Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018

19 avril 2019 à 20h00
7
Uber vélo électrique

Selon un rapport de l'Union Sport et cycles, les vélos à assistance électrique (VAE) ont représenté en 2018 près de 40 % des ventes de vélos en valeur en France.

Alors que le secteur des cycles accuse une légère baisse du nombre des ventes pour 2018, le vélo électrique, lui, tire son épingle du jeu : le nombre de VAE vendus en France ne cesse en effet d'augmenter. Pour l'année 2018, on compte ainsi quelque 338 000 vélos électriques vendus, soit une augmentation de 21 % par rapport à l'année précédente. Les VAE représentent à ce jour 13 % du volume des vente du secteur cycles.

Un prix moyen à 1 585 € par vélo

Le chiffre d'affaires des ventes de VAE est, lui aussi, en nette augmentation : l'an dernier, il s'élevait à 535 millions d'euros, soit 40 % des ventes effectuées dans le secteur, en valeur.

Ceci s'explique notamment par le prix moyen d'un VAE, qui se vend aux alentours de 1 585 €, en légère augmentation (0,5 %) par rapport à 2017, bien au-dessus d'un vélo classique.

ventes VAE 2018

Des ventes en hausse malgré la disparition de certaines aides

En 2017 déjà, les ventes de vélos électriques s'élevaient à 278 000 unités. Rappelons qu'à cette époque et ce jusqu'au 31 janvier 2018, un particulier pouvait bénéficier d'une aide financière de l'État pour l'achat d'un VAE allant jusqu'à 200 € par équipement. Pour bénéficier d'une prime à l'achat, il faut désormais se tourner vers les communes ou les métropoles.

La France est le 3e pays européen en termes de ventes de vélos électriques, derrière les Pays-Bas et l'Allemagne qui, on le sait, sont les champions incontestés en la matière.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
Cybercafe_Mohamamed_Chaari
Un vélo dans le coffre de chaque voiture ! C’est un moyen pratique et efficace pour diminuer la pollution et améliorer la santé publique. On devrait, peut-être, avoir une loi qui encourage ou oblige les constructeurs de voitures à appliquer cette petite proposition.
louchi
C’est bien, bientôt l’assistance totale, la téléportation, on va finir comme dans wall-e.
Winpoks
Faut voir la clientèle qui prend de l’électrique pour de l’utilitaire, ce ne sont généralement pas des cyclistes mais des utilisateurs de véhicule plus lourds (voitures, motos…), de transports en commun… C’est déjà faire un pas en avant que de prendre un vélo électrique. Alors oui, ce n’est pas parfait, on peut se dire que c’est faire les choses à moitié, de ne pas aller au bout de la démarche, mais c’est mieux que de ne rien faire, faire de l’immobilisme.<br /> Je parle ici de la pratique utilitaire et non sportive qui se développe beaucoup en VTT. Je n’y adhère pas pour le sport à cette mise en avant de l’électrique. Même si au niveau de l’effort à fournir qui au final ne change pas. Pour gagner, ça sera toujours celui qui appuie le plus fort sur les pédales et pilote le mieux, assistance ou non.
zomurn
1500€ un vélo…ma m365 a 300€ me convient mieux. Du foutage de gueule. Et le pire c’est qu’il faut pédaler. La moitié des vélos électriques regrettent leur achat je parie depuis la démocratisation de la trotinette. Le vélo électrique c’est pour : siège enfant (et encore je trouve cela pas sécurisant du tout en heure pointe au milieu du stress des voitures), 65km d’autonomie (et encore la nouvelle m365 pro comble cet écart), les montées (ok les trotinettes pêchent un peu la dessus)
cmoileena
Certaines personnes ayant des problèmes de santé ou simplement du à leur age peuvent refaire du vélo et retrouver les plaisirs d’une ballade sans trop de contraintes physique.<br /> C’est déjà une bonne chose. On en trouve à moins de 1000 euros.<br /> Perso mon vélo sans meme etre electrique coute plus de 2000 euros. Et je suis en bas de fourchette. C’est juste le prix des deux jantes du vélos de mon pote.<br /> Bref chacun ses priorités et moyens
MattS32
Le vélo avec ou sans assistance, c’est aussi beaucoup plus confortable et polyvalent qu’une trottinette, tout en étant bien moins dangereux, notamment car bien plus stable et capable de passer plus facilement une bosse ou une ornière. C’est rigolo d’ailleurs de parler du côté pas sécurisant du transport d’enfants en vélo quand on est adepte de la trottinette électrique, un des moyens de transport les plus dangereux qui soient actuellement…<br /> Et accessoirement, à ce jour, c’est aussi beaucoup plus légal, et tu es sûr d’être couvert par ton assurance en cas d’accident, alors que les trottinettes électriques ne sont que tolérées, et en cas d’accident ton assurance peut t’envoyer balader… Et comme il n’est à priori pas question de les autoriser ailleurs que sur route et piste cyclable dans le projet de loi (et pas dans les zones piétonnes et les voies vertes, où les vélo sont pour leur part acceptés !), ça va pas aller en s’améliorant…<br /> Pour moi la trottinette n’a qu’un seul avantage, c’est sa compacité… Un avantage bien maigre au regard de tous ses défauts…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
🔥 Vente flash Fnac : moins 300€ sur Samsung S9+ et Note9
⚡ Bon plan : Écouteurs Bluetooth 5.0 Jabra Elite 65t à 128€ au lieu de 149€
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
⚡️Notre sélection de 5 smartphones Xiaomi à moins de 200€
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Haut de page