Trois astronautes, dont le premier émirien, reviennent de l’ISS

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
03 octobre 2019 à 14h17
0
Ovchinine, Al-Mansouri et Hague lors de la soiree emiratie
Ovchinine, Al-Mansouri et Hague lors de la soirée émirienne // MBR Space Center

Une semaine après son arrivée sur la station internationale, l'émirien Hazza Al-Mansouri est revenu sur Terre ce 3 octobre au sein de la capsule Soyouz MS-12, accompagné par l'américain Nick Hague et le russe Alexei Ovchinine.

Ils se sont posés à 12h59, exactement l'horaire prévu, dans les grandes steppes d'herbe sèche du Kazakhstan. Après un réveil très matinal, les trois astronautes ont pris place dans leur capsule et ont fermé l'écoutille à 6h30, avant d'enfiler leurs combinaisons et de patienter pour le trajet de rentrée vers la terre ferme. Soyouz s'est décroché de l'ISS à 9h36 et s'est progressivement éloignée avant d'allumer son moteur principal, de freiner au-dessus de l'Océan Atlantique Sud... Et de réussir une chute libre de 400 km d'altitude et de plus de 5 000 km de distance, avec l'ouverture de l'énorme parachute pile au bon moment. Les trois astronautes vont bien, pour ce dernier atterrissage de l'année.

Les Emirats en orbite

La première mission dans l'espace d'un citoyen des Emirats Arabes Unis s'achève donc aujourd'hui. Hazza Al-Mansouri n'a passé qu'une semaine sur l'ISS, pour ce qui est à retenir avant tout comme une mission de prestige, au cours de laquelle il a tout de même conduit plusieurs dizaines d'expériences. Il a également animé plusieurs conférences avec le sol depuis l'orbite, et a participé à la vie de la station dans cette inhabituelle configuration à neuf astronautes, notamment en préparant avant-hier un dîner spécial avec des spécialités émiriennes.

L'agence des Emirats a d'ores et déjà prévu une suite à son programme d'astronautique et pourra maintenant s'appuyer sur cette première expérience réussie. Sa mission a été si suivie aux Emirats que son retour était diffusé dans une vingtaine de cinémas !

Expérimentés... et rescapés !

Aux côtés d'Hazza Al-Mansouri, Nick Hague et Alexei Ovchinine reviennent d'une importante mission de 202 jours (soit plus de 3 200 tours autour de la Terre), avec des programmes chargés, plusieurs centaines d'expériences à leur actif et des sorties en scaphandre sur les flancs de la station (trois pour l'américain, une pour le russe). Les passionnés de l'espace se souviendront aussi qu'il y a presque un an le 11 octobre 2018, les mêmes Alexei Ovchinine et Nick Hague avaient échappé de peu à la mort grâce aux système d'urgence de Soyouz MS-10, alors que leur lanceur se désintégrait sous eux au cours du décollage. Leur seconde expérience ensemble aura été beaucoup plus agréable !

Une autre « première » a eu lieu ce matin au moment du décrochage de Soyouz : à cet instant précis, l'italien Luca Parmitano est devenu le commandant de l'ISS et de son équipage de six personnes, ce qui n'était jamais arrivé pour un transalpin.

Il y a actuellement six humains au-dessus de vos têtes :
  • Luca Parmitano (ESA - Italie)
  • Alexandr Skvorsov (Russie)
  • Oleg Skripochka (Russie)
  • Andrew Morgan (USA)
  • Jessica Meir (USA)
  • Christina Koch (USA)


Source : Communiqué
Modifié le 03/10/2019 à 14h36
2
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
scroll top