Mercedes rappelle plusieurs SUV EQC électriques, la faute à un boulon défectueux

0
Mercedes EQC

Quelques mois seulement après sa commercialisation, le Mercedes EQC électrique fait l'objet d'un rappel en raison d'une anomalie repérée sur un boulon du différentiel avant.

Ça s'en va et ça revient. Introduit cet été en France, l'imposant SUV électrique de Mercedes, l'EQC, rencontre d'ores et déjà quelques difficultés. Celui qui a fait l'objet d'une introduction officielle à l'occasion du salon automobile de Paris 2018 a en effet été rappelé par le constructeur allemand, apprend-on dans un communiqué de presse Reuters.

Standards de durabilité non respectés

Ce dernier évoque ainsi une anomalie repérée sur un « boulon du différentiel avant », qui ne « respecterait pas les standards de durabilité », est-il écrit. En d'autres termes, le boulon défectueux a des chances de se casser au cours de sa vie, ce qui « interromprait la transmission du couple vers l'essieu avant ».


Mercedes EQC

Pis, un « risque de décrochage » ne serait pas à exclure non plus, toujours d'après Reuters, qui précise le nombre de véhicules électrifiés concernés par ce rappel : 1 700. En revanche, Daimler, maison-mère de Mercedes, s'est refusé à tout commentaire sur la quantité de voitures spécifiquement touchées.

Plus de 400 chevaux

Pour rappel, l'EQC s'équipe d'une batterie de 80 kWh lui conférant une autonomie de 375 kilomètres, épaulée par un moteur de 408 chevaux lui permettant de grimper à 100 km/h en l'espace de 5,1 secondes. Sans oublier une vitesse de pointe de 180 km/h, le tout pour un prix très onéreux de 78 950 euros, sans option.

Source : Reuters
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page