Baromètre des comportements routiers : vitesse excessive et téléphone au volant en nette hausse

04 juillet 2019 à 20h23
36
route-volant-telephone.png
©Pixabay

Le gestionnaire des autoroutes SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France) fait état d'une sensible hausse des mauvais comportements au volant en 2019.

Malgré le Code de la route, censé être la Bible du conducteur ; et les campagnes de sensibilisation multiples, les mauvaises habitudes au volant se multiplient et constituent autant un danger pour le conducteur que pour ses passagers ou les autres usagers de la route. Relayé par nos confrères d'Europe 1, l'observatoire annuel de la Sanef, la Société des autoroutes présente en Normandie, dans le Grand-Est et dans les Hauts-de-France, souligne une hausse des mauvais comportements au volant.

La vitesse en cause dans un accident sur sept sur autoroute

Dans son rapport, la Sanef multiplie les chiffres inquiétants. Sur le plan de la vitesse, on apprend par exemple que 43% des véhicules roulent au-dessus de 130 km/h sur l'autoroute. En 2018, ils n'étaient que 38% à dépasser ce cap. Ce chiffre est d'autant plus problématique qu'un accident sur sept sur l'autoroute est causé par une vitesse trop élevée. Les distances de sécurité (deux secondes ou 100 mètres avec le véhicule qui nous précède) ne sont pas non plus respectées. Et 29% des conducteurs n'utilisent pas le clignotant pour dépasser.

Concernant la circulation même sur l'autoroute, le gestionnaire nous informe que près de quatre conducteurs sur 10 (38%) se bornent à rouler sur la voie du milieu alors qu'ils pourraient très bien se rabattre. Pas si éloignés que cela, les poids-lourds gardent en partie l'habitude de déborder sur la bande d'arrêt d'urgence. Ils sont 21% à faire cet écart, ce qui met naturellement en danger toute personne qui se trouverait sur la « BAU ».

La manie du téléphone au volant ne disparaît pas

Outre l'alcool et, nous le disions, la vitesse, le téléphone au volant reste une arme létale, 30% des accidents mortels sur l'autoroute ayant été causés par inattention ou manœuvre brusque et dangereuse en 2018. 6% des conducteurs tiendraient toujours leur mobile en main en roulant. Cette pratique - à bannir - multiplie le risque d'accident par trois.

Enfin, on en parle peu souvent sans doute, mais le personnel autoroutier est parfois rudement secoué sur les autoroutes de France. La Sanef dénombre trois accidents par semaine, soit 132, uniquement l'année dernière. Une fois sur deux, ses accidents surviennent alors que l'agent autoroutier pose des balisages, et un sur trois - un comble - lorsqu'il porte secours à un usager accidenté.

Alors que débutent les grandes vacances d'été, on ne peut que vous inciter, à la rédaction, à faire preuve de la plus grande prudence sur la route, même s'il vous faut arriver un peu en retard à destination. Pensez à votre vie et surtout, à celle des autres.

Source : Sanef, Europe 1
Modifié le 04/07/2019 à 20h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
36
0
Felaz
Ah bah tiens c’est étonnant
nirgal76
Tiens donc, ils nous préparent le terrain pour une baisse de la vitesse sur autoroute.<br /> L’accident n’est pas causé par la vitesse, il est aggravé par la vitesse.<br /> L’accident lui est causé par le comportement, arrêtez de colporter les mensonges de ce gouvernement.<br /> Par contre, pour le téléphone là, je dis pas, il faudrait des sanctions beaucoup plus sévère et plus de contrôle. Quand je vois des parents dans leur voiture en train de conduire avec le téléphone et avec le gamin à coté, bonjour l’exemple.
