Falcon et le Soldat de l'Hiver : Disney+ frappe fort et vise juste

Avec Falcon et le Soldat de l'Hiver, Marvel revient à quelque chose de plus classique que WandaVision . Cela n'empêche pas le show de se montrer efficace dans ce qu'il entreprend, et de frapper - au propre, comme au figuré - là où ça fait mal.

Le veilleur d'écran[s] S06E09 📺 : Falcon et le Soldat de l'Hiver

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Falcon et le Soldat de l'Hiver : la course à l'héritage

Et de deux. Après la fort sympathique et surprenante WandaVision, Disney+ vient de terminer la diffusion de sa deuxième série Marvel, sur la dizaine déjà prévue, à savoir Falcon et le Soldat de l'Hiver. Encore plus courte que celle qui ouvrit le bal il y a quelques semaines, puisque composée de seulement six épisodes, l'œuvre est sans aucun doute ce que l'on peut qualifier de « série de transition ».

Pourquoi ? D'abord parce qu'elle fait elle aussi suite aux retombées des événements tragiques des deux derniers films Avengers (qu'il est d'ailleurs préférable d'avoir vus au préalable). Aussi parce qu'il y est littéralement question d'une transition : à la fin du dernier film, Steve Rogers décidait de donner son bouclier de Captain America (et l'importante charge qui va avec) à Sam Wilson, a.k.a Falcon. L'une des grandes questions de la série est donc la suivante : va-t-il en vouloir ?

Avant d'entrer dans le vif du sujet (toujours sans spoilers, pas de panique), rappelons que si vous n'avez pas vus les films du MCU liés à cette série (les derniers films Avengers donc, mais aussi Captain America: The Winter Soldier et Captain America: Civil War, pour ne citer qu'eux), vous pouvez vous rabattre sur Les Légendes.

Cette mini-série Disney+ résume, via des épisodes de 5 minutes, le parcours passé dans le MCU des héros principaux de ses séries - ici le Soldat de l'Hiver et Falcon, donc.

Cap ou pas Cap

Comme le nom de la série l'indique, il est ici question de suivre ces deux héros que presque tout oppose, en dehors de leur « amour » pour Steve Rogers. Faute de grand vilain à affronter, maintenant que Thanos n'est plus une menace, Bucky Barnes et Sam Wilson vivent leur vie, chacun de leur côté.

Le premier essaie, malgré son PTSD, de racheter sa vie passée en compensant les torts qu'il a fait lorsqu'il n'était pas aux manettes de son corps ; le second se bat sur deux fronts.

Falcon ne sait en effet pas quoi faire du très lourd rôle de Captain America que Steve Rogers lui a confié… Mais il doit aussi gérer son propre retour au monde. Et pour cause, rappelez-vous, Sam faisait partie des 50 % de la population à disparaitre pendant cinq ans après le « snap » de Thanos.

La question de la gestion de ce « reflux » migratoire sera d'ailleurs l'une des grandes thématiques de la série. Et dans ce monde en désordre, Falcon se retrouve lui aussi un brin perdu, notamment côté familial.

« Falcon et le Soldat de l'Hiver porte quelques pertinents discours, et son propos central devrait assurément résonner auprès de bien des gens »

Comme souvent, une menace (voire plusieurs) va obliger les deux hommes à faire équipe malgré eux. En résulte un « buddy movie » un peu expéditif, mais sympathique où les répliques cinglantes fusent et les méthodes divergent. Pourtant, petit à petit, la complicité s'installe entre les deux héros, pour un résultat divertissant et appréciable.

On aurait peut-être aimé un peu plus d'épisodes pour que la série prennent plus le temps de développer certaines situations, certaines motivations de personnages ou encore quelques éléments secondaires, qui méritaient un traitement plus approfondi… Mais c'est comme ça.

