Alors, on regarde ? Black Widow

08 juillet 2021 à 08h55
22

Disponible en salles depuis ce 7 juillet 2021, après moults reports pour cause de situation sanitaire, Black Widow peut enfin ouvrir la phase 4 du MCU sur le grand écran (même si l'honneur de l'inauguration revient finalement à WandaVision sur petit écran). Que vaut donc cette aventure solo de Natasha Romanoff ?

En plus de cette chronique, garantie sans spoilers excessifs en dehors de ce qui est déjà montré dans les trailers, notez que nous avons également mis à jour notre dossier pour regarder les films et séries du MCU dans le meilleur ordre possible .

Black Widow : le tour de piste que Natasha méritait

Si cela n'était pas clair dans les trailers, l'intrigue de Black Widow se déroule chronologiquement juste après Captain America : Civil War. Natasha Romanoff est donc en fuite, et si vous ne savez pas pourquoi, ce n'est finalement pas très grave. En effet, l'objectif de ce long métrage est surtout d'offrir une aventure solo un peu à part à l'héroïne habituée aux seconds rôles depuis de nombreux films, en explorant sans trop en faire son passé et une partie de ses origines, rapidement évoquées jusqu'ici.

Black Widow © Marvel

Le film, qui par moments rappelle des œuvres d'espionnage comme les James Bond ou même The Americans , évite d'ailleurs de tomber dans le piège de la préquelle à rallonge, finalement peu intéressante. Au-delà d'offrir un divertissement finalement assez à l'écart du reste du MCU, Black Widow est également et surtout très utile pour introduire de sympathiques nouveaux personnages, que l'on reverra (peut-être) dans le présent de l'univers Marvel. La scène post-générique permet même de lier le film aux séries Disney+ , mais je n'en dirai pas plus.

Quand Marvel croise (et explose) James Bond

Black Widow est doté de - très - nombreuses scènes d'action percutantes et bien chorégraphiées ; si elles ne réinventent pas la roue, à l'instar de la musique de Lorne Balfe, classique mais efficace, on a plaisir à les retrouver sur un grand écran. Le film en abuse peut-être un peu, mais cette surenchère, comme dans Falcon and the Winter Soldier , est notamment compensée par quelques scènes plus posées et intimes, où les personnages féminins, jusqu'ici opprimés peuvent évoquer quelques sujets de fond.

Black Widow © Marvel

On sent en effet que Black Widow a (enfin) été réalisé par une femme, à savoir Cate Shortland, qui sait de quoi elle parle (même si ce sont des hommes qui restent au scénario, mais passons). Le film dénonce sans trop de clichés ou de maladresses la pression des hommes sur les femmes, et voir ici ces dernières se libérer et botter des culs est assurément plaisant. Le nouveau casting, réunissant notamment la pétillante Florence Pugh et le sympathique David Harbour, est également très convaincant et jouit de quelques scènes assez savoureuses.

Alors, on regarde ?

