Le télescope orbital européen CHEOPS a capturé ses premières images

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
11 février 2020 à 16h34
0
Première image du télescope CHEOPS
La première image du télescope CHEOPS

Placé en orbite au mois de décembre, le petit télescope orbital CHEOPS a ouvert son cache le 29 janvier, et l'ESA a publié sa première image.

Après une phase de tests, il va pouvoir commencer à caractériser les exoplanètes.


Une bonne étoile

Un grand soupir de soulagement. C'est sans doute ce qu'ont vécu les équipes réunies près de Madrid à Torrejòn le 29 janvier dernier, à l'occasion de l'ouverture en orbite du cache du télescope. Placé de manière à éviter toute poussière, rayure ou dépôt au décollage, le cache est retenu par un minuscule dispositif et ne doit s'ouvrir qu'une seule fois : heureusement, tout s'est bien passé, et les équipes ont commandé dans la foulée à CHEOPS (Characterising ExOPlanet Satellite) de s'orienter pour prendre une première image.

On y voit principalement HD 70843, une étoile située à 150 années lumières de la Terre, qui servira pour l'étalonnage de l'instrument car elle est très brillante. « C'était un moment important pour nous, afin de déterminer si la partie optique avait bien survécu au lancement », a expliqué Willy Benz, l'un des responsables scientifiques de la mission, basé à Berne (Suisse). Les équipes sont à présent confiantes sur le fait que CHEOPS pourra remplir sa mission.


On va voir flou

L'image est volontairement « floue » afin que la luminosité de l'étoile soit partagée sur plusieurs pixels du capteur. L'objectif étant de détecter des exoplanètes par la méthode des transits (qui génèrent une baisse de luminosité), « étaler » la lumière d'une étoile le plus possible augmente la précision de mesure de CHEOPS.

Les équipes vont prendre leur temps pour préparer au maximum l'instrument et leurs logiciels pour qu'au début de la mission scientifique officielle, qui démarre début avril, l'efficacité soit maximale. Cette phase de réglage, que l'on appelle la recette, a déjà permis de valider la majorité des systèmes du petit télescope, comme la précision de son orientation, début janvier.

Pour rappel, la mission n'aura pas pour objectif de détecter de nouvelles exoplanètes, mais bien de caractériser la taille et la masse d'une partie de celles qui sont déjà connues.

Source : ESA
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Disque dur externe USB 3.0 WD Elements 3 To à 75,99€ sur Cdiscount
Airbus dévoile Maveric, son innovant projet d'avion à
Casque Gaming Alpha Omega à moins de 40€ en ce moment chez Fnac
Pack baladeur HD Fiio M11 et casque hi-fi Meze 99 Classics à prix choc !
5G : le géant américain Verizon ouvre son premier laboratoire hors-USA, à Londres
Clé USB 3.1 Type-C à double connectique Sandisk Ultra 256 Go à seulement 36,99€ au lieu de 100,99€
MWC 2020 : au tour d'Intel d'annoncer son désistement
Sauvegardez vos données avec le disque dur externe Seagate 6 To à 119,99 €
Clé USB 3.1 SanDisk Ultra Fit 128 Go à 19,99€ au lieu de 46,99€ sur Amazon
Nouveau cap franchi pour Pokémon Go, qui dépasse les 3 milliards de dollars de revenus
Haut de page