From Zemo to Hero

La relation entre les deux héros, très humains malgré leurs capacités physiques hors du commun, n'est d'ailleurs pas la seule chose satisfaisante de la série. Outre sa réussite sur la forme (Disney a de l'argent et des gens talentueux pour l'utiliser, pas de doute là-dessus), et l'implication avisée d'anciens et nouveaux personnages du MCU, que je vous laisserai découvrir, Falcon et le Soldat de l'Hiver a des choses à dire pour compenser son format court et son déroulé bien plus classique et prévisible que celui de WandaVision.

Quand cette dernière était véritablement rafraichissante et étonnante, cherchant surtout à s'amuser avec le spectateur, Falcon et le Soldat de l'Hiver est en effet plus terre à terre, ce qui lui permet de faire passer plus directement ses messages (il y a quelques surprises malgré tout, pas de panique). À côté de la quête de rédemption de Bucky, finalement très convenue et secondaire, on s'intéresse, avec Falcon, à la question de l'héritage, de l'image, la série abordant au passage plusieurs problèmes de société.

On retrouve évidemment la question des inégalités sociales, exacerbées par le retour imprévu de milliards de personnes que les gouvernements gèrent comme des champions (pas du tout). Les enjeux soulevés par un premier Captain America noir sont également abordés. En plus du deuil, comme dans WandaVision, le show traite ainsi du racisme et des mauvaises décisions des puissants, qui gangrènent les Etats-Unis et le monde.

Falcon et le Soldat de l'Hiver porte ainsi quelques pertinents discours et son propos central devrait assurément résonner auprès de bien des gens.

Falcon PUNCH

Enfin, impossible de ne pas nier l'agréable présence de vibes de Captain America : The Winter Soldier (logique avec la présence de ces personnages, mais aussi avec le retour de Henry Jackman à la musique) ou encore de Daredevil dans les combats. L'action est extrêmement percutante et n'hésite pas à aller à fond, tant au niveau visuel que sonore.

Plus d'une fois j'ai poussé des « ouuuuh », « aïïïe » ou « noiiiiice » devant ma télévision après un coup de bouclier ou de bras robotique bien placé. Il est vraiment plaisant de voir Marvel réaliser enfin des scènes d'action qui ont du punch, de la vista et une véritable chorégraphie.

En résulte une série qui peut un peu manquer d'enjeux au premier abord et qui ne sera peut-être pas aussi mémorable que WandaVision et ses prises de risques permanentes, mais Falcon et le Soldat de l'Hiver peut au moins se targuer d'avoir du corps, et d'en faire bon usage avec le peu de temps qui lui est imparti. Sam Wilson n'est désormais plus un personnage secondaire du MCU, mais bien l'une de ses principales figures. Et il était temps.

Cette série est pour vous si :
- Vous aimez toujours le MCU (duh)
- Vous appréciez vos séries avec un vrai message de fond
- Vous voulez de l'action efficace et percutante
Cette série n'est pas pour vous si :
- Vous n'en pouvez plus des super héros, même sans « vrais » pouvoirs
- Vous préférez les séries plus longues
- Vous voulez quelque chose d'aussi frais et surprenant que WandaVision

La première saison de Falcon et le Soldat de l'Hiver est disponible sur Disney+.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
17
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

WD Blue 1 To : boostez votre PC avec ce SSD M.2 à moins de 100€ sur Amazon
Cette double clé USB SanDisk Ultra 256 Go est vraiment pas chère sur Amazon
Android : Oppo envisagerait de proposer 4 années de mise à jour
Test de Subnautica Below Zero : la profondeur des grands jeux
Kodi 19.1 est dispo : des correctifs à gogo, de la vidéo au réseau
Un Porsche Macan tout électrique à venir, à côté d'un nouveau modèle thermique
Sony WF-1000XM3 : le top des écouteurs sans fil au meilleur prix sur Amazon
Faux avis Amazon : la firme bannit les produits Aukey de son catalogue
Smartphone pas cher : le Xiaomi Redmi 9A passe à moins de 100€ sur Amazon
Intel lance officiellement sa 11e génération de processeurs mobiles
Haut de page