Une récompense pour les scientifiques à l’origine de la première image d’un trou noir

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
11 septembre 2019 à 07h00
0
M87* - black hole

Le 10 avril dernier, nous observions pour la toute première fois une photographie d'un trou noir (M87*). Cette première mondiale, synonyme d'une réelle avancée dans le domaine, résulte d'un travail titanesque effectué par les équipes de l'Event Horizon Telescope (EHT).

Le 5 septembre, les 347 chercheurs ayant participé à ce projet ont été récompensés par le Breakthrough Prize, un prix qui est souvent décrit comme étant « l'Oscar de la Science ». Ils vont pouvoir se partager une jolie récompense de trois millions de dollars.

Ce n'est que le début

Lancé il y a huit ans à l'initiative d'entrepreneurs de la Silicon Valley, parmi lesquels on retrouve Priscilla Chan, Mark Zuckerberg et Sergey Brin, le Breakthrough Prize récompense les avancées majeures dans plusieurs domaines scientifiques, notamment la physique fondamentale, mais aussi les mathématiques et les sciences de la vie.

Dirigées par Shep Doeleman, les différentes équipes de l'EHT travaillent depuis 2012 à mieux comprendre et à tenter d'observer l'horizon des événements d'un trou noir. Ils y sont parvenus ici en mettant en place un dispositif permettant de déployer un télescope virtuel d'une résolution record avec un diamètre de 10 000 km, soit quasiment celui de la Terre ! Ce dispositif a été rendu possible grâce à la collaboration de plus de 20 pays et 60 institutions, en combinant les données d'un large réseau de télescopes.

L'image dévoilée le 10 avril 2019 représente par ailleurs bien plus qu'une simple photographie : elle permet en effet de tester, par le biais d'une preuve directe, la théorie de la relativité générale d'Einstein !


Selon Shep Doeleman, cette image de M87* n'est qu'un début. Si d'autres tentatives sont prévues d'ici 2020 et permettront peut-être cette fois-ci de nous dévoiler le mystérieux Sagittarius A* qui trône au cœur de la Voie Lactée, le chercheur explique que nous pourrions aussi bientôt voir un trou noir (ou plutôt son horizon des événements), en action dans une vidéo.

« D'ici la fin de la prochaine décennie, nous ferons des films de haute qualité et en temps réel de trous noirs qui révéleront, non seulement leur apparence, mais aussi leur comportement sur la scène cosmique », et le chercheur d'ajouter : « Il est possible que nous fassions un premier film assez brut. Idéalement, il faudrait plus de télescopes, sur Terre ou en orbite terrestre, pour augmenter la résolution. Mais nous affinerons cela avec le temps. Ce sera peut-être comme les premiers films du cinéma ».

Source : Engadget
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
scroll top