Et de sept ! La ronde des cyclones au Pôle Sud de Jupiter accueille un nouveau membre

Eric Bottlaender
Expert espace
17 décembre 2019 à 14h11
0
Jupiter cyclone
Le Pôle Sud de Jupiter vu en infrarouge

Grâce aux observations régulières de la sonde Juno, les scientifiques ont pu observer la formation d'un septième cyclone au pôle Sud de Jupiter.

Ensemble, ils « dansent » de manière plus stable qu'il n'y paraît.

Et ça tourne, et ça tourne

Depuis son arrivée autour de Jupiter en juillet 2016, la sonde Juno a déjà survolé de près l'atmosphère de la géante gazeuse, 23 fois (un survol tous les 53 jours). De quoi produire des résultats qui témoignent de l'évolution de certains phénomènes à moyen et long terme.

C'est le cas des cyclones du Pôle Sud, révélés au grand public au printemps 2018 et mis en évidence par des images infrarouges. Un ballet incessant de six cyclones, dont un au centre, aussi large que les Etats-Unis et cinq autour de lui, à peine plus petits, qui étonne les équipes scientifiques car ce genre de phénomène ne s'inscrit généralement pas sur la durée. Or, après plus d'une vingtaine de survols, les cyclones n'ont pas disparus... Bien au contraire même, puisqu'un nouveau tourbillon a fait son apparition avant de « rentrer dans la danse ».

Un peu de vent et puis...

Durant plusieurs mois, les scientifiques ont observé deux cyclones s'écarter progressivement, pour laisser le passage à une nouvelle formation, « définitivement » installée en novembre. Les vents, qui dépassent les 360 km/h dans cette zone, poussent des nuages chargés en ammoniac, qui apparaissent en couleur sombre sur les images infrarouges. Il convient de souligner que, comme une part importante du pôle Sud est dans l'ombre lors du passage de la sonde, la petite caméra Junocam, elle, n'est pas capable de fournir des relevés d'une telle qualité.

Vent debout

En observant ces changements une fois tous les deux mois, les équipes scientifiques peuvent tester de nouvelles théories pour tenter d'expliquer pourquoi ces cyclones sont stables, notamment celle de l'existence d'une zone « buffer » au sein de laquelle des vents souffleraient dans la direction opposée au vortex cyclonique.

Sujette à des turbulences, cette zone, une fois perturbée, peut être propice à l'apparition d'un nouveau vortex ou bien générer un regroupement de deux cyclones en un seul. Un événement que les scientifiques espèrent observer avant la fin de la mission, pour l'instant prévue en 2022.

Source : Sky and Telescope
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top