notolik
Combien la Sanef à mis de pognon pour gagner ce hold up (légal) sous l’Empire Sarkosy?<br /> En tout cas ils sont forts, le staff Hollande et Macron ont avoués leur impuissance à l’annuler. Le viol est consommé à jamais.<br /> Maintenant que le contexte est planté, je trouve plutôt culotté qu’ils condamnent l’absence de flics sur nos routes. Depuis 20 ans ils militent pour les radars automatiques, et maintenant que tu peux faire 190 000 km sans voir un seul flic, ils pleurent que c’est la fête du slip sur nos autoroutes?<br /> Je dois vivre dans une dimension //. Celle ou les motos n’ont même plus de rétros, celles ou les lignes blanches/stop/feux sont juste des éléments de décoration, celle ou les voitures s’achètent soit avec la clim, soit avec des clignos, et celle ou aucun véhicule ne démarre sans textotage intensif…<br /> Il y a largement de quoi donner des leçons aux français, mais la SANEF, et encore plus le gouvernement devraient vraiment la boucler.<br /> Remetez sur nos routes tous les motards (flics) que vous avez retiré pour protéger vos interêts. Et peut-être qu’il ne faudra que 10 ans pour compenser 20 ans de laxisme.
zoup01
Le telephone au volant, c’est la plaie et la certitude que les cons se reproduisent sans limites…
PlaysGames11
MERCI ohlala quelqu’un avec un cerveau… ça fait plaisir à voir!<br /> J’en ai vraiment assez de voir toutes ces bêtises de “la vitesse ça tue”… si le téléphone au volant ou les défauts de clignotants étaient mieux respectés y’aurait déjà plus beaucoup d’accident. On va encore se retrouver avec des réductions de la vitesse qui vont ralentir tout le monde pour rien
notolik
La vitesse tue, croie moi. Mais la différence de masse (voiture/camion ou moto/voiture ou moto/pieton) tue 1000x plus, surtout en ville (mais pas que).<br /> Et 50% des véhicules de tourisme vendus font plus de 1,4T (+20% en 8 ans).<br /> Le problème est global. NOUS voulons tous des véhicules lourds et puissants (et polluants) pour X raisons.<br /> Certains pour se la péter, d’autres pour pouvoir écraser les enfants des autres (tant que les siens peuvent ne se rendre compte de rien en regardant la petite sirène à l’arrière), d’autres pour s’imposer (rapport au poids), d’autre juste parce qu’ils sont hypocrites (ou très cons) pour penser qu’ils ne polluent pas plus qu’une voiture “normale”…<br /> … Et certains ayants des bases de cinématique, juste pour équilibrer le rapport de force.<br /> La vitesse tue.<br /> Mais la connerie tue bien plus tout en étant permise car difficilement taxable.
Maka
Ne pas se rabattre sur la voie de droite est clairement d’un crétinisme absolu. Les conducteurs qui font ça sont de loin les pires que l’on peut croiser sur nos routes à l’exception de ceux alcoolisés ou drogués.
TAURUS31
On parle souvent du nombre de mort et non du pourcentage… Pourquoi ? Parce que si on parlait en pourcentage en rapport du nombre de véhicules en circulation comparer a un il y a 50 ans, on ne pourrait que constater qu’il est en constante baisse… Ce qui ne servirait pas Les politiques de sécurité routière…
nirgal76
bien sur que dans les faits, la vitesse tue. mais c’es t le comportement qui a poussé à aller vite qui a tué, pas la vitesse en tant que tel. C’est le fait de circuler de façon non adapté à la situation. quand j’entends par exemple à la tv que “le brouillard à causé des accidents…” non, c’est la conduite non adapté aux conditions de brouillards qui ont causés les accidents. Alors oui, dans les faits ils allaient trop vite ou collaient trop le mec de devant, avait la tete dans les sms (ou dans la tv pour certains routiers !) ou sortait d’un bon apéro, mais la racine du problème c’est le comportement, la vitesse excessive n’est que le résultat de ce comportement. C’est ce qu’on appelle un facteur aggravant.<br /> C’est un bouc émissaire car facile à contrôler contrairement au comportement. les changements de file devant ta tronche à 50km/h de moins, sans regarder derrière ça c’est plus difficile, et surtout moins rentable.<br /> Les voitures sont plus lourdes aussi pour des raisons de sécurité. La plupart de ce qui améliore la sécurité à un cout en terme de poids. Alors elles sont plus lourdes certes mais ce sont moins des cercueils roulant qu’avant.
