Les trottinettes électriques causeraient 20 blessures pour 100 000 trajets, selon une étude

Alexandre Boero Contributeur
04 mai 2019 à 11h31
0
Lime trottinette électrique

Certes ciblée sur une seule ville, l'étude pointe la dangerosité du mode de mobilité électrique urbaine et la gravité des blessures liées à ce dernier.

Comme tout phénomène en ce monde, les trottinettes électriques ont leurs limites. La première - et la plus importante - étant le risque qu'elles font encourir à leurs nombreux utilisateurs, mais aussi aux badauds : celui de se blesser. En ce sens, le département de la santé et des services sociaux du comté d'Austin au Texas (Austin Public Health) s'est intéressé aux blessures liées aux trottinettes électriques dans une étude d'ampleur, menée en collaboration avec les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

936 110 trajets passés au crible

Le rapport en question porte sur des résultats captés entre le 5 septembre et le 30 novembre 2018. Au total, les auteurs de l'étude, qui n'ont pas fait les choses à moitié, ont relevé 182 333 heures d'utilisation pour 936 110 trajets et 1,43 million de kilomètres avalés sur une trottinette électrique.

L'équipe de recherche note un taux de 20 personnes blessées tous les 100 000 trajets. Il ressort en effet de l'étude que 271 personnes ont potentiellement été blessées sur la période, parmi lesquelles 190 utilisateurs directement. Les membres du département de la santé d'Austin ont pu interroger 125 de ces blessés et précisent qu'un seul d'entre eux portait un casque au moment du choc.

L'absence de port de casque, facteur aggravant

Près de la moitié des utilisateurs accidentés (48 %) ont d'ailleurs été touchés à la tête, entraînant fractures ou écorchures. 15 % ont même subi des lésions cérébrales traumatiques, des chiffres qui auraient été bien inférieurs en cas de port du casque. « Ces blessures auraient pu être évitées », affirme le rapport.

« Des études ont montré que les cyclistes réduisent le risque de blessures à la tête et au cerveau en portant un casque. Le port du casque pourrait également réduire le risque de blessures à la tête et au cerveau en cas de collision avec un scooter électrique », ont relevé les chercheurs.

Une grande partie des blessés a subi des blessures importantes

Plus largement, 80 des 190 des voyageurs touchés ont été grièvement blessés. 84 % d'entre eux ont eu à déplorer une fracture osseuse et 45 % des lésions nerveuses, ligamentaires ou tendineuses. 8 % ont tout de même été contraints d'être hospitalisés pendant au moins 48 heures, 5 % ont constaté de graves saignements et 1 % a eu un organe touché.

70 % des voyageurs ont subi des blessures aux membres supérieurs (mains, bras, poignets, épaules), 55 % aux membres inférieurs (pieds, chevilles, genoux, jambes) et 18 % au thorax et à l'abdomen.

Novices ou habitués : personne n'est épargné

Le profil des blessés est aussi intéressant à étudier. 55 % des 190 utilisateurs touchés étaient des hommes, et 48 % figuraient dans la tranche d'âge des 18-29 ans. 33 % des utilisateurs interrogés blessés vivaient leur première fois sur une trottinette électrique.

Mais les plus « expérimentés » ne sont pas à l'abri pour autant, contrairement aux idées reçues. 30 % se targuaient d'avoir effectué entre 1 et 9 voyages, et plus de 21 % être entre 10 et 29 trajets.

8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top