Si vous êtes allergique à Marvel ou aux films chargés d'actions, Black Widow n'est assurément pas pour vous. En revanche, que vous aimiez le personnage porté par Scarlett Johansson, que vous souhaitiez voir des femmes prendre les commandes de leur histoire, que vous soyiez curieux de voir un peu d'espionnage dans votre MCU, ou que vous recherchiez tout simplement un film d'action pour retourner en salles avec la manière, le long métrage de Cate Shortland vous tend les bras.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
16
GRITI
Merci pour la chronique!<br /> Je sature de Marvel mais j’adore le personnage et l’actrice donc hâte de le voir!
genesya
«&nbsp;La film dénonce sans trop de clichés&nbsp;» ?<br /> J’ai loupé un truc ou c’est l’effet vaccin inclusif de 2021 ?
moa
Coquille signalée<br /> Merci pour cette actu
LeToi
Et c’était obligé de céder à la tentation « un film avec pour personnage principal une femme doit être réalisé par une femme » ?<br /> A part ça j’ai quand même hâte de le voir ^^
aGa
Ce n’est pas obligé, mais disons que c’est souvent plus pertinent d’avoir un réalisateur concerné directement par son sujet, non ? Et c’est tout simplement bien (mais pas assez) d’avoir une femme derrière la caméra pour 9 films réalisés par des hommes, aussi.
aGa
J’ai relu ton commentaire 5 fois avant de voir la faute oO C’est corrigé, merci.
Zakalwe
Lol…
stbx00
Je ne sais pas encore si j’irai le voir mais j’avoue que c’est un peu l’overdose de bien-pensance féministe. S’il est claire qu’il y avait un problème ce serait quand même pas mal de ne pas tomber dans l’extrême inverse. J’ai l’impression que l’essentiel des productions du moment se sentent obligées d’intégrer des positions pro féministe de peur d’être taxée de machisme. L’évolution de la nudité à l’écran est assez édifiante. Si auparavant on déshabillait les femmes pour un oui ou pour un non, ce n’est plus trop le cas, par contre il devient rare de ne pas avoir un sgeg à l’écran dans n’importe quelle série ou long métrage…
pecore
Je n’ai rien contre les supers héros sans super-pouvoir, type Batman, Moon Knight, Hawkeye/Ronin etc… En revanche avec la pléthore de personnages de type espion, était il nécessaire d’en introduire un nouveau dans un film solo ?
Blackalf
@Savysan message supprimé pour le motif message non constructif et totalement dépourvu d’intérêt.
Blackalf
@Nervantoss message supprimé pour le motif message non constructif/hors-sujet.
Popoulo
Faudrait expliquer en quoi c’est plus pertinent.
twenty94470
Comme le commentaire plus haut j’aimerais également la pertinence d’avoir une réalisatrice et des scénaristes uniquement femme.<br /> Et en complément quel corps de métier après ces deux là va subir votre courroux ?
Wen84
Si l’on considère que la femme serait un sujet spécifique et monolithique qui subirait forcément des pressions de la part des hommes (donc les considérer automatiquement toute comme victimes qui doivent etre défendus, ce qui pose comme un petit souci de logique), je dirais que ça l’est, mais je trouve quand meme que c’est assez réducteur, surtout dans notre société, comme si tout serait lié au sexe. Ce qui existe certes, mais ne concerne pas toutes les femmes (Et elles concernent aussi les hommes) et ne se limite pas à un pur probleme homme/femme. Ma femme par exemple subit de la pression, mais principalement d’autres femmes. Elle ne serait donc probablement par pertinente pour aborder le sujet du «&nbsp;patriarcat&nbsp;» (A la maison, c’est le papa, moi, qui fait le ménage et la cuisine ). Mais bon c’est assez courant de vouloir dénoncer des généralités, tout en généralisant. C’est contradictoire, mais humain.
popernik
Victime pourquoi toujours avoir besoin de précisé le sex … Skills &gt; Gender .
Furax
Je suis allé le voir hier soir et pour ma part relativement déçu.<br /> Quelques scènes inutiles, des moments «&nbsp;intimistes&nbsp;» à rallonge qui n’apportent pas grand chose voire rien et des moments d’humour un peu lourdingues.<br /> Je suis pourtant plutôt bon public pour les Marvel mais là je n’ai vraiment pas accroché… Sauf sur le générique «&nbsp;du début&nbsp;» vraiment excellent, mais c’est loin d’être suffisant.
sources
Ce n’est pas le film de l’année, il faut être clair (même en année COVID). C’est divertissant, même marrant. Ils auraient pu éviter le cliché du super-héros russe raté. Le scénario est par contre assez léger et hyper classique. Comme d’ailleurs la mise en scène. Je n’ai guère vu de patte féminine et ça ressemble pas aux autres productions. Ils auraient pu mieux creuser la partie avant les Avengers de Black Widow.
LeToi
À la limite, un film sur le féminisme, pourquoi pas, mais parce que le héros est une femme, c’est un peu juste comme excuse ^^.<br /> Disons que ce qui me «&nbsp;gêne&nbsp;» c’est que ce soit intentionnel, c’est Johannson elle-même qui a demandé cette réalisatrice, alors que si on avait choisi d’emblée une personne pour son talent spécifique et non simplement parce qu’elle est une femme et qu’elle a déjà réalisé un film avant, pour moi ça passerait mieux ^^
aGa
Parce que c’est une femme elle n’aurait pas été choisie pour son talent ? Et ce n’est pas sa première expérience de réalisation…
Wen84
Le fait de choisir quelqu’un parce qu’il est ci ou ça. Ca veut déjà dire que la talent n’est visiblement par le premier vecteur de choix. Cela dit, on peut constater ça sur beaucoup de film Marvel et ça ne concerne pas que les femmes. Ca explique la qualité médiocre de beaucoup de ces productions
pecore
Et de quatre, je ne vois pas en quoi cela est plus pertinent d’avoir une femme réalisatrice pour ce film, à moins que la réalisatrice soit elle aussi une ex-espionne/assassin Russe reconvertie dans le super-héroïsme.<br /> Quant à cette tendance, bien réelle, de vouloir montrer à tout prix des personnages féminins à l’écran dans des rôles de femmes fortes, je n’ai pas envie de me lancer dans ce débat où chaque mot peut être détourné de son sens pour te faire passer pour un phallocrate. Je dirai juste que si cette tendance vous agace, n’allez pas voir le film.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page