(Re)découvrez les premières photos de la face cachée de la Lune, dévoilées il y a 60 ans

Bastien Contreras Contributeur
10 octobre 2019 à 15h30
0
moon-lune.jpg

En octobre 1959, la sonde soviétique Luna 3 (ou Lunik III) s'approchait de la face cachée de la Lune pour la photographier. Il s'agissait alors d'une première mondiale retentissante, sur laquelle revient Air&Cosmos, 60 ans après.

Dès la fin des années 1950, en pleine guerre froide, les États-Unis et l'URSS se livrent une intense course à l'espace. Cette bataille, visant pour chacun à prouver sa domination technologique, a d'abord été marquée par l'avance prise par l'Union soviétique, avec un succès majeur obtenu il y a 60 ans, deux ans après Spoutnik.

Des informations filtrées par la propagande soviétique

Le 4 octobre 1959, est en effet envoyée la sonde Luna 3, depuis la base de Baïkonour. Son objectif est d'impressionner le monde entier, en obtenant les premières images de la face cachée de la Lune. Cette mission fait suite aux réussites de Luna 1, qui a survolé la Lune à moins de 6 000 km en janvier de la même année, et de Luna 2, quelques mois plus tard, qui est parvenue à poser pour la première fois un objet artificiel sur le satellite naturel de la Terre. Mais ce que l'URSS se garde bien de révéler, c'est qu'elle a dû passer par quatre échecs avant ces issues heureuses.

Dès le lancement de Luna 3, la propagande communiste abreuve la presse occidentale d'informations élogieuses sur la sonde. Et les journaux relaient les exploits spatiaux de la « véritable station interplanétaire ». L'appareil doit tourner autour de la Lune, pour prendre des photos de son hémisphère caché, à une altitude d'un peu plus de 60 000 km. Après une période de flottement d'une dizaine de jours, les premiers clichés parviennent finalement jusqu'à la Terre.

Découverte d'une surface jusqu'alors inconnue

Au total, la sonde a pris 29 photos, sur environ 70 % de la face cachée de l'astre. Seules 17 sont véritablement exploitables et leur qualité n'est bien sûr pas impeccable, mais l'essentiel est assuré. Vous pouvez en consulter une partie (en plus de l'image ci-dessous) sur le site Mental Landscape, ainsi que d'autres clichés issus de missions soviétiques ultérieures.

Face cachée de la lune Mental Landscape
© Mental Landscape

Une fois sa mission achevée, Luna 3 disparaît rapidement : après la perte du contact dès le 22 octobre 1959, elle se désintégrera dans l'atmosphère quelques années plus tard.

La course à l'espace se poursuivra ensuite dans les années 1960, avec notamment la victoire la plus marquante enregistrée par les États-Unis : le premier être humain marchant sur la Lune, en juillet 1969.

Source : Air&Cosmos
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top