Des astronomes pistent des sursauts radio rapides jusqu'à une galaxie voisine

11 janvier 2020 à 12h29
8
Telescope

Les sursauts radio rapides (FRB pour Fast Radio Bursts) sont des phénomènes cosmiques encore très mystérieux pour la communauté scientifique. Pour la seconde fois seulement, une équipe de chercheurs est parvenue à localiser précisément d'où provenait un sursaut radio rapide répétitif, connu sous le nom de FRB 180916.

Découverts en 2007, les sursauts radio rapides sont des impulsions, observées sur des fréquences radio relativement précises, qui ne durent que quelques millisecondes. Il est possible de les classer dans deux catégories : les FRB qui ne sont pas répétitifs, et ceux qui le sont. Ces derniers peuvent ainsi être observés à plusieurs reprises, tandis que les autres sont des événements uniques.

Une véritable prouesse technique

FRB 180916 a été repéré pour la première fois en 2018 par le télescope canadien CHIME (Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment) : en seulement cinq heures, le dispositif doté d'environ 1 000 antennes avait alors détecté quatre sursauts. Une équipe d'astronomes européens s'est par la suite basée sur une technique appelée « interférométrie à très longue base » pour localiser ce FRB.

Dans une étude publiée dans la revue Nature, ils expliquent qu'en combinant les efforts de huit télescopes dispersés dans le monde, ils ont pu situer l'origine du FRB dans le bras d'une galaxie spirale relativement proche de la Voie Lactée, à 500 millions d'années-lumière de la Terre. La région dans laquelle il se trouve s'étend sur sept années-lumière et abrite des étoiles en formation. Les scientifiques ont comparé cette prouesse à la capacité d'un être humain d'identifier un autre individu sur la Lune, depuis la Terre.

Il s'agit par ailleurs de l'un des FRB les plus proches jamais enregistrés. Le sursaut radio rapide répétitif baptisé FRB 121102 se trouvait en effet dans une galaxie naine sept fois plus lointaine, et les autres FRB non-répétitifs que les scientifiques sont parvenus à localiser se trouvaient bien plus loin encore.


Le mystère est encore loin d'être résolu

Cette avancée laisse donc entendre que les FRB peuvent être émis d'endroits totalement différents les uns des autres, ce qui rend encore plus difficile la compréhension de leur origine.

« Les différences entre les sursauts radio rapides répétitifs et non répétitifs sont moins claires, et nous pensons que ces événements peuvent ne pas être liés à un type particulier de galaxie ou d'environnement », a ainsi déclaré Kenzie Nimmo, co-auteur de l'étude. « Il est possible que les FRB soient produits dans un large panel de sites à travers l'univers, nécessitant simplement des conditions spécifiques pour être visibles ».

Si cette avancée laisse encore de nombreuses questions sans réponses, elle va permettre aux chercheurs de mieux étudier ces événements, qui sont probablement dus à des phénomènes cosmiques majeurs, comme la collision de deux étoiles à neutrons par exemple. Ils pourraient par ailleurs nous aider à mieux comprendre la façon dont la matière est distribuée dans l'univers, souligne CNN.

Source : Science Daily
Modifié le 13/01/2020 à 10h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Xbox Live : Microsoft veut analyser les discussions en ligne et y repérer les pédophiles
Les indémodables Doom et Doom 2 passent au 60 fps
Soldes 2020 : le TOP 10 des meilleures promotions Amazon par Clubic Bons Plans
Le veilleur d'écran[s] S02E02 📺 The Expanse : le meilleur space opera de la décennnie
Soldes Amazon : le célèbre casque Sony WH-1000XM3 est à 299€ au lieu de 380€
Insolite : le CES 2020, c'est aussi ce robot distributeur de papier toilette
Soldes Cdiscount : Samsung, CHiQ, TCL, Haier, notre sélection de Smart TV en promo
· S | F · Votre chronique se perd dans les ruelles de Dark City
Soldes : notre sélection des meilleures offres sur les aspirateurs Dyson
Soldes Amazon : nouvelle chute de prix sur le Xiaomi Redmi Note 8 !
Haut de page