apprend davantage au sujet des futurs vélos électriques d'Harley-Davidson, présentés pour la première fois en août 2019. Un nom de marque aurait même été déposé.

La fin du mois d'août 2019 a été marquée par une présentation pour le moins atypique de la part d'Harley-Davidson. Le célèbre constructeur de motos avait en effet levé le voile sur trois prototypes de vélos électriques à l'occasion de l'événement Annual Dealer Meeting. Ce message fort reflétait ainsi les ambitions de la marque américaine en matière de mobilité électrique, dont la LiveWire constitue la toute première étape de sa stratégie.

H-D, un prix à payer

Alors qu'aucune nouvelle information au sujet des deux-roues susmentionnés n'a été communiquée au cours des derniers mois, une source interne visiblement encline à transmettre de nouveaux éléments à Electrek a brisé ce silence médiatique. La source en question : un employé d'un concessionnaire de la marque d'outre-Atlantique, relayant un haut placé du conseil consultatif des concessionnaires.

Ainsi apprend-on la grille tarifaire de ces futurs bolides électrifiés : entre 2 500 et 5 000 dollars. Autrement dit, seuls les plus fortunés pourront se permettre de mettre la main à la poche, que ce soit aux États-Unis et en Europe. Car oui, H-D compte pénétrer le marché du Vieux Continent en préparant des versions zéro émission en conformité avec les lois en vigueur, à savoir un moteur de 250 watts au maximum.


2020 dans le viseur

Comme l'indique Electrek, le média Motorcycle a quant à lui repéré la présence d'un nom de marque pour le moins suspect déposé auprès du Bureau américain des brevets et des marques de commerce, le 15 octobre 2019 : Rude Boy, lié à un vélo électrique.


Enfin, la multinationale compterait introduire ses produits dans le courant de l'année 2020. Si tel est le cas, Harley-Davidson ne devrait pas tarder à en dévoiler davantage à leur sujet.

Source : Electrek
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Aloyse57
Comme la plupart des vélos nord-américains (j’y vis) : pas de garde-boues, pas d’éclairage, pas de réflecteurs, pas de porte-bagages, ni de porte-gourde. Et souvent, il n’y a même pas d’emplacements prévus pour fixer ces accessoires.<br /> Ne dites pas que ce sont des VTT, il n’y a pas le moindre amortisseur, ce qui est un minimum pour un vélo de ce poids !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Huawei : plus de 200 millions de mobiles vendus en 2019, le constructeur est en avance
Zones blanches : seulement trois nouvelles antennes depuis deux ans... des centaines
Dying Light : Techland tease un crossover avec Left 4 Dead
Samsung commence a déployer le correctif pour le capteur d’empreintes du S10
Lime : « On assiste à une normalisation des trottinettes électriques » (Arthur-Louis Jacquier)
La néobanque Revolut signe un partenariat avec Mastercard et vise le marché américain
Tokyo Motor Show : La voiture autonome xAuto de Mitsubishi s'expose
Pack Astérix & Obélix : le film le domaine des dieux et le jeu Astérix & Obélix XXL 2 PS4 à 19,99€
Profitez des cartes microSD SanDisk à prix réduit chez Amazon
Haut de page