Hitchbot, le robot autostoppeur, vandalisé aux Etats-Unis

Le robot autostoppeur Hitchbot ne profitera pas de l'été pour faire le tour des Etats-Unis : son voyage s'est terminé à Philadelphie ou il a été vandalisé quelques jours seulement après son départ.

L'été dernier, le robot Hitchbot et son épopée à travers le Canada avaient captivé les internautes durant plusieurs semaines. Conçu par des chercheurs de l'Université Reyerson de Toronto, cet autostoppeur pas comme les autres était parti d'Halifax le 27 juillet dans le but de rallier Victoria à la fin de l'été. Une expérience menée avec succès en 26 jours, démontrant au passage que les conducteurs étaient très réceptifs face à ce robot au look étonnant, capable de parler.

Mais au-delà de l'expérience visant à étudier les interactions entre les hommes et le robot, une autre question était évoquée : « les robots peuvent-ils faire confiance aux humains ? ». Car Hitchbot, qui patientait fréquemment au bord de la route en attendant que quelqu'un veuille bien le conduire à son étape du jour, était à la merci des automobilistes. Si la réponse à cette question a été positive au Canada, elle l'est beaucoup moins aux Etats-Unis, où le robot a entamé il y a quelques jours un nouveau périple. Parti de Boston, Hitchbot n'est pas allé bien loin avant d'être vandalisé.

0320000008127790-photo-hitchbot.jpg

Mise en pièces

« Le voyage d'Hitchbot a pris fin la nuit dernier à Philadelphie, après deux semaines d'autostop l'ayant mené à Boston, Salem, Gloucester, Marblehead et New-York. Malheureusement, Hitchbot a été vandalisé durant la nuit à Philadelphie. Parfois, de mauvaises choses arrivent à de gentils robots » déplore l'équipe de chercheurs dont l'expérience vient de tourner court. Une photo postée par une journaliste sur Twitter montre le petit robot totalement détruit.


Les chercheurs assurent néanmoins que leur démarche n'est « pas terminée » et promettent davantage d'informations durant la semaine. « Pour l'instant, nous essayons de tirer le maximum d'enseignement de cette expérience, et nous envisageons de nouvelles aventures pour les robots et les humains » expliquent-ils, ajoutant qu'il n'y a « aucun intérêt à porter des accusations ou à trouver les personnages qui ont vandalisé Hitchbot. Nous tenons à rappeler les bons moments, et nous encourageons les amis et les fans d'Hitchbot à faire de même. »

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Ford plancherait sur un système d'affichage publicitaire sophistiqué dans ses voitures
Comment quitter facilement WhatsApp et migrer sur Signal en 7 étapes ?
TeaBot, un nouveau malware sur Android cible la double authentification des applis bancaires
Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Haut de page