Starliner réussit son test d’évacuation d’urgence

Eric Bottlaender Contributeur
05 novembre 2019 à 08h33
0
CST-100 Starliner
La capsule Starliner en préparation

Le futur véhicule habité de Boeing, construit pour réaliser des allers-retours vers l'ISS pour la NASA, a réussi un essai considéré, jusqu'à présent, comme le plus important. Dans un scénario de catastrophe au sol, Starliner a allumé ses moteurs pour s'échapper en urgence et ramener les astronautes en sécurité sur la terre ferme

Il était 7h15 sur le site d'essai de White Sands lorsque les équipes de Boeing, assistées et surveillées par celles de la NASA, ont activé le système d'évacuation de la capsule CST-100 Starliner. Aucun astronaute n'était à bord aujourd'hui, mais le groupe industriel et l'agence devaient montrer qu'en cas de catastrophe au sol (échec au lancement, incendie, explosion...) la capsule pouvait emmener ses quatre occupants se poser en sécurité loin du pas de tir. L'opération consiste en un enchaînement très rapide d'une multitude de paramètres, où tout doit fonctionner parfaitement pour entraîner Starliner à plusieurs centaines de kilomètres par heure sans blesser ni tuer les astronautes avec une trop forte accélération, ou un manque de maîtrise.

CST-100 Starliner 2
Top ! Evacuation !

Secoués, en sécurité, mais...

Les premiers éléments indiquent que tout s'est bien passé... Ou presque. La capsule CST-100 s'est en effet rapidement échappée grâce à ses quatre moteurs d'évacuation (qui ne servent d'ailleurs que dans cette éventualité), et les a éteints, comme prévu, après cinq secondes de poussée. En vol libre, la capsule a alors manœuvré en utilisant ses 48 petits moteurs d'attitude, s'orientant correctement avant l'ouverture de ses parachutes.

C'est là que la seule anicroche de la journée est venue perturber l'essai : seuls deux parachutes principaux, au lieu de trois, se sont déployés correctement (il semble que le mécanisme censé tirer le dernier ne se soit pas bien comporté). Heureusement pour Boeing, Starliner a été pensé pour ramener les astronautes en sécurité au sol avec deux parachutes seulement. Du reste, aucun autre souci n'est venu perturber le reste des opérations : largage du module de service, largage du bouclier thermique, ouverture des coussins airbags, et atterrissage se sont passés comme prévu.

L'essai sur l'ISS toujours sur les rails

Boeing et la NASA indiquent que leurs équipes vont à présent analyser la montagne de données récupérées grâce à ce test. Pour la capsule, c'était le premier vol... Mais nous devrions très vite assister à la mise en oeuvre d'un autre exemplaire, puisque Starliner devrait décoller le 17 décembre pour rejoindre l'ISS, toujours sans astronautes, pour deux semaines de tests en orbite. Une date qui pourrait changer si les données liées au souci de parachute sont véritablement préoccupantes (pour l'instant, les acteurs se veulent rassurants).

Le lanceur Atlas V est en cours d'assemblage à Cape Canaveral et la capsule devrait être transportée vers le site à la mi-novembre.

Source : NASA
Modifié le 05/11/2019 à 08h34
0 réponses
1 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top