Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim

16 septembre 2019 à 09h24
44
Trou noir

C'est un repas copieux auquel s'est attaqué Sagittarius A*, le trou noir situé au centre de notre Voie Lactée, et les chercheurs de l'UCLA peinent à trouver une explication à cet « appétit ».

Leur analyse s'appuie sur plus de 13 000 observations du trou noir, réalisées sur 16 ans. Certaines, parmi les plus récentes seraient « sans précédent ».

Un trou pas si noir

Andrea Ghez, professeure de physique et d'astronomie à l'UCLA (University of California - Los Angeles), évoque ces résultats avec stupéfaction : « Nous n'avons jamais rien vu de tel durant les 24 ans pendant lesquels nous avons étudié ce trou noir supermassif. En général, c'est un trou noir assez tranquille. Nous ne savons pas ce qui induit un tel festin ».

L'étendue de ce « festin » semble en effet considérable. Depuis 2003, les astronomes ont réalisées plus de 13 000 observations du trou noir, sur 133 nuits, à l'aide de deux télescopes chilien et hawaïen. Le 13 mai, ils se sont aperçus que la zone située à proximité directe du point de non-retour (la zone de laquelle la matière ne peut plus s'échapper une fois entrée) était deux fois plus lumineuse que l'événement le plus brillant jamais observé. Or cette luminosité correspond en fait au rayonnement des gaz et de la matière avalés par le trou noir.

Cette année, d'autres d'observations ont été effectuées : de grands changements, qualifiés comme « sans précédent » par Andrea Ghez, ont aussi été observés à ces occasions. Lors de l'une des quatre nuits d'observation effectuées entre avril et mai 2019, Tuan Do, l'un des auteurs de l'étude, raconte : « Lors des premières observations que j'ai faites cette nuit-là, Sagittarius A* était si brillant que je pensais l'avoir confondu avec l'étoile S0-2. Mais il est rapidement devenu évident que la source devait être le trou noir ».

À la recherche d'explications

L'étoile S0-2 fait d'ailleurs partie des hypothèses soulevées pour expliquer l'activité plus intense du trou noir. En effet, cette étoile qui s'est particulièrement rapprochée de Sagittarius A* à l'été 2018, aurait pu dégager une importante quantité de gaz, laquelle aurait atteint le point de non-retour cette année, créant une forte activité dans la zone alentour.

La luminosité élevée, indicateur , comme nous l'évoquions précédemment, des gaz et de la poussière tombant dans le trou noir, suscite un questionnement chez les chercheurs : s'agit-il d'un événement isolé ou d'une réelle augmentation de l'activité du trou noir ? Pour Mark Morris, également professeur de physique et d'astronomie à l'UCLA, et co-auteur de l'étude, « la grande question est de savoir si le trou noir entre dans une nouvelle période - par exemple si le taux de gaz tombant dans le trou noir a augmenté pendant une période prolongée - ou si nous avons simplement assisté au feu d'artifice issu de quelques blocs de gaz inhabituels ».

Dans tous les cas, le trou noir, qui se trouve à quelque 26 000 années-lumières de la Terre, ne représente aucun danger pour elle. L'équipe poursuit néanmoins ses observations du phénomène, cherchant à en apprendre davantage : « Nous voulons savoir pourquoi ce trou noir supermassif devient plus lumineux, et à quel point il devient plus lumineux ». Un comble pour un trou noir.