Jacky67
Maka:<br /> Ne pas se rabattre sur la voie de droite est clairement d’un crétinisme absolu. Les conducteurs qui font ça sont de loin les pires que l’on peut croiser sur nos routes à l’exception de ceux alcoolisés ou drogués.<br /> Ah, si seulement ça pouvait être vrai ! Aus hélas…
Jacky67
notolik:<br /> NOUS voulons tous des véhicules lourds et puissants (et polluants) pour X raisons.<br /> Non, moi JE voudrais un véhicule léger et relativement puissant.
raymond_raymond
Il faudrait d’abord éduquer le comportement des automobilistes, il faut arrêter de penser que tout est la faute de la vitesse, je roule beaucoup dans l’année et je vois des comportements bien plus dangereux que la vitesse notamment des conducteurs zigzaguant dû bien souvent à l’usage du téléphone au volant, l’alcool et la drogue il n’y a pas assez de contrôle à ce niveau et là aussi c’est bien plus dangereux que la vitesse, des personnes d’un certain âge roulant parfois 50 km/h en dessous de la moyenne. Rouler à 150 ou 160 sur une autoroute en pleine journée dans des conditions météos bonnes n’est jamais dangereux, certains pays ont encore des tronçons d’autoroute en illimité et il n’y a pas plus d’accident mortel qu’ailleurs, c’est l’inconscience et l’éducation au volant qui sont mortels.
Feladan
Heu en réalité, il n’en a pas, il joue sur les mots ce qui est pas très malin. Très certainement pour se dédouaner d’aller en excès : “Je vais vite, mais je fais attention, donc c’est OK”.<br /> La vitesse accroit les distances, réduis l’adhérence à la route, réduit le champs de vision, et même très légèrement le temps de réaction a cause à la force engendrée.<br /> Ce qu’il ne veut pas, très certainement, tout comme toi, ce sont des réductions de vitesse. Après tout, c’est embêtant, vous êtes tellement bon sur la route.<br /> @nirgal76<br /> Tu joues sur les mots pour dédouaner, la vitesse en elle même ne tue pas, sans déconner ? Tout comme les armes à feu non plus ou la drogue non plus, ce sont les comportements de les utiliser / prendre des utilisateurs qui l’est… Bah oui bien entendu, on va pas partir sur un sujet philosophique. Mais cependant les armes et la drogue sont interdites, surprise, c’est comme ça que ça fonctionne.<br /> Car tu ne peux pas contrôler la façon de penser des gens et pourtant c’est pas faute d’avoir des campagnes de prévention, d’en avoir eue en tous genre tous les ans pendant des dizaines et des dizaines d’années. Alors qu’on ne me sorte pas le “il faut arrêter de baisser la vitesse mais éduquer les conducteurs” surtout ^^.<br /> En revanche, tu peux contrôler la vitesse. In fine je ne vois pas ce qu’apporter ce genre de remarque sert, honnêtement à part dédouaner ceux qui se disent “Non mais c’est bon moi j’adapte ma vitesse, même si c’est au delà de la limitation je gère”.<br /> Donc réduire à “la vitesse tue”, je ne vois sincèrement pas le problème, ce n’est que ton niveau d’abstraction qui est différent. Nous on s’arrête aux première raisons, toi tu décides d’aller plus loin. Malheureusement tu entres sur un terrain où c’est très compliqué de faire marche arrière. La mentalité Française est comme ça, c’est du “moi je sais, je fais attention !”<br /> Bref, on ne s’arrête jamais, donc donc pour moi dire que la vitesse tue n’est pas une aberration.
Tiggy
L’allemagne ne fournit pas de statistiques des morts sur les portions libres, uniquement sur la totalité du réseau. Penser que quand un accident arrive à 280 km/h ça ne fait que de la tôle froissée est une hérésie.<br /> 2 choses importantes:<br /> Les Allemands sont disciplinés: quand on leur dit “50”, ils ne roulent pas à 55 sur le reste du réseau.<br /> La vitesse moyenne en Allemagne est plus faible. Je ne retrouve plus le document mais c’était intéressant de voir que le nombre de morts est directement lié à la vitesse moyenne globale partout en Europe.<br /> C’est la vitesse qui tue, rien d’autre. Les circonstances de l’accident (et là il y a du boulot, tout le monde est d’accord là dessus) conduisent à celui-ci mais on a peu de chance de mourir à 10 km/h et énormément à 300 km/h. Plus la vitesse est basse, plus on a de temps et moins de distance parcourue pour éviter l’accident et s’il n’est pas évitable les conséquences sont moindres.<br /> On peut dire ce qu’on veut mais depuis qu’il y a les radars et de nombreux contrôles on voit beaucoup moins de comportements à risque sur autoroute. Je me souviens il y a 20 ans, du temps où les contrôles étaient rares, ça bombardait sur autoroute: aujourd’hui avec régulateur à 128-130, à part les étrangers peu de personnes me dépassent et les accidents mortels sont bien plus rares.<br /> Les personnes qui veulent faire de la vitesse peuvent aller sur un circuit, lieu dédié à ça.
