Baromètre des comportements routiers : vitesse excessive et téléphone au volant en nette hausse

Alexandre Boero Contributeur
04 juillet 2019 à 20h23
0
route-volant-telephone.png
©Pixabay

Le gestionnaire des autoroutes SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France) fait état d'une sensible hausse des mauvais comportements au volant en 2019.

Malgré le Code de la route, censé être la Bible du conducteur ; et les campagnes de sensibilisation multiples, les mauvaises habitudes au volant se multiplient et constituent autant un danger pour le conducteur que pour ses passagers ou les autres usagers de la route. Relayé par nos confrères d'Europe 1, l'observatoire annuel de la Sanef, la Société des autoroutes présente en Normandie, dans le Grand-Est et dans les Hauts-de-France, souligne une hausse des mauvais comportements au volant.

La vitesse en cause dans un accident sur sept sur autoroute

Dans son rapport, la Sanef multiplie les chiffres inquiétants. Sur le plan de la vitesse, on apprend par exemple que 43% des véhicules roulent au-dessus de 130 km/h sur l'autoroute. En 2018, ils n'étaient que 38% à dépasser ce cap. Ce chiffre est d'autant plus problématique qu'un accident sur sept sur l'autoroute est causé par une vitesse trop élevée. Les distances de sécurité (deux secondes ou 100 mètres avec le véhicule qui nous précède) ne sont pas non plus respectées. Et 29% des conducteurs n'utilisent pas le clignotant pour dépasser.

Concernant la circulation même sur l'autoroute, le gestionnaire nous informe que près de quatre conducteurs sur 10 (38%) se bornent à rouler sur la voie du milieu alors qu'ils pourraient très bien se rabattre. Pas si éloignés que cela, les poids-lourds gardent en partie l'habitude de déborder sur la bande d'arrêt d'urgence. Ils sont 21% à faire cet écart, ce qui met naturellement en danger toute personne qui se trouverait sur la « BAU ».

La manie du téléphone au volant ne disparaît pas

Outre l'alcool et, nous le disions, la vitesse, le téléphone au volant reste une arme létale, 30% des accidents mortels sur l'autoroute ayant été causés par inattention ou manœuvre brusque et dangereuse en 2018. 6% des conducteurs tiendraient toujours leur mobile en main en roulant. Cette pratique - à bannir - multiplie le risque d'accident par trois.

Enfin, on en parle peu souvent sans doute, mais le personnel autoroutier est parfois rudement secoué sur les autoroutes de France. La Sanef dénombre trois accidents par semaine, soit 132, uniquement l'année dernière. Une fois sur deux, ses accidents surviennent alors que l'agent autoroutier pose des balisages, et un sur trois - un comble - lorsqu'il porte secours à un usager accidenté.

Alors que débutent les grandes vacances d'été, on ne peut que vous inciter, à la rédaction, à faire preuve de la plus grande prudence sur la route, même s'il vous faut arriver un peu en retard à destination. Pensez à votre vie et surtout, à celle des autres.

Source : Sanef, Europe 1
Modifié le 04/07/2019 à 20h56
36 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top