Source : Science Daily
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
44
26
raymond_raymond
Pfff encore un coup des gilets jaunes avec leur diesel, heureusement on a super micron et greta en super héros et sauveur de la galaxie https://www.lci.fr/politique/l-humeur-de-beaugrand-g7-macron-a-t-il-des-super-pouvoirs-2130412.html
lithium
mais je ne comprends pas les trous noirs. il me semblait que ce n’était que des objets supermassifs donc l’attraction qu’ils génèrent devrait être continue non ?
xterminator1
Le trou noir représente sûrement les dépenses colossales du gouvernement
xterminator1
Continue oui, mais stable je ne pense pas. Par nature sa masse augmente quand il aspire la matière. Sûrement qu’il a “avaler” quelque chose d’énorme (voir plusieurs en même temps).
y88cdw
Le trou noir est une pupille et nous sommes des parasites sur un atome
fo_si
Il nous reste combien de temps ?
namaah
Au risque de dire une connerie…<br /> “Dans tous les cas, le trou noir, qui se trouve à quelque 26 000 années-lumières de la Terre”<br /> Donc, les “scientifiques” observent juste un truc qui s’est passé il y a 26000 ans … Mmmmm
Akarius
26000 ans sa partais long, mais en fait pas temps que sa. Le but et juste de savoir si elle grossi et peut dans des milliers d’années être une menace mais rien à craindre, l’humanité s’auto détruira elle même bien avant…
c_planet
“cette année des grands changements sans précédent” … c’est d’un ridicule abyssal … vive l’époque des scientifiques vendus à la médiatisation sans retenue.
Oldtimer
Hé j’ai une idée de génie !!!<br /> On pourrait lui envoyer tout nos déchets !!!<br /> Pourrait faire une indigestion et pouf plus de trou noir !
mcbenny
Je suis perturbé par cette histoire de “point de non-retour”. Si je ne dis pas de bêtise, le simple fait que la galaxie toute entière tourne autour de ce trou noir est déjà le fait de l’attraction qu’exerce le trou noir sur la matière qui l’entoure. Donc tout ce qui compose cette galaxie (entendez “nous aussi”) a déjà passé le point de non-retour et finira dans ce trou noir.<br /> J’ai bon ?<br /> Ou alors cette notion de pojnt de non retour ne concerne que les photons.
Judah
ahah, je me suis déjà imaginé que nous étions nous aussi, univers compris, des entités microscopiques dans quelque chose de bien plus vaste. De toute façon, vu que l’on ne comprend pas et que l’on ne comprendra jamais, notre cerveau ne nous permettant pas de le comprendre ni d’inventer une technologie capable de le faire, autant laisser libre court à notre imagination.
Stripe
En fait, ce qu’on appelle point de non retour (pour la lumière), et plus communément l’horizon des événements, est l’endroit (ou plutot le cercle autour du trou noir) ou il n’est plus possible de s’extraire de la gravité du trou noir.<br /> Cette distance n’est pas la même selon la masse de l’objet, le photon étant la particule la plus légère, la zone “noire” du trou noir est la limite max ou toute matière tombera dans le trou noir.<br /> Pour des objets plus massifs cette distance est plus grande et ce point de non retour est donc plus éloigné que l’horizon des événements.<br /> Concernant notre galaxie, elle est soumise au rayonnement gravitationnel de sagitarus A*, oui, mais peut tjs s’en échapper. Non ne sommes donc pas dans cette zone de non retour, ni nous ni la quasi totalité de notre galaxie.<br /> J’espère avoir été clair, c’est compliqué à l’ecrit sans possibilités de schéma :p.
Stripe
Un trou noir absorbe plus de matière, donc sa masse augmente, donc son champ gravitationnel augmente, donc il absorbe de plus loin etc.
WinterS
Le point de non retour c’est quand il faut être plus rapide que la lumière (pas que les photon toute la matière) pour en sortir. C’est pour cette raison que c’est noir rien n’y sort. Nous nous sommes dans son orbites mais petit à petit on est attirer par le trou noir mais ça on sera plus la depuis longtemps.
ultrabill
A ceci près qu’un trou noir ne peux pas attirer une quantité infinie de matière, ils ont une limite. S’il s’est déjà farci une galaxie la semaine dernière, il ne sera pas forcément capable d’en reprendre une aujourd’hui… c’est comme notre estomac
gerard.baussan