nirgal76
L’analogie avec les armes, il faut comparer armes et voitures (l’objet mal utilisé) et non pas armes et vitesse. Et du coup, comme pour les armes, c’est la voiture qui tue, donc interdisons la voiture (et les camions, la moto etc…). Donc non vraiment je maintiens mes propos du post précédent.<br /> A ce propos, les armes ne sont pas interdites, leur usage est juste réglementés, tout comme la voiture (j’ai fais du tir, j’en sais quelque chose). La drogue, bah c’est pas plus dangereux que l’alcool qui lui est en vente “libre” et tue plus de gens pourtant (de façon direct ou indirect).<br /> Pour la vitesse, je ne me dédouane de rien, je n’ai jamais eu de pv pour excès de vitesse, jamais perdu un point depuis que le permis à point existe, et je me suis résigné à respecter les limitations (merci le limiteur et le régulateur, et surtout le ptit derrière qui me fait rappeler qu’il ne faut pas jouer au c… au volant).
claudemc
Enfin un article qui nous dit que 85% des accidents sur l’autoroute ne sont pas dû à la vitesse, or sur autoroute c’est la seule infraction verbalisée, je ne m’avance donc pas trop pour affirmer qu’un crétin est à la tête de la sécurité routière.
TNZ
Pas mieux et effectivement les accidents ne sont pas causés par la vitesse mais par un manque de maîtrise et une vitesse inadaptée dans le contexte.<br /> Si la conduite automobile était aussi procédurale qu’on nous le laisse entendre, il n’y aurait pas d’accident.<br /> Wait … le code de la route demande au conducteur d’analyser la situation à tout instant. Faut utiliser son cerveau alors !
Feladan
L’analogie est parfaitement correcte. Je compare deux choses, qui ne tue pas factuellement, et l’abus de langage de dire qu’elles “tuent”.<br /> L’analogie ou la comparaison n’a pas besoin de porter sur deux choses de nature similaire (objets) pour être correcte. Ou d’être au plus proche. J’ai comparé deux choses réelles (un objet et une notion de physique) et deux abus de langage. Pour vous montrer que dans l’un, vous l’acceptez probablement plus que dans l’autre. Et que deux, cela n’amène absolument rien de philosopher dessus.<br /> Et la vitesse n’est pas interdite, l’usage et juste réglementé. La drogue n’est pas interdite (du moins pas toute), l’usage est réglementé. En sommes, mon analogie est parfaitement tenable et vous confirmez.<br /> Vous faites de la philosophie, là où cela n’amène rien. Et même si vous ne vous dédouanez de rien (merci de m’avoir corrigé, je ne vous connais pas, c’était la probabilité la plus grande), propager ce type de phrase est contre productif car les gens n’ont pas la même façon de pensée que vous, et en lisant votre correction (qui factuellement est vraie), ne feront pas la même démarche que vous : respecter les limitations.<br /> Les gens ne retiendront que “ce n’est pas la vitesse qui tue, c’est les comportements. Mais le mien c’est bon, je suis maître, je sais ce que je fais, le panneau à 50 n’est pas adapté à la route, 90 c’est bon ça passe.”. C’est bien ce que pensent (et sincèrement hein !) la grande majorité de ceux qui roulent en excès : ils se pensent sécurisés par leurs capacités/connaissances/interprétations de la route et s’autorisent donc d’aller vite car pour eux “il n’y a pas de danger”.<br /> Donc votre phrase (bien que vraie encore une fois), va les réconforter. Voilà pourquoi on dit “la vitesse tue” par raccourci. L’impact sur la population est plus grande que dire ce que vous dites…<br /> Tout comme c’est plus impactant de dire “La drogue tue”, plutôt que “c’est pas la drogue qui tue ce sont les doses que les gens prennent et/ou le comportement” ^^<br /> Ps: “les armes ne sont pas interdites, leur usage est juste réglementés”<br /> C’est encore jouer sur les mots, elles le sont sans port d’arme. Tout comme aller au delà de la vitesse maximale l’est, si nous n’en avons pas l’autorisation (Pompier, véhicules d’urgences, etc)
TNZ
Tout ça pour dire qu’il faut baisser la vitesse autorisée de façon à ne plus être responsable et avoir des accidents “légaux”.<br /> Fuir les responsabilités et les devoirs de la conduite n’est pas une solution. Si tu ne veux pas faire l’effort, ne conduis pas et laisse l’exercice à des personnes responsables qui ne subissent pas la conduite.
