Les véhicules Crit'Air 5 interdits de circulation dans 49 communes du Grand Paris dès le 1er juillet

26 juin 2019 à 07h00
0
pot échappement voiture.png
Pixabay

Plus de la moitié des communes du Grand Paris ont décidé de jouer le jeu de l'interdiction des véhicules les plus polluants, bien que seulement dissuasive pour l'instant.

Le 12 novembre dernier, la Métropole du Grand Paris avait voté la mise en place d'une zone à faible émission (ZFE), avec comme objectif de diminuer les émissions de gaz polluants, dans ou autour de Paris, jusqu'à la limite intérieure de la A86, qui englobe des communes comme Rosny-sous-Bois, Nanterre, Clamart, Bobigny ou encore Aubervilliers. L'interdiction de la dernière catégorie des vignettes Crit'Air entre en vigueur à partir du 1er juillet 2019. Les jours sont donc comptés.

Fin de vie pour les véhicules diesel qui franchissent la majorité (18 ans)

Des 79 communes qui composent le Grand Paris, elles sont 49 à avoir accepté de s'aligner sur la décision du Conseil de Métropole, avec pour conséquence que les véhicules qui arborent une vignette Crit'Air 5 n'auront plus l'autorisation de rouler dans les communes ayant signé un arrêté d'application de la ZFE à compter de ce 1er juillet.

Dans le détail, les Crit'Air 5 (ainsi que les non-classés) regroupent l'ensemble des véhicules diesel immatriculés avant le 31 décembre 2000, c'est-à-dire les engins qui ont plus de 18 ans. Les véhicules essences ne sont pas épargnés, puisque ceux immatriculés il y a plus de 21 ans entrent aussi sous le coup de l'interdiction.

bandeau_accueil-critair.png
Crit'Air est un certificat qualité de l'air destiné à favoriser les véhicules les moins polluants

La verbalisation n'interviendra pas avant 2021

Bien qu'une interdiction a été prononcée, elle ne signifie pas verbalisation pour autant. En effet, la prohibition des véhicules précités reposant sur le volontariat de chaque commune, les conducteurs qui persistent à rouler malgré l'interdiction ne seront pas sanctionnés. La verbalisation n'entrera en vigueur qu'en 2021, au mieux.

Si 70% de la population du Grand Paris est concernée, soit environ 5,5 millions d'habitants, seuls 30 000 véhicules entrent dans le périmètre et ne devraient plus prendre la route dès ce mois de juillet. L'objectif de la Métropole est d'étendre la mesure aux autres vignettes afin d'atteindre, d'ici 2030, le seuil maximal de 100% de véhicules propres en circulation. Si la restriction ne fait pas l'unanimité, le gouvernement pourrait accepter d'octroyer des prêts à taux zéro ainsi que des microcrédits pour les usagers les plus défavorisés.

Source : Vignette Crit'air

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

Modifié le 26/06/2019 à 08h13
32
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top