Ce phénomène s’est passé il y a 26 000 ans puisque les photons observés nous arrivent après 26 000 ans de voyage. Donc l’affaire est déjà très ancienne !<br /> L’homme habitait des grottes et peignait sur les pierres de Lascaux que le phénomène s’était déjà passé depuis 10 000 ans …<br /> Donc la nouvelle est un scoop pour nous mais déjà une vieille affaire pour le TN.<br /> Peut être bien qu’il a déjà avalé 90% de la galaxie et un milliard de civilisations intelligentes sans que nous soyons au courant de quoi que ce soit !<br /> Un de ces jour un grand flash et puis plus rien, “Sagittaire A” aura bouffé en une fraction de seconde tout le système solaire avec une grosse flatulence sur le nuage d’Oort. Poussières d’étoiles nous ne deviendrons peut être même pas …<br /> Amen<br /> GB
LeGrosWinnie
??? Donc la gravité à des limites ? Tiens donc…<br /> C’est surtout que plus l’objet est loin moins il sera attiré, donc forcément une fois qu’il n’y a plus rien à attirer…
gwlegion
heu … non … c’est pas comme ca que ca marche.<br /> Ce qu’on apelle le point de non retour, ou plus communement l’horizon des evenements, c’est la zone a partir de laquelle RIEN ne peut plus s’echaper…<br /> En gros la zone a partir de laquelle la vitesse de la lumiere n’est plus suffisante pour echaper a l’attraction gravitationelle…<br /> c’est pour ca qu’un trou noir est “noir” … par ce qu’a partir d’une certaine distance son attraction est telle que meme la lumiere (chose la plus rapide possible) ne peut plus s’echaper.<br /> En realité, le trou noir est bien plus petit que l’horizon des evenements.<br /> Apres, plus on s’eloigne d’un trou noir, plus son attraction est faible (distance au carré) et plus il est facile de s’echaper de son attraction.
M22
Humanite est entrain de détruire son berceau et vous vous inquietez d’un trou noir ! Mais vous êtes grave, bandes de…<br /> Cessez d’utiliser vos bagnoles et vous verrez de nouveau un ciel équilibre,avec de jolis nuages de pluie. Ainsi la vie reprendra ses droits !!!
gwlegion
j’aimerais savoit d’ou tu sort ca ?<br /> j’ai pas dans l’idée qu’un trou noir ai une capacité maximum …<br /> pour moi, plus il avale de masse, plus il “grossi” et plus il avale de masse…<br /> c’est dans le cas ou il ne mange pas qu’il “meure” de faim, a cause du rayonnement de hawking …
lithium
pourtant j’ai lu je ne sais où que Sagitarius A* semblait être en période de repos après une forte activité. Comme si ça avait des cycles comme un volcan par exemple.<br /> Ce qui m’a fait entendre que sa gravité pouvait varier et pas juste augmenter au fil de ce qu’il absorbe.
Stripe
Nous ne savons pas si les trous noirs ont une limite physique.<br /> Si nous prenons en compte la théorie de la fontaine blanche, il pourrait n’avoir aucune limite.<br /> Le truc c’est que même s’il continue de grossir, les amas de galaxies s’eloignent entres elles, donc même avec un champ gravitationnel enorme, s’il n’y a plus rien autour bah… il ne mange plus rien.
Stripe
Il y a une théorie qui annonce que la limite d’un trou noir serait le moment ou toutes les particules élémentaires (quarks, gluons, muons etc.) Se soient effondrés sur eux même et qu’il ne puisse plus se “comprimer” d’avantage. Une fois cela arrivé, le trou noir ne pourrait plus, physiquement, absorber de matière.<br /> Une théorie complémentaire à celle ci annonce qu’une fois à ce stade le trou noir s’inverserait et rejetterait toute matière = un trou blanc.<br /> A ne pas confondre avec la théorie de la fontaine blanche (ou trou blanc) ou c’est un trou noir qui est relié à un trou blanc via un trou de ver, oui, ils ont appelé ça pareil ces débiles mais pourtant c’est deux théories en contradiction ^^.<br /> Après tout ca n’est que spéculation car nous ne savons pas grand chose des trous noirs
ultrabill
La gravité n’a pas de limite, mais les trous noirs en ont une. Ils ne peuvent pas attirer tout ce se présente à eux, j’y peux rien <br /> Je t’invite à regarder un passage dans cette conférence : https://www.youtube.com/watch?v=t1TZCZKISSI&amp;t=32m22s<br /> Si t’as 1h devant toi la vidéo est fascinante <br /> PS: ça peux aussi répondre à ta question @gwlegion
gerard.baussan
Une galaxie ? cela ne risque pas pour notre TN !<br /> La galaxie la plus proche de nous, Andromède, nous aura rejoint dans un peu plus de 4 milliards d’années … Période où le soleil commencera d’ailleurs à entamer sa période de géante rouge. Donc il faudra que Sagittaire A se satisfasse du garde manger à l’intérieur de la voie lactée et de quelques planètes ou comètes extra galaxiennes …<br /> GB
lithium
C’est pourtant un objet supermassif dont la masse augmente à chaque fois qu’il avale quelque chose. donc plus en en avale plus il est vorace.<br /> D’après ce que j’ai compris le seul moyen de l’empecher de croitre est qu’il n’ai rien de plus à avaler.