fox-idcom
Moi ce que je remarque surtout , c’est que le comportement des gens au volant est de plus en plus agressif <br /> rien que dans ma rue , (avec une école juste au bout je précise) , le nombre de crétin infini , qui accélère sans vergogne , colle les voitures de dvt etc etc… est impressionnant <br /> du coup , plus ça va et moins j’ai envie de conduire
Boups
Les armes tuent, quand il y a quelqu’un pour appuyer sur la détente. Cette étude par exemple (https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/18390/TravailDirige_Laurane_Petit_d_G.pdf?sequence=1&amp;isAllowed=y) montre que sur 150 pays étudiés, la suisse se classe 3ème en nombre d’armes par habitant mais 145ème en homicides par habitants. Oui, la mentalité et l’éducation suisse, qu’on l’aime ou pas, fait qu’ils ne passent pas leur temps à s’entretuer.<br /> Je n’essaye pas de justifier de rouler plus vite que la vitesse autorisée. (Personnellement, je roule en permanence avec mon limiteur de vitesse activé, je peux ainsi adapter ma vitesse à la situation sans dépasser les limites autorisées et, sur autoroute je n’utilise jamais le régulateur qui, en cas de besoin, réduit toujours le temps de réaction face à une situation d’urgence)<br /> C’est juste pour dire que ceux qui ne respectent pas les limitation aujourd’hui ne les respecteront pas plus si on réduit ces limitations.<br /> Oui, la vitesse est un facteur aggravant en cas d’accident mais elle est rarement la cause première des accidents. Le facteur principal est souvent l’inconscience des conducteurs (sui les pousse à rouler trop vite, coller la voiture de devant, regarder leur téléphone en conduisant, boire ou se droguer avant de conduire, ne pas mettre de clignotant, griller les feux rouges, etc…). Cette inconscience ne sera pas corrigée par la mise en place de nouvelles règles non appliquées. Ces règles ne feront que pénaliser ceux qui les respectent.<br /> En cas de feu, la chaleur réduit comme le carré de la distance au feu. Est-ce que pour limiter les victimes des incendies dans le sud, il faudrait se contenter de prévoir l’évacuation des personnes au lieu d’essayer de limiter la cause des incendies ?<br /> Réduire le problème à “la vitesse tue” (comme réduire n’importe quel problème complexe à un seul facteur de façon général) me gène car cela entraine de mauvaises décisions pour résoudre le problème.<br /> En ville par exemple, on pourrait réduire la vitesse à 10 km/h, si un piéton avec ses intras dans les oreilles traverse sans regarder au moment où un bus passe, il y restera. Idem pour un cycliste qui pense que le code de la route ne s’applique pas à lui et passe au rouge quand une voiture arrive.<br /> Oui l’éducation peut faire quelque chose pour ça. Encore faut-il que les parents, enseignants, forces de l’ordre ou élus soient eux même exemplaires. Mais c’est malheureusement loin d’être le cas.
Feladan
Boups:<br /> Les armes tuent, quand il y a quelqu’un pour appuyer sur la détente.<br /> C’est donc ce que j’ai dis =/<br /> Boups:<br /> C’est juste pour dire que ceux qui ne respectent pas les limitation aujourd’hui ne les respecteront pas plus si on réduit ces limitations.<br /> Ca part contre c’est vrai, mais il n’y a pas mention de ça dans l’article. Les vitesses abaissées récentes n’avaient pas pour vocation principale de baisser la mortalité (ça en faisait parti, mais ce n’est pas principalement pour ça)<br /> Boups:<br /> Réduire le problème à “la vitesse tue” (comme réduire n’importe quel problème complexe à un seul facteur de façon général) me gène car cela entraine de mauvaises décisions pour résoudre le problème.<br /> Le problème, c’est qu’on parle à deux niveaux différents. Je parle au niveau de la population (cf ceux qui lisent l’article), et vous parlez au niveau du gouvernement. Si le gouvernement est conscient que le problème est plus complexe: je ne vois pas le problème. En revanche faire comme vous faites, au niveau de la population, c’est bien plus impactant =&gt; Ce n’est pas le lecteur qui lira “la vitesse tue”, qui se trompera sur la solution à apportée (au pire il réduira sa vitesse ^^) comme vous dites. Cependant lui, retiendra ça. La population a besoin d’avoir le problème réduit, surtout en matière comportemental. Le gouvernement non, ça 100%d’accord.<br /> Le reste des exemples sont vrais, mais vous sélectionnez pour aller dans votre sens. Si je reformule pour coller à mon sens : abaisser en ville à 10 km/h, si un piéton avec ses intras traverse sans regarder, il aura plus de chance d’y survivre (ce qui est vrai). Un piéton percuté à 95% de chance de survie à 30km/h, et plus que 53% à 50. Imaginez donc à 10.<br /> Abaisser en ville à 10km/h, c’est réduire la distance de freinage et évitera à tous les conducteurs de percuter (les fautes d’attention, l’alcool, la drogue, tout en fait). Bref, il faut faire attention en sélectionnant des exemples, c’est très vite facile de les tourner comme on veut en oubliant tout le reste ^^ (d’ailleurs, vous avez pris un piéton vs bus, c’est pas très réglo de votre part ^^)
nirgal76
Je ne joue pas sur les mots, j’évite simplement les raccourcis.
Feladan
Et vous évitez en conséquences les bienfaits de ces raccourcis… Libre à vous, j’ai juste tenté de vous expliquer (et de manière absolument non obtus en plus, car je vous répète que vous avez fondamentalement raison à plusieurs reprises) mais qu’il y a des raisons psychologiques et sociologiques de pourquoi faire ces raccourcis. Je pensais pouvoir débattre sur ces raisons avec vous mais visiblement non.<br /> Dommage que vous ne souhaitiez pas réfléchir plus loin que le bout de votre nez. La prochaine fois dites le moi directement, ça sera plus simple et m’économisera du temps ^^ Au revoir.
Boups
Le piéton et le bus c’était un exemple réel et il ne roulait même pas à 10… On est d’accord que réduire la vitesse peut réduire les conséquences d’un accident mais le mieux d’éviter que l’accident arrive.<br /> C’est la différence entre les mesures de prévention et les mesures de protection. Les mesures de prévention sont là pour éloigner les risques d’accident alors que les mesures de protection sont là pour diminuer les conséquences des accidents.<br /> Les ceintures, les airbags, l’abaissement de la vitesse (je ne parle pas des très grandes vitesses et des vitesses inadaptées à la situation qui sont en elles-même des facteurs de risque) sont des mesures de protection. Elles interviennent quand il est trop tard pour éviter l’accident.<br /> Au contraire, le contrôle technique obligatoire, les détecteurs de sous-gonflage, les interdictions de boire ou se droguer, les détecteurs de fatigue, les éthylotest anti démarrage, limiter les vitesses par temps de pluie ou les mesures d’éducation aux risques mais aussi au respect mutuels entre utilisateurs de la route sont des mesures de prévention.<br /> Il vaut mieux appliquer des mesures de prévention que de protection (même si les deux sont nécessaires) et abaisser les limitations de vitesses n’est pas la mesure de prévention la plus efficace. Mais c’est sans doute la plus facile à prendre…<br /> L’article Wikipedia sur la prévention est intéressant en ce qui concerne l’analyse bénéfice/risque et protection/contrainte.<br /> Petite digression : En parlant d’armes à feu et de mortalité, le livre Freakonomics démontrait, chiffres à l’appui, qu’il était plus risqué de laisser aller ses enfants dans une maison avec une piscine que dans une maison avec une arme. Imposer de protéger les piscines avec des barrières ou des bâches semblent donc être des mesures efficaces de sauver des vies.
Feladan
Je suis d’accord avec toi. Cependant encore une fois nous parlons à des niveaux différents.<br /> A la base, je débattais sur le raccourci “la vitesse tue” au lieu de parler des comportements/protections. J’expliquais juste pourquoi le raccourci est plus bénéfique sur la société que délétère <br /> Ps: Petite coquille où tu parle que l’abaissement de vitesse est une mesure de protection : c’est une mesure de prévention (d’ailleurs tu parles de la vitesse abaissée par temps de pluie, puis après tu dis “abaisser les limitations de vitesses n’est pas la mesure de prévention”)<br /> Oui le dernier paragraphe intéressant, je m’en doutais. La mortalité des armes à feu ne vient pas majoritairement des enfants s’amusant avec, mais des adultes l’utilisant en conséquence de cause.
Boups
Non, je disais bien que l’abaissement de la vitesse en tant que vitesse = énergie = aggravation des blessures et risque de mort en cas d’accident est une mesure de protection. (C’est l’argument qui a été avancé pour la limitation à 80 km/h)<br /> Par contre, apprendre aux conducteurs à adapter leur vitesse indépendamment de la vitesse limite est une mesure de prévention.<br /> Malheureusement beaucoup croient que la limite de vitesse est la vitesse à laquelle il faut rouler. Si tout le monde adaptait sa vitesse, il n’y aurait même pas besoin de limitation de vitesse. Comme ce n’est pas le cas (par manque de connaissances, d’expérience, impossibilité pour tous de devenir pilote), l’abaissement des limites dans des conditions dangereuses (pluie, brouillard, neige) est une mesure de prévention pour les personnes respectant les règles.<br /> Il serait d’ailleurs bien que tout les conducteurs, pendant leur apprentissage (et même tout au long leur vie) fassent des stages dans des centres type Centaure (https://rhone-alpes.centaure.com/index.htm) pour apprendre à réagir dans des situations d’urgence.<br /> Quand la vitesse est la principale cause d’un accident c’est souvent une vitesse excessive et supérieure aux limites autorisées. Abaisser encore ces limites n’aurait pas d’impact dans ce cas.<br /> Quant au fait de vouloir toujours simplifier les messages, à force de prendre les gens pour des imbéciles ils finissent soit par le devenir (N’est-ce pas voulu ? N’est-ce pas plus simple de gouverner un peuple de moutons ? Du pain et des jeux…), soit ils se rendent compte qu’on les prend pour des abrutis et ça les mène à douter de tout ce qu’on leur dit (à tort ? pas sûr). La simplification est une solution à très court terme et à double tranchant à l’heure où l’information circule vite.<br /> A l’époque où les discours officiels se répandaient plus vite que le bouche à oreille, c’était peut-être efficace, aujourd’hui, ce n’est pas sûr.<br /> Le pire c’est même que marteler le message “la vitesse tue” à tout bout de champ va finir par rendre inefficace tout autre message. Est-ce que le message “fumer tue” et les photos de cancer sur les paquets de cigarettes empêchent les fumeurs de fumer ? Non, sauf que les fumeurs se tuent principalement aux -même et dans une moindre mesure ceux qui les entourent par tabagisme passif. Au contraire, les chauffards tuent d’autres personnes par leur comportement inadapté et contraire aux règles. C’est d’ailleurs pour ces cas là que les mesures de protections sont les plus importantes.
atmen
En fait, si iEuropa et Nirgal76 avaient un cerveau et ne se croyaient pas plus malins que les autres, ils réfléchiraient deux minutes et se diraient que oui la vitesse peut être un facteur aggravant mais que pour certains accidents, elle en est bel bien la cause. Moins de vitesse =&gt; moins de distance de freinage donc potentiellement évitement du choc et plus de temps/marge pour une manœuvre d’évitement donc dans certains cas, pas d’accident du tout…
calomaro
La SANEF ferait bien de diminuer les tarifs sur ses autoroutes (A4 la plus chère de France au prorata du nombre de KM) plutôt que de publier des statistiques qui ne serviront pas.<br /> C’est sûr il n’y a rien de plus énervant et dangereux qu’un imbécile qui roule au milieu sans raison…mais le problème c’est que même la Police le fait (vidéo Gopro pour preuve). Donc je ne vois pas pourquoi ils sanctionneraient un comportement qu’eux-mêmes pratiquent !
