Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces

Alexandre Boero Contributeur
24 avril 2019 à 18h44
0
Trottinette Lime
bakdc / Shutterstock.com

Plusieurs trottinettes électriques ont été retirées de Brisbane par la société. Cibles de hackers, elles étaient étrangement bavardes et un peu trop familières.

Quand les trottinettes électriques deviennent folles... Tout est venu d'une vidéo postée sur YouTube, reprise depuis par plusieurs médias australiens et par le site Gizmodo. Prenons la direction de Brisbane où, en début de semaine, des utilisateurs de trottinettes Lime ont eu la surprise d'être accueillis d'une drôle de manière en prenant possession de leur engin.

Le chant des trottinettes


On aurait pu appeler cela « le chant des trottinettes. » L'internaute Taddy Dobbins, qui a publié une vidéo de son expérience sur YouTube, a dû faire face à une voix qui s'adressait à lui (indirectement) via la trottinette, entre phrases incompréhensibles et demandes assez cocasses, dirons-nous.

On vous offre la version un peu censurée de la phrase balancée au passager de la trottinette lorsqu'il relie celle-ci à son mobile : « Ok, faisons ça : si tu veux me monter dessus, alors tire-moi les cheveux, d'accord ? »



Si l'utilisateur semble s'en amuser, il ne tarde pas à comprendre que quelqu'un a pris possession de sa trottinette, mais pas uniquement, puisque plusieurs autres trottinettes Lime réparties dans la ville australienne de Brisbane ont également pris la parole. Sur plusieurs vidéos, on entend même des voix émettant depuis plusieurs trottinettes en même temps, alignées au même endroit. Plus étonnant, une trottinette qui s'offusque de voir la balade avec son hôte se terminer et lui demande : « Non, où vas-tu ? ».



Une exposition grandissante des actes de piratage


Du côté de Lime, on ne s'amuse évidemment pas de ce piratage, aussi « gentil » soit-il : « Nous sommes conscients que les fichiers audio de huit trottinettes Lime à Brisbane ont été modifiés par des pirates, enregistrant des discours inappropriés et offensants sur le fichier existant », a déclaré au Brisbane Times Nelson Savanh, Responsable des affaires publiques chez Lime. « Ce n'est ni drôle, ni intelligent », a-t-il ajouté.

Car au-delà de la supercherie, l'on redoute sans doute du côté de Lime et des autres exploitants de trottinettes que des failles puissent être exploitées pour procéder à des attaques plus nocives, touchant aux coordonnées des utilisateurs ou bien directement à la machine. Des chercheurs issus de la société Zimperium ont ainsi pu faire accélérer puis freiner une trottinette (qui n'était pas une Lime) située à plus de 300 mètres de leur position, en passant par une application compatible Bluetooth.



6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top