ultrabill
C’est une image, hein
gwlegion
@ultrabill<br /> moué … on a jamais vu de fontaine blanche, ou de trous noirs exploser …<br /> je ragarderais ta conferance, mais de ce que j’en sais pour le moment, peut y a voir des hypotheses de tout et de n’importe quoi, encore faut il que ca se confirme …<br /> Deja, l’expliquation de @Stripe , je n’y crois pas …<br /> En l’etat de nos connaissances, un trou noir, et ses constituants, n’occupent pas d’espace … un trou noir, c’est un point … une singularité. il n’y a pas de compression ou de probleme d’espace disponible, car il n’y a pas d’espace au sein d’un trou noir.<br /> Bref, si l’un de vous peut m’expliquer la theorie, je lirais avec attention … je regarderais aussi la video d’ @ultrabill
Stripe
D’où mon utilisation du mot théorie plusieurs fois… je n’ai jamais dit que c’était ce que je pensais ni que c’était vrai…
laminar
Mon Dieu, ça fait un moment que je n’étais pas venu sur ce site, les commentaires, c’est toujours du niveau de Gentside, Yahoo, 20minutes .
Stripe
Peux tu me dire Ô grand sage ce qui cloche pour ton grand intellect dans mes messages ô grand fils spirituel d’einstein ?<br /> Apporte nous tes réponses ô grand savant émérite.<br /> Commentaire typique d’un frustré incapable d’expliquer quoi que ce soit de scientifique car n’a pas l’intellect pour l’appréhender et poste un message condescendant pour faire illusion.<br /> T’es mignon retourne justement sur tes sites de prédilections que tu as l’air de très bien connaître.
Rumpelstiltskin
Non 20 minutes la liberté n’existe pas , tout est trié
T000ms
Du coup ce serait pas un trou Normand par hasard?
1a2b3c4d
Comment un astronome calcule-t-il une distance de 26000 années-lumière ???
ultrabill
La magie de la trigonométrie… et de la patience
1a2b3c4d
26000 années-lumiere n’est pas une distance visible à l’œil nu dans le ciel, même un point lumineux ??? …mais un point lumineux visible “dans l’oeil du télescope” qui se situe À QUELLE DISTANCE DE LA TERRE ???.
ultrabill
Déjà t’arrête de crier, hein, t’es pas chez mémé ici.<br /> Ensuite je te répète qu’avec un peu de trigo niveau 6ème on sait calculer la distance entre nous et ce trou noir.
lithium
fr.wikipedia.org<br /> Théorème de Thalès<br /> Le théorème de Thalès est un théorème de géométrie qui affirme que, dans un plan, à partir d'un triangle, une droite parallèle à l'un des côtés définit avec les droites des deux autres côtés un nouveau triangle, semblable au premier (voir énoncé précis ci-dessous). En anglais, il est connu sous le nom de intercept theorem (soit théorème d'interception) ; en allemand, il est appelé Strahlensatz, c'est-à-dire théorème des rayons.<br /> Ce résultat est attribué au mathématicien et philosophe grec Thalè...<br />
totum
Non, vous n’avez pas bon. Le point de non-retour est défini par une équation mathématique. Le point de non-retour est le point où la gravité est tellement immense, qu’il est physiquement impossible de stopper la chute vers le trou noir. La Terre gravite autour du soleil, mais nous pouvons envoyer des objet en dehors du système solaire, donc nous ne sommes pas au point de non retour du soleil. Je ne sais même pas s’il y a un point de non-retour du soleil… En revanche, Sagittarus A++ est tellement dense, que sa gravité devient “in-surpassable” à dans son orbite proche (proche à l’échelle astronomique, bien sûr), tout en se faisant ressentir à l’échelle de la galaxie (sans être in-surpassable, cette fois.
lithium
oui le trou noir dévore la galaxie mais lui permet d’exister également puisqu’elle se maintiens en rotation dans son immense champs gravitationnel.<br /> C’est une force qui s’oppose localement à l’expansion de l’univers
Vankovic
J’adore venir lire les commentaires sur Clubic… On atteint souvent des sommets, tant sur le fond que sur la forme.<br /> Heureusement qu’il y en a quelques-uns pour relever le niveau ! MDR
micquer2
FAUX ! le principe du TROU NOIR c 'est sa DENSITE PHENOMENALE qui lui fait absorber TOUTE la matiere de l 'univers .<br /> meme s’il grossit il reste INVISIBLE donc TROU NOIR car il empeche toute lumiere d 'en sortir
micquer2
ERREUR le trou noir n 'est pas un POINT !!!<br /> la preeuve c 'est le cercle NOIR dans la photo qui correspond a un volume sSANS LUMIERE !!!
ultrabill
Faudrait savoir : il est « invisible » comme tu me dit, ou c’est le cercle qu’on vois sur la photo comme tu dis ensuite ?<br /> Et sinon sur quoi j’ai « faux » en particulier ?
gwlegion