raymond_raymond
Tu parles de choses que tu ne connais pas, déjà je parlais pas de l’Allemagne spécialement mais aussi du Luxembourg et d’autre pays qui n’ont pas de limitations, ensuite tu parles 300 km/h pourquoi pas mach 1 tant que t’y es, qui a des voitures qui roulent à 300 km/h ?? Pas moi en tout cas.<br /> “C’est la vitesse qui tue, rien d’autre.” Quelle aberration!!! donc toi un mec qui prends sa voiture sous cocaïne et avec 3 grammes d’alcool il fait un accident qui implique des morts tu retiendras qu’il aura roulé vite, bien sur la drogue et l’alcool n’y sont pour rien, et pour ton info il y a des accidents mortels avec des gens qui roulaient à 50 km/h et d’autres à 120-130 pas une égratignure donc NON la vitesse ne tue pas, et sache aussi que les Allemands ne sont pas disciplinés, habitant à 5 km de l’Allemagne et allant souvent la-bas ils ne respectent pas les limitations et les vitesses ne sont pas plus faibles que chez nous.
Jacky67
Oui, j’ai été surpris : autant les Allemands roulent à 70 sur nos routes, autant il est vrai qu’ils respectent beaucoup moins la limitation sur leurs routes que la légende urbaine veut bien le dire…
Tiggy
Belle agressivité: ça donne envie de te voir en usager de la route. Du coup je vais taquiner un peu plus <br /> Mais oui: à 10 km/h le drogué alcoolisé va faire dans les 15-20 morts alors que le gars qui “maitrise” à 180 km/h il n’est pas dangereux: le même argument que j’ai entendu lors de mon armée en gendarmerie avec le ramassis de blaireaux qui arrivaient à 80-90 en ville (ou 130-140 sur route) tout en affirmant que: pas d’alcool et grosse voiture “maitrisée” = aucun danger.<br /> Toi qui “connais” tu es déjà allé au “résultat” d’un accident sans drogue, sans alcool et sans portable (à l’époque)? Moi si, et plusieurs hélas… et toujours les mêmes arguments de la part du conducteur responsable sur sa maitrise ultime de sa voiture.<br /> L’aberration c’est de confondre CAUSES et CONSEQUENCES qui sont 2 choses différentes. Sauf que les conséquences à 50 ou à 150 ne sont pas les mêmes!!! Tu peux même te tuer en tombant de vélo à l’arrêt (preuve que la non vitesse est dangereuse selon ton raisonnement).<br /> “A 120-130 pas d’égratignures alors qu’à faible vitesse on meurt”: + on va vite, + il y’a de dégats à choc identique. Si tu compares un choc frontal à 50km avec une touchette de rétro à 130 c’est sûr que tes statistiques vont être très parlantes.<br /> Sur ce, d’accord ou pas, bonnes vacances (perso je pars demain et ça m’étonnerait qu’on puisse dépasser les limites vu le nombre de personnes sur le départ)
raymond_raymond
Je ne suis pas agressif, je voulais juste te faire comprendre certaine choses, et en usager de la route sache que j’ai 25 ans de permis sans le moindre accident et encore tous mes points, et même en roulant vite par endroit, sur ce bonne vacances et prudence sur la route.
nomdediu
Apparemment personne ne réagit, c’est que c’est vraiment énorme !!!
Jacky67
Il n’y a pas exactement “personne qui réagit” puisque son message a reçu 4 .<br /> Le problème de son message est qu’il a voulu être ironique mais qu’il ne dit que des choses vraies (à part le fait de faire autre chose dans sa voiture que de conduire, évidemment)…
Elrix
C’est pas plus débile que ceux qui se croient tout permis en te collant au Q en espérant te faire aller plus vite…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Trottinettes : Dott lève 30 millions pour un service socialement et écologiquement responsable
L'hypercar électrique de Lotus a désormais un nom officiel : Evija
Le Renault Captur va se décliner en version hybride rechargeable
World of Warcraft Classic aura finalement droit à des serveurs francophones
🔥 Soldes : les meilleures promotions et réductions du jeudi soir
Pour éviter de choquer, Netflix va moins montrer de cigarettes à l'écran
Le marché des applications mobiles a pesé plus de 39 milliards de dollars au S1 2019
Les claviers papillon, c'est fini ! Apple remise la technologie qui a fait tant de déçus
Haut de page