t’a un probleme de definition.<br /> le « cercle noir » c’est ce qu’on apelle l’horizon des evenements.<br /> il s’agit de la zone ou l’attraction est telle que pour s’en liberer, il faudrais aller plus vite que la lumiere. Comme c’est impossible dans le vide, rien ne s’echape de cette zone la… aucun objet, aucune particule … meme la lumiere est aspirée … ce qui rends la zone noire.<br /> mais cette zone, ce n’est pas le trou noir … c’est une partie de son champ de gravité.<br /> A l’heure actuelle, le trou noir, c’est un point au centre de cette sphere noire .<br /> si on schamtisait ca serait comme dire qu’on habite DANS le soleil …<br /> non … on habite dans la sphere gravitationelle du soleil, sur la terre, mais pas dans le soleil.<br /> Apres, tant qu’on aura aucun moyen de voir ce qui se passe derrier l’horizon des evenements, nous en somme reduit aux conjectures des theories et des mathematiques …<br /> mais jusqu’a maintenant, la relativité (je sais plus si on est dans le cadre de la generale ou de la restreinte) n’a jamais eté mise en defaut.
gwlegion
le trou noir en lui meme n’est pas visible.<br /> son horizon des evenements non plus … dans cette sphere, la gravité est trop forte pour que quoi que ca soit s’en echappe.<br /> ce qu’on voit sur les images, c’est le disque d’accretion.<br /> fr.wikipedia.org<br /> Disque d'accrétion<br /> Un disque d'accrétion est une structure astrophysique formée par de la matière en orbite autour d'un objet céleste central. Ce corps central est typiquement une jeune étoile, une proto-étoile, une naine blanche, une étoile à neutrons ou un trou noir. La forme de la structure est engendrée par l'action de la force gravitationnelle, attirant le matériel vers le corps central, les différentes vitesses initiales des particules, qui entraînent le matériel en forme de disque, et la dissipation d'énergi...<br /> pour faire simple, a proximité de l’horizon des evements, les gaz en orbite de celui ci se deplacent a de telles vitesses, qu’ils sont surchaufés et se transforment en plasma … et ce plasma emet de la lumiere.
gwlegion
ben du coup, on est bien d’accord …<br /> du coup, t’en pense quoi de cette theorie ?<br /> perso, elle me semble farfelue.
ultrabill
C’est plutôt à @micquer2 qu’il faut envoyer ça
ultrabill
il s’agit de la zone ou l’attraction est telle que pour s’en liberer, il faudrais aller plus vite que la lumiere. Comme c’est impossible dans le vide, rien ne s’echape de cette zone la… aucun objet, aucune particule<br /> Si rien ne peut s’en échapper, comment expliques-tu que les trous noirs qui avalent trop de matière (la matière est bien « prise ») la recrachent sous forme de jet ? La matière rejetée n’est pourtant pas supraluminque.
gwlegion
@mcbenny<br /> alors … j’aime pas ce terme de point de non retour.<br /> parlons plutot du terme consacré d’horizon des evenements.<br /> pour s’echaper de l’attraction d’un corp, il faut etre en mesure de se depalcer a une certaine vitesse (vitesse de liberation, environ 11km/s pour la terre )<br /> Ca depends uniquement de la masse du corp duquel on veut se liberer.<br /> du coup, passé une certaine masse, cette vitesse de liberation depasse la vitesse de la lumiere.<br /> Et en theorie, il est impossible de depasser la vitesse de la lumiere.<br /> Et ce point de non-retour, c’est cette spere noire qu’on voit (pas) d’ou rien ne peut s’echaper , meme pas la lumiere … sa vitesse etant inferieure a la vitesse de liberation a cette distance du corp.<br /> et cette sphere ou la vitesse de liberation est egale a la vitesse de la lumiere, c’est l’horizon des evenements
gwlegion
A ma connaissance, c’est un phenomene qu’on explique pas encore …<br /> apres, y’a le rayonement de hawking … mais ca depasse de loin ma comprehension du sujet.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Une prothèse permet de rétablir les sensations de patients amputés au-dessus du genou
Opera GX permet désormais de limiter sa bande passante au profit de vos streams et jeux
L'armée britannique aussi veut se passer des énergies fossiles
Steam améliore son système de recommandations, moins centré sur les titres déjà populaires
🔥 RED, Free, Sosh, B&You : les promos du moment sur les forfaits sans engagement
Neo-Geo Arcade Stick Pro Controller : 20 jeux, et une compatibilité PC et Neo-Geo Mini
Des scientifiques ont mis au point un propulseur pour fusée à base de sel
Ecouter Spotify sur son aspirateur robot ? Il y a un hack pour ça.